expositionComprendre l’exposition est indispensable pour devenir un photographe créatif et sortir du mode « Tout Auto ». Depuis le slogan inventé par Kodak : « appuyez sur le bouton on s’occupe du reste », les fabricants ont toujours rêvé de réaliser un appareil capable d’exposer les photos automatiquement. Sauf que ça ne marche pas si bien que ça. Pour faire de la photo, un jour ou l’autre il faut sortir du mode « Tout Auto » et exposer soi-même ses images. Ce qui suppose de comprendre le mécanisme de l’exposition. Et nous allons voir ensemble que ce n’est pas si compliqué que ça.

 

La minute du Professeur Gérard Manlussat

Sir_John_Herschel,_by_Julia_Margaret_Cameron

Sir J. Herschel – by J. Margaret Cameron

Au commencement, Mister Niepce had a dream,
Apollon, Aton, Phoebus, Inti et Balder,
tous dieux de la lumière, lui apparurent
une surface sensible tu concevras
à la lumière enfin tu l’exposera,
et l’empreinte ainsi tu en conserveras
et ça sera super chouette tu verras
d’où le nom photographie qui, pour ceux qui na parlent pas couramment le grec ancien et ceux qui ne savaient même pas que c’était une langue, veut dire Écrire avec la lumière …  et que l’on doit à Sir John Hershel

Comprendre l’exposition

Qu’appelle t-on l’exposition

Retenez cette règle simple : une image bien exposée n’est ni trop sombre, ni trop claire. Elle a reçu la quantité de lumière juste suffisante.

Comprendre l'exposition

A gauche la photo est bien exposée – Au milieu, elle est trop claire ou sur-exposée – A droite, elle est trop sombre ou sous-exposée

 

On dit d’une image trop claire qu’elle a été sur-exposée et d’une image trop sombre qu’elle a été sous-exposée

 Comment l’appareil photo fait il pour exposer une photo

La photographie c’est l’art d’écrire avec la lumière. Et pour écrire correctement une image, il faut commencer par faire parvenir jusqu’au film ou au capteur la bonne quantité de lumière.

L’appareil photo mesure la lumière ambiante

Pour déterminer quelle quantité de lumière doit parvenir jusqu’au capteur, l’appareil photo utilise un posemètre qui va mesurer l’intensité de la lumière disponible grâce à une cellule photo-électrique. A partir de cette mesure, il va calculer  la quantité de lumière qui doit parvenir au capteur et choisir ses réglages en conséquence. Lorsque vous quitterez le mode « TOUTOTO » ce sera vous, qui à partir de la même mesure choisirez les réglages, mais n’anticipons pas

L’appareil photo dose la quantité de lumière qui va parvenir au capteur

Pour doser cette quantité de lumière qui va parvenir au capteur, vote appareil photo dispose de 2 pièces mécaniques complémentaires : le diaphragme qui se trouve à l’intérieur de l’objectif et l’obturateur. Voyons de quoi il s’agit.

Le diaphragmecomprendre l'expositionle Diaphragme

C’est un ensemble de lamelles métalliques situé à l’arrière de votre objectif qui se ferme ou s’ouvre et permet de doser la quantité de lumière qui va passer à travers l’objectif et atteindre le capteur. Il se comporte comme la pupille de votre œil qui s’agrandit ou se rétrécit selon la luminosité. Régler le diaphragme s’appelle régler l’ouverture

L’obturateur

L’obturateur, lui est un rideau métallique qui s’ouvre pour un temps donné et laisse passer la lumière jusqu’au Obturateur-et-capteur-001-1-2capteur. Ce n’est que lorsque vous appuyez sur le déclencheur que l’obturateur s’ouvre pour laisser passer la lumière et enregistrer ainsi la photo.

L’obturateur ne dose pas la quantité de lumière qui va passer (c’est le diaphragme qui fait cela) mais le temps durant lequel, la lumière va être « autorisée à passer … 1 seconde, 2 secondes ou seulement 1/1000° de Régler le temps durant lequel s’ouvre l’obturateur s’appelle régler la vitesse d’obturation.

Tout appareil photo possède ces 2 éléments et va s’en servir pour doser l’exacte quantité de lumière parvenant au capteur.

Visualiser le mécanisme d’exposition

Pour comprendre l’exposition et le chemin de la lumière à travers l’objectif, imaginez un couloir avec à une extrémité 1 fenêtre avec des volets clos et à l’autre bout une porte fermée. Le capteur se trouve derrière la porte. La fenêtre fermée, aucune lumière ne rentre dans la pièce. Plus on l’ouvre, plus il y a de lumière dans la pièce. Mais la lumière ne parvient pas jusqu’au capteur car la porte est fermée. Ce n’est que lorsque la porte s’ouvre que la lumière passant à travers la fenêtre peut enfin parvenir au capteur et « créer » la photo.

La lumière entre par la fenêtre et avance jusqu’à la porte. Si celle ci s’ouvre elle entre et impressionne le capteur qui enregistre la photo

Dans notre analogie du couloir, le diaphragme joue le rôle des volets et l’obturateur celui de la porte qui bloque la lumière

comprendre l'exposition - EXPO_Web1

La lumière passe à travers l’objectif et le diaphragme (volets) , mais l’obturateur (la porte) protège le capteur (en bleu) – tant qu’il n’est pas ouvert

 

L’exposition consiste donc à régler l’ouverture du diaphragme et la vitesse d’obturation. Avec l’ouverture on règle la quantité de lumière qui va passer à travers le diaphragme et arriver au capteur et avec la vitesse d’obturation le temps durant lequel elle va passer.

Pour vous aider à comprendre l’exposition, Xavier Navarro utilise lui l’analogie du verre d’eau, sur son excellent blog : on peut régler la quantité d’eau en ouvrant plus ou moins le robinet et en décidant du temps pendant lequel on laisse ouvert …  vous trouverez le lien au bas de cet article

L’exposition en mode TOUTOTO

Lorsque votre appareil est réglé en mode Auto … celui-ci ajuste donc vitesse d’obturation et diaphragme à votre place. Il fait cela en fonction d’un certain nombre de paramètres dont il tient compte mais en oublie d’autres. Parfois l’image est bien exposée, d’autres fois non, mais vous ne savez pas pourquoi. Surtout cela vous empêche de faire de la photo créative en décidant vous même quels réglages utiliser comme nous l’avons vu dans un précédent article

Qu’est ce que l’on entend par couple d’exposition ?

On parle souvent de couple d’exposition car celle-ci est – comme on vient de le voir – réalisée grâce à l’ouverture et la vitesse. Mais vous entendrez parler aussi de triangle d’exposition car beaucoup de photographes incluent le réglage de la sensibilité ISO dans les réglages d’exposition. Si c’est exact en pratique, je trouve que cela embrouille la compréhension et j’en parlerai donc dans un article séparé.

Cette fois je vais vous demander de vous figurer une balance avec ses 2 plateaux. Disons que l’un des plateaux représente l’ouverture et l’autre la vitesse d’obturation. Lorsque les 2 plateaux sont à l’équilibre, la photo est bien exposée.

BALANCE2

Bien mettons que l’appareil photo ait sélectionné une vitesse de 1 seconde et une ouverture de f8. Imaginez que je règle intentionnellement la vitesse sur 2 secondes. Que va t-il se passer ? La même quantité de lumière va arriver jusqu’au capteur (je n’ai pas changé l’ouverture), mais durant 2 secondes c’est à dire 2 fois plus longtemps. La photo sera trop claire (elle a reçu 2 fois trop de lumière)

balance_3

L’équilibre entre diaphragme et vitesse sera rompu. La balance n’est plus à l’équilibre. Supposons maintenant que je fasse le contraire : j’ouvre d’avantage le diaphragme (f5,6), mais conserve la vitesse de 1 seconde. Cette fois c’est la quantité de lumière arrivant au capteur qui est donc augmentée. Le résultat sera le même, l’image sera trop claire.

Est ce que cela signifie que seul ce réglage de 1 seconde pour f8 est possible ?

Bien sûr que non (cela serait compliqué de faire une photo nette à cette vitesse) : tous les couples équivalents conviendront. Le principe est simple :

  • si vous augmentez la vitesse > vous devez fermer davantage le diaphragme
  • si vous réduisez la vitesse > vous devez ouvrir davantage le diaphragme
  • si vous ouvrez davantage le diaphragme > vous devez réduire la vitesse
  • si vous fermez davantage le diaphragme > vous devez augmenter la vitesse

Autrement dit, si vous touchez à l’un des plateaux de la balance (ouverture ou vitesse) vous devez COMPENSER avec l’autre paramètre

Pour bien comprendre l’exposition et cette histoire de « couple, voici un petit exemple vous montrant les équivalencescoupe-vit-diap1

Comme on le voit sur le tableau suivant, il y a environ 7 équivalences au couple Ouverture/Vitesse F2 / 1/1000° de seconde. Sept réglages qui donneront en terme d’exposition un résultat absolument identique.

Sept variantes qui donneront une balance équilibrée dans tous les cas.

Votre appareil choisira donc une de ces 7 combinaisons. En fonction de quels critères ? En mode AUTO, il est bien difficile de le dire. Si vous passez en mode SCÈNES, vous donnez une indication à l’appareil sur ce que vous voulez faire et il choisira alors un couple plus adapté :

>> par exemple si vous sélectionnez le mode sport, l’appareil choisira le couple F2 / 1/1000° car il privilégiera une vitesse rapide pour « figer » l’action.

Voilà pourquoi on parle de couple d’exposition.

Comprendre l’exposition implique d’avoir assimilé que pour une mesure donnée par votre appareil, vous aurez plusieurs choix possibles (des couples d’exposition) qui donneront tous une image bien exposée. Vous choisirez l’un ou l’autre couple vitesse / diaphragme en fonction de critères créatifs.

Maintenant que vous avez compris (enfin j’espère) le mécanisme de l’exposition en photo vous pouvez aller voir l’article expliquant comment exposer facilement ses images, dans les modes d’exposition à priorité à l’ouverture, priorité vitesse ou en Manuel : les modes d’exposition. Ces 3 modes permettent de CHOISIR soi-même le couple d’exposition le plus adapté à ce que vous voulez faire en fonction de critères créatifs

Le lien vers la page du blog de Xavier Navarro

http://objectif-photographe.fr/cours-photo-en-video-lexposition/

Cet article vous a plu ? Partagez le sur vos réseaux sociaux préférés, abonnez vous (dans la side bar à droite) si vous souhaitez être tenu au courant des nouveaux sujets et n’hésitez pas à laisser des commentaires

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés

%d blogueurs aiment cette page :