Maitriser la profondeur de champ en jouant sur la distance entre vous et votre sujet, votre sujet et le fond maitriser la profondeur de champ
est l’un des moyens les plus puissants de créer des flous d’arrière plan spectaculaires. C’est aussi un moyen à la portée de tout le monde, inutile de débourser des milliers d’euros pour acheter un objectif ultra-lumineux avec cette technique. Dans la photo de fleurs et d’objets, elle s’avère souvent être la plus puissante des méthodes.

Facteur 4 : la distance Appareil / Sujet

C’est sans doute avec son proche cousin (voir facteur 5) le moyen le plus puissant de maitriser la profondeur de champ. Là encore la règle est simple : plus vous vous approchez de votre sujet, plus la profondeur de champ diminue. C’est donc un moyen facile et radical de créer des flous d’arrière plan puissants.

D’une manière générale, lorsque votre premier plan est situé à plus de 3 mètres de vous, il vous sera facile d’avoir une bonne netteté sur tous les plans de votre photo avec une courte focale

maitriser la profondeur de champ - paysage

Premier plan à plus de 3 m et courte focale – Tous les plans sont nets avec une ouverture de F8

Si votre premier plan est à moins de 3 m en revanche, vous devrez mettre toutes les chances de votre côté et essayer de travailler en hyperfocale (nous verrons cela dans un prochain article)

maitriser la profondeur de champ - premier plan rapproché

Premier plan à moins de 3 m et longue focale, impossible d’avoir le premier plan net

Facteur 5 : la distance Sujet / Fond

On l’oublie trop souvent, mais puisque la profondeur de champ se répartit devant et derrière le sujet, la distance sujet / fond est du coup tout aussi importante que la distance sujet / appareil. Dans le cas de photos de fleurs, par exemple c’est même le facteur le plus important.

La règle est la même que pour le facteur 4 > plus le sujet est loin du fond plus la profondeur de champ diminue, plus il est près et plus la profondeur de champ est importante

maitriser la profondeur de champ - flou arrière plan

En tournant autour de la fleur j’ai placé celle-ci devant un fond éloigné de plusieurs mètres. Le fond est parfaitement flou.

Maitriser la profondeur de champ sur le terrain

Pour résumer, les 4 façons de maitriser la profondeur de champ sur le terrain sont donc :

  • l’ouverture  / le diaphragme
  • la focale
  • la distance appareil / sujet
  • la distance sujet / fond

en agissant sur les 4 … la marge de manœuvre est énorme, mais comment savoir ce que l’on est en train de faire ? Les reflex en effet utilisent tous le principe de Mise au point à Pleine Ouverture qui empêche de fait de visualiser la profondeur de champ … Quoi ? Keskidi ? la visée à quoi ?

La visée à pleine ouvertureniveau moyen

Sous ce nom barbare se cache un dispositif très pratique qui fait que le viseur de votre reflex reste lumineux en permanence et que votre autofocus peut fonctionner dans de bonnes conditions. Lorsque vous sélectionnez une ouverture de F11 sur votre appareil, celui-ci ne ferme pas le diaphragme. Il enregistre votre choix et l’applique juste au moment où vous déclenchez. Si votre boitier fermait le diaphragme à F11 dès que vous sélectionnez cette ouverture, votre viseur s’assombrirait et votre autofocus ne pourrait plus travailler. En effet la lumière qui parvient à votre viseur reflex passe d’abord à travers le diaphragme. Si celui-ci est fermé à F11, il ne parvient plus au viseur qu’une toute petite fraction de la lumière disponible. Les fabricants ont donc inventé le système de visée à pleine ouverture pour garder une visée claire et permettre le fonctionnement de l’AF à tout moment. La fermeture du diaphragme ne se fait qu’au tout dernier moment lors du déclenchement. Ce système n’a que des avantages … sauf qu’il vous est dès lors impossible de visualiser la profondeur de champ … puisque votre objectif reste toujours à pleine ouverture

Heureusement certains boitiers sont équipés d’un système permettant de visualiser et donc de maitriser la profondeur de champ : c’est le testeur de profondeur de champ

Le testeur de profondeur de champ3827168755

C’est un dispositif très simple : un bouton qui actionne manuellement la fermeture du diaphragme. Dès lors vous pouvez visualiser la profondeur de champ pour de bon. Mais la visée s’assombrit (la lumière étant bloquée par la fermeture du diaphragme)

Sur les appareils hybrides, cette fonction est beaucoup plus pratique car les viseurs de ces appareils sont électroniques et donc l’assombrissement est compensé. On voit donc beaucoup mieux les variations de profondeur de champ

Cet accessoire est tout sauf un gadget car sans lui votre gestion de la profondeur de champ sera soit empirique – au petit bonheur la chance – ou fonction d’un calcul complexe et peu rapide …

Petit coup de gueule en passant ….

Petit coup de gueule contre certaines marques pour qui le Testeur de profondeur de champ est un luxe pour lequel on demande aux photographes de dépenser quelques centaines d’euros supplémentaires. C’est le cas notamment de Nikon qui ne met ce bouton que sur des boitiers à plus de 1000 € … Lamentable initiative d’un service marketing tout puissant ! Vérifiez donc que votre boitier possède bien ce petit bouton magique avant d’acheter

Calculer la profondeur de champniveau_avance

Le calcul de la profondeur de champ est possible … mais pas  pratique. Il y a aujourd’hui de nombreuses applications en anglais et quelques unes en français pour smartphone permettant de calculer la profondeur de champ, mais si les résultats constituent une bonne indication, leur application dans la pratique est un peu longue …

Parmi tous les collègues photographes que je connais, personne ne s’amuse à de tels calculs hormis les photographes travaillant à la chambre photographique et qui pourtant savent maitriser la profondeur de champ

Ceci étant dit : les calculateurs de profondeur de champ fonctionnent tous de la même façon et vous demanderont de préciser :

  • le format de votre capteur (ou de votre film)
  • la longueur focale de l’objectif (celle de votre cadrage dans le cas d’un zoom)
  • l’ouverture sélectionnée
  • la distance du sujet

A partir de ces infos l’application calculera les limites avant et arrière de la profondeur de champ et l’hyperfocale (on reviendra sur ce sujet dans un prochain article). Le problème est que ces applications font appel pour leur calcul à un élément appelé Cercle de confusion, dont la valeur est sujette à discussion ce qui limite un peu le crédit à apporter à ces calculateurs

Pour ceux que cela intéresse, vous trouverez dans cet article quantité de formules qui vous donneront une idée du problème : tous les auteurs ne sont pas d’accord sur les valeurs des éléments de la formule. Notamment celle du cercle de confusion (voir plus bas)

La profondeur de champ en macrophotoniveau_avance

Maitriser la profondeur de champ en macro-photo est encore compliqué par un facteur supplémentaire : le grandissement. Dans la pratique, la profondeur de champ en macrophoto est tellement réduite que l’usage du flash pour permettre de toutes petites ouvertures est souvent indispensable. Pour calculer la profondeur de champ en macro photo selon que vous ayez un objectif macro, un système à bonnettes ou bagues allonges vous aurez des calculs différents > je laisse la parole aux spécialistes

Le cercle de confusionniveau_avance

Les 2 plus petits points distinguables sur un négatif ou un tirage visualisé à distance normale lorsqu’ils sont placés l’un à côté de l’autre sans qu’ils ne se chevauchent ni qu’il n’y ait d’espace entre eux forment les cercles de confusion. La taille de leur diamètre est fonction de la taille du film et est utilisée dans le calcul de la profondeur de champ.

La taille du cercle de confusion dépend donc de la taille des capteurs (et il y en a de nombreuses) mais aussi de l’âge de la personne qui regarde (distance de visualisation normale variable selon les individus) … bref c’est compliqué (et assez peu utile soyons clairs). Pour ceux que cela passionne lisez un article très documenté ici

Cet article sur la Profondeur de champ vous a plu ?

Ne ratez pas le prochain épisode où nous verrons en pratique sur le terrain comment régler et maitriser la profondeur de champ. En attendant, donnez moi un coup de pouce pour faire connaitre ce blog en le partageant sur vos réseaux sociaux préférés, likez le et n’hésitez pas à laisser des commentaires, poser des questions …

Pour ceux que cela intéresse, ces notions sont abordées dans notre stage photo Profondeur de champ et  Perfectionnement à la photographie

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés

%d blogueurs aiment cette page :