Le réglage ISO Auto est il une bonne idée ?

Le réglage ISO Auto peut s’avérer une vraie bonne idée s’il est correctement paramétré. Nous allons voir comment ce réglage peut améliorer réglage ISO auto- activerla pratique des débutants (en vous laissant vous concentrer sur des réglages plus importants) et des photographes experts (en leur donnant un outil efficace dans des circonstances de prises de vue difficiles).

Que fait votre appareil photo lorsque le réglage ISO Auto est sélectionné ?

Lorsque vous sélectionnez le réglage ISO Auto ou Sensibilité Auto sur votre boitier, votre appareil va modifier la sensibilité ISO de façon automatique avec selon les modèles une valeur limite que vous pouvez choisir et une vitesse d’obturation minimale.

Ainsi en mode A / Av ou S / Tv, l’appareil augmentera la sensibilité ISO pour conserver la valeur de vitesse ou d’ouverture que vous avez choisie.

L’intérêt du réglage ISO Auto est donc principalement de pouvoir se concentrer sur des réglages plus créatifs (comme l’ouverture ou la vitesse) et de laisser le boitier adapter la sensibilité en fonction des conditions de lumière.

Le réglage ISO Auto pour les débutants

Iso auto pour débutant

Personnellement, je suis assez favorable à ce réglage ISO AUTO pour les débutants ou pour les personnes qui sont allergiques à la technique, à condition toutefois que votre appareil permette de régler une sensibilité maximale et éventuellement une vitesse d’obturation minimale.

1 > Réglez la sensibilité de votre appareil sur ISO Autoréglage Iso auto

Tout d’abord, il faut activer le réglage ISO Auto sur votre boitier : pour les appareils Canon et Nikon, le réglage se trouve dans le Menu Prise de vue > Sensibilité ISO / ou est accessible via l’affichage rapide. L’activation de la fonction ouvre un sous-menu où vous pourrez préciser la sensibilité maximale et éventuellement une vitesse minimale d’obturation

2 > Réglage de la Sensibilité maximale

Le réglage de sensibilité maximale permet de définir jusqu’à quelle sensibilité votre appareil peut monter pour compenser le manque de lumière. Comme la plupart des constructeurs se révèlent très optimistes (c’est particulièrement vrai pour Nikon) quant à la sensibilité réellement utilisable, ce réglage est très important. Déterminer la sensibilité maximale est cependant délicat …

Comment déterminer la sensibilité maximale

Comme nous l’avons vu dans le précédent article sur la Sensibilité ISO, la qualité de l’image baisse lorsque l’on augmente la sensibilité. Il apparait duchoix de la sensibilité maximale bruit numérique qui produit comme du grain, fait baisser le contraste et la dynamique et laisse apparaitre des pixels bizarrement colorés. En clair, il est tout à fait inutile de prendre une photo à 2000 ISO si on peut le faire à 100 ISO. Pour les débutants, voici ce que je conseille dans mes stages comme sensibilité maximale du réglage ISO Auto :

  • si votre boitier monte au maximum jusqu’à 1600 ou 3200 ISO, sélectionnez, le chiffre immédiatement en dessous. Donc si votre appareil monte à 3200 ISO > vous choisissez 1600 ISO comme sensibilité maximale
  • si votre boitier monte au maximum jusqu’à 6400 ou 12800 ISO, sélectionnez 2500 ISO dans le premier cas et 3200 dans l’autre
  • si votre boitier monte à plus 12800 ISO – sélectionnez une sensibilité 4 fois moindre (ex: 6400 pour un boitier montant à 25600 et 12800 pour boitier montant à 56000 ISO, etc)

Si vous souhaitez une méthode moins empirique, lisez l’article sur la sensibilité ISO ou faites des tests afin de déterminer quelle sensibilité ISO maximale est utilisable sur votre appareil. Cette notion est forcément subjective, dépend de votre boitier, d’un éventuel traitement dans un logiciel de post-production et de l’utilisation finale de vos images (tirages, internet, etc)

Et la sensibilité minimale ?

Si votre appareil vous propose de régler aussi la sensibilité minimale, alors pas d’hésitation, optez pour la plus petite valeur disponible sur votre appareil : 50 / 100 ou  200 ISO selon les boitiers

* NB > notez que chez Canon, cette valeur peut être limitée si vous avez activé l’option « Priorité Hautes lumières »

Comment déterminer la vitesse d’obturation minimale

Le second réglage que propose votre appareil dans le menu ISO Auto est le réglage de la vitesse d’obturation minimale. niveauavnceCe réglage est un peu plus complexe car il renvoie à la notion de Vitesse minimale de sécurité dont nous avons parlé précédemment. En gros, en dessous d’une certaine vitesse d’obturation, vos photos souffriront du flou de bougé. Pour rappel, le flou de bougé est dû à nos petits tremblements lorsque nous tenons notre appareil. Nous bougeons donc tous un petit peu et si la vitesse n’est pas suffisante et bien ce petit mouvement involontaire rendra votre image floue.vitesse minimale Iso auto

Le problème c’est que cette valeur de vitesse d’obturation minimale varie en fonction de la focale de l’objectif et qu’elle est par conséquent VARIABLE. Comme les fabricants n’en tiennent pas compte – ce réglage est un peu gadget. Ainsi une valeur de 1/30° de seconde serait parfaite pour un zoom 18/55 MM stabilisé, mais avec un zoom 75/300 MM non stabilisé, toutes vos images seraient floues ! Bref, sur le sujet de la vitesse de sécurité, il faut vérifier soi-même.

>> Par défaut, je conseille donc de mettre la valeur de 1/30° ou 1/60° qui correspond à un zoom trans-standard classique de type 18/55 MM, mais cela est purement indicatif avec les zooms de type 18/200 MM et les zooms télé comme 70/200 et 75/300 MM

Canon tient un peu compte de la focale, mais propose des choix qui ne correspondent pas forcément à votre situation – Nikon de son côté ne tient aucun compte de la focale

Le travail en mode A / Av ou S / Tv en réglage ISO Auto

C’est dans ces 2 modes d’exposition que le travail avec un réglage ISO Auto est souvent le plus intéressant. Voyons d’abord ce qu’il se passe concrètement lorsque vous travaillez en mode à priorité à la Vitesse  (S / Tv) – qui est le mode Auto le plus approprié avec le réglage ISO Auto et des zooms puissants à mon sens :

Vous sélectionnez une vitesse de 1/125° de sec. et l’appareil lui sélectionne l’ouverture correspondante. Tant que la lumière est suffisante pour assurer l’exposition, l’appareil ne change pas la sensibilité ISO. Dès lors que la lumière baisse, l’appareil va d’abord compenser avec l’ouverture puisque vous êtes en mode priorité vitesse, puis une fois l’ouverture maxi atteinte,  il va changer la sensibilité ISO jusqu’à la valeur maximale que vous avez défini. Le mode d’exposition à priorité à la Vitesse (S / Tv) vous permet de garder le contrôle de la vitesse et donc est plus intéressant avec des objectifs de type maxi zoom (18/200 et équivalents) ou télé-zooms, téléobjectifs, car dans ces cas, le réglage de la vitesse mini ne sert pas à grand chose (on ne va pas changer ce paramètre chaque fois que l’on change d’objectif)

Voyons maintenant ce qu’il se passe concrètement lorsque vous travaillez en mode d’exposition à priorité à l’Ouverture (A / Av), qui est le mode Auto le plus approprié avec le réglage ISO Auto à mon sens si vous avez des petits zooms (18/55 et autres) :

Vous sélectionnez un diaphragme de F4 et l’appareil lui sélectionne la vitesse correspondante. Tant que la lumière est suffisante pour assurer Vitesse_mlnil’exposition, l’appareil ne change pas la sensibilité ISO. Dès lors que la lumière baisse, l’appareil va d’abord compenser avec la vitesse puisque vous êtes en mode priorité ouverture, puis une fois la vitesse minimale que vous avez défini dans votre réglage de sensibilité ISO atteinte, il va changer la sensibilité ISO jusqu’à la valeur maximale que vous avez défini. Le mode A ou Av est donc le plus simple et le plus rapide. Il vous permet de garder le contrôle de la vitesse et donc est plus intéressant avec des objectifs de type zoom trans-standard (18/55 MM et équivalents) ou moins, mais pas avec des zooms plus puissants.

 

Le travail en mode M en réglage ISO Autoniveau-expert

Attention c’est du lourd ! C’est dans ce mode que ce réglage ISO Auto montre toute sa puissance à mon avis, notamment en situation de reportage en intérieur ou en concert, où il s’avère redoutablement efficace.

  1. Mettez le mode ISO auto sur désactivé

    ISI auto - travail conditions difficiles

    Sur un bateau au lever du soleil, le travail en sensibilité ISO et Mode Manuel permet de se concentrer sur le sujet en gardant un jeu de réglages prédéfinis

  2. Faites une mesure et Sélectionnez une vitesse suffisamment élevée pour éviter les flous de bougé
  3. Choisissez un diaphragme ouvert à moyen (F4 -F5.6) voire plus grand si votre objectif le permet – qui correspond en gros au type de prise de vue que vous anticipez
  4. Ajustez la sensibilité ISO jusqu’à ce que le curseur de l’échelle d’expo dans le viseur se retrouve sur zéro
  5. Activez le mode ISO auto
  6. Définissez une sensibilité ISO maximale (plus élevée que celle obtenue en 3) et une valeur minimale
  7. Prenez des photos, l’appareil ajuste l’exposition uniquement en variant la sensibilité ISO ce qui vous laisse total contrôle sur la vitesse et l’ouverture !

UN MUST !! Non seulement vous transformez votre mode manuel en mode auto … mais en conservant la main sur le réglage de la vitesse qui est capital en conditions de lumière difficiles

Résumé

Doit on activer le réglage ISO Auto ?

  • Oui si vous êtes débutant ou allergique à la technique. Laissez ce réglage à votre appareil et concentrez vous sur les fonctions créatives (ouverture / vitesse)
  • Oui, dans certaines circonstances de lumière difficiles (concert, sport en salle, reportage en intérieur) ou de lumières changeantes

Quelle sensibilité ISO maximale sélectionner ?

  • choisissez la moitié de la valeur maximale pour les appareils anciens et ne dépassant pas 3200 ISO (et oubliez les Hi de Nikon et la sensibilité étendue de Canon)
  • divisez la valeur maximale par 3 environ pour les appareils dont la sensibilité maxi est comprise entre 6400 et 12800 ISO
  • divisez la valeur maximale par 4 environ pour les appareils dont la sensibilité maxi dépasse 12800 ISO

Quelle sensibilité ISO minimale sélectionner ?

  • la plus basse

Quelle vitesse d’obturation minimale sélectionner ?

  • 1/30 ou 1/60° de sec. si vous avez un zoom trans-standard (18/55 MM ou similaire)
  • 1/60° à 1/125° de sec. si vous avez parmi vos objectifs un télé ou un zoom 70/200 MM ou plus

Faut il changer ses réglages ISO Auto fréquemment ?

  • Non. Si vous changez souvent de réglages ISO Auto (sensibilité maxi ou vitesse mini) alors il est sans doute temps de passer en réglage manuel et de ne réserver cette fonction qu’à certains cas de prise de vues complexes

Dans quel mode d’exposition travailler ?

  • Avec le réglage ISO Auto, les modes d’exposition semi automatique (A/Av ou S/Tv) sont conseillés
  • Le mode M pour les utilisateurs expérimentés est très puissant et permet un grand contrôle de la vitesse de sécurité

Dans quels cas ne faut il surtout pas utiliser la sensibilité Auto ?

  • Il faut absolument penser à désactiver le réglage ISO Auto lorsque vous utilisez un trépied  photo

Ces thèmes sont traités dans nos stages photo Maitriser son appareil et Initiation à la photo, ainsi que Perfectionnement à la photographie

Cet article sur le réglage de la sensibilité ISO Auto vous a plu ? Partagez le sur vos réseaux sociaux préférés, abonnez vous (dans la side-bar à droite) si vous souhaitez être tenu au courant des nouveaux sujets et n’hésitez pas à laisser des commentaires, poser des questions j’y répondrai avec plaisir …

 

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés