Éviter que le regard ne sorte de la photo est indispensable en composition et particulièrement si celle-ci est dynamique. Il s’agit d’une règle simple, basée sur l’équilibre : si vous créez une composition dynamique, vous devez faire attention à ce point.

Qu’entend t-on par « sortir de la photo »

Dans la photo ci-dessous, des lignes diagonales fortes apportent un dynamisme évident à l’image. C’est très bien, sauf que le regard va suivre ces 2 lignes fortes et sortir de l’image aussi vite qu’il y est entré. Comme vous le devinez sans doute, c’est un problème fréquent car de nombreuses formes et lignes ont tendance à créer ces « voies d’accélération » dans une image et il faut apprendre à les gérer.

éviter que le regard ne sorte de la photo

Comment éviter que le regard ne sorte de la photo

Il y a plusieurs méthodes, mais le plus simple consiste souvent à border l’image. On entend par là mettre une barrière « physique, comme dans l’image ci-dessous. Dans cet exemple on a élargi le cadrage de façon à intégrer un pan de mur. Cela pour éviter que le regard ne sorte de la photo par la gauche, comme dans la première image.

éviter que le regard ne sorte de la photo

Placer un point d’arrêt dans l’image

Nous reviendrons sur le rôle et l’utilité des points et des lignes en composition. Dans l’exemple qui nous intéresse, le point d’arrêt est très pratique. Il s’agit d’un point, d’un personnage ou d’une forme placée à l’extrémité des lignes diagonales. De façon à arrêter le regard. Dans la photo ci-dessous, c’est le rôle de la femme assise de dos. Elle ferme le trapèze composé par les claies sur lesquelles sèchent le poisson pour éviter que le regard ne sorte de la photo.

éviter que le regard ne sorte de la photo

Le trapèze est une forme très dynamique et l’œil en suit naturellement les contours. Du coup, si rien n’est fait pour arrêter le regard, celui a tendance à suivre ces lignes très puissantes et sortir de l’image.

éviter que le regard ne sorte de la photo

Encadrer la photo

Voici une technique dont nous avons déjà parlé : le Cadre dans le Cadre ! C’est très pratique pour border une image et créer au passage un effet de profondeur.

éviter que le regard ne sorte de la photo

Utilisez des éléments naturels

Regardez autour de vous. Il y a sûrement des éléments naturels qui peuvent vous aider à border votre image. Par exemple les feuilles d’un arbre, une arrête de maison, un arbre, un poteau …

éviter que le regard ne sorte de la photo

Enlevez le ciel !

Une autre méthode pour border l’image consiste à simplement enlever le ciel. C’est une chose peu naturelle aux photographes, mais qui relève en fait d’un formatage, une habitude. Comme on l’a vu dans l’article « la bande de ciel en photo de paysage » se demander si on met ou pas une bande de ciel devrait être la norme en composition. Or cette bande de ciel attire beaucoup l’œil. Ainsi pour éviter que le regard ne sorte de la photo il suffit souvent de couper le ciel.

Composition : éviter que le regard ne sorte de la photo

Conclusion

Qu’appelle t-on sortir de l’image ? L’œil du spectateur ou du lecteur a tendance à suivre les lignes de force, les diagonales qui donnent du dynamisme à votre photo. Du coup il arrive que en suivant ces lignes puissantes, on sorte accidentellement de l’image.

Qu’appelle t-on « border » la photo ? Il s’agit d’arrêter la course du regard en mettant un obstacle sur sa route. Souvent sur les bords de la photo d’où le terme de « border » … Non il ne s’agit pas de mettre au lit l’image

Faut il systématiquement border l’image ? Qui a dit ça ? Systématique en composition, non merci. Il s’agit juste d’une technique qui vous permet de briser le côté « filante » de certaines lignes et de ramener le regard dans l’image.

Quelle différence entre un point d’arrêt et une « bordure » ? Aucune. Dans les 2 cas, il s’agit de stopper la course du regard dans l’image pour garder le spectateur dans la photo

Toutes ces questions et bien plus encore sont abordées dans notre stage Grammaire de l’image. Le but de cette formation étant de vous former à l’analyse de vos images – et de vous donner les bases d’une grammaire élémentaire de l’écriture photographique. Si vous avez aimé cet article, merci de partager et de liker !

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés

%d blogueurs aiment cette page :