Même en mode d’exposition Manuel, la correction d’exposition est souvent nécessaire. Nous allons voir qu’elle se fait de manière spontanée et très facile, à condition de savoir rester concentré. Comme pour la correction d’exposition en modes Auto, nous nous servirons de l’histogramme toujours aussi utile

La correction d’exposition

En mode Manuel, la correction d’exposition est aussi souvent nécessaire que dans les autres modes d’exposition, pour une raison toute simple : la mesure de la lumière effectuée par l’appareil photo est la même … quel que soit le mode choisi. Autrement dit en mode Manuel ou Auto à priorité Ouverture, la mesure est identique et s’il y a erreur, elle sera identique dans tous les modes

Pourquoi nos appareils photos ratent parfois l’exposition des photos ?

Le posemètre intégré au boitier,  le fait en mesure réfléchie. C’est à dire qu’il mesure la lumière qui est renvoyée par le sujet vers l’appareil photo. Ce mode commun à toutes les marques et tous les appareils est donc grandement dépendant du pouvoir réfléchissant des surfaces.

C’est l’histoire classique du couple de marié sortant de l’église : la robe blanche de la marié réfléchit beaucoup de lumière alors que le costume noir de Monsieur (on a affaire à un couple très classique) lui ne réfléchit que très peu de lumière. Bref, dans les 2 cas, la mesure est faussée … car le posemètre de notre appareil est calé sur un gris à 18% …

Je fais court car on a déjà détaillé tout ça dans un article précédent.

Vérifier son exposition

Pour plus de détails sur la façon de lire et comprendre un histogramme, lisez Lire un histogramme en photo

Corriger son exposition en mode Manuel

Puisque la correction d’exposition est nécessaire quel que soit le mode d’exposition sélectionné, voyons comment cela se passe en mode Manuel. Et bien, c’est l’un des grands atouts du Mode Manuel : les corrections peuvent se faire directement via les commandes de Vitesse ou de diaphragme (ou même de la sensibilité ISO). Comme tous les réglages sont à faire par l’utilisateur, l’appareil ne compense pas et on va donc plus vite.

  • Cette fois pour une photo trop claire, on fermera davantage le diaphragme ou l’on choisira une vitesse plus rapide.

correction d'exposition en manuel

correction d'exposition en manuel - Ok

  • Pour une photo trop sombre, on ouvrira davantage le diaphragme ou l’on choisira une vitesse plus lente

correction d'exposition en manuel - sous exp

correction d'exposition en manuel - OK

Apprendre à faire une correction d’exposition à toute vitesse niveau expert

Un photographe ça doit parfois travailler vite, très vite. Or regarder l’histogramme de sa photo à chaque fois pour contrôler son histogramme, ça prend du temps (et c’est un peu lassant). Voici comment je fais lorsque je ne souhaite pas quitter l’œil du viseur : je fais très rapidement 2 ou 3 corrections d’exposition simplement en tournant ma molette, dans le sens supposé bon (correction négative pour une image présentant beaucoup de surfaces sombres ou de petites plages très brillantes et positive pour des images présentant des surfaces blanches importantes). Une sorte de bracketting manuel – rapide et très efficace.

Le mode Manuel s’avère donc très pratique – si tant est que l’on est très concentré. Et c’est là le principal défaut, car ce mode ne supporte pas la distraction. Vous devez avoir toujours à l’esprit vos paramètres d’exposition et votre placement par rapport à la lumière

Pourquoi ne pas corriger en mode auto comme en manuel ?couple d'exposition

Oui, ce serait parfait ! Sauf que en mode auto, si vous modifiez la vitesse, l’appareil compensera automatiquement  en modifiant l’ouverture et vice-versa. De sorte que l’erreur sera reproduite à chaque fois. C’est le principe de la Balance que nous avons vu dans Comprendre l’exposition

Si vous changez la sensibilité, le boitier réagira de la même façon en modifiant ouverture ou vitesse …

Bref en mode auto pour corriger son exposition, la seule technique possible est de passer par le correcteur d’exposition

Pour les amateurs de réflexion 😉niveauavnce

Pour ceux qui aiment les mots un peu savants ou briller en société, le pouvoir réfléchissant d’une surface est appelé l’Albédo. A l’époque de l’argentique, les photographes connaissaient le pouvoir réfléchissant d’un certain nombre de matières de base (eau, neige, ciel bleu, forêt, fond noir, etc) afin de calculer les corrections nécessaires. Ces connaissances permettaient de prévoir à l’avance la correction d’exposition à apporter et permettaient d’éviter les brackettings trop importants ainsi que de mieux gérer les scènes d’action pour lesquelles le bracketting n’est pas super adapté. Nous ferons peut être un article un jour sur ces techniques anciennes mais très efficaces d’exposition

A noter que depuis le Nikon F6, sorti fin des années 90, les cellules photo tiennent compte des couleurs pour leur calcul d’exposition

Nous détaillerons dans un prochain article les différences, avantages et inconvénients des 2 systèmes de mesure (Incidente et Réfléchie).

Résumé :

Peut on faire confiance à son appareil pour bien exposer les photos en mode manuel ? Non, pas plus que dans les autres modes. Il faut contrôler

Comment contrôler son exposition ? En regardant l’histogramme de la photo qui vient d’être prise

Comment corriger son exposition en mode Manuel ? Simplement en changeant Vitesse, Diaphragme ou sensibilité ISO

Comment connaitre la valeur de correction ? En essayant tout simplement par cran d’1/2 valeur environ et en se rappelant la règle Photo claire = correction négative / Photo sombre = correction positive

La correction est elle valable pour toutes les photos ? Pas du tout, elle n’est valable que pour un même sujet dans des conditions d’éclairage identique

Cet article sur la Correction d’exposition en mode manuel fait suite à celui sur la correction d’exposition en modes Auto. S’il vous a plu, partagez le sur vos réseaux sociaux préférés, abonnez vous (dans la side-bar à droite) si vous souhaitez être tenu au courant des nouveaux sujets et n’hésitez pas à laisser des commentaires, poser des questions …

Pour ceux que cela intéresse, ces thèmes sont abordés dans le stage Perfectionnement à la photographie

 

 

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés