Les modes de mesure d’exposition en photo

Avant de voir en détail les modes de mesure ,  je rappelle que l’exposition consiste à doser la lumière arrivant modes de mesure d'expositionjusqu’au capteur de votre appareil afin que l’image obtenue ne soit ni trop claire ni trop foncée. Pour y arriver, votre boitier commence par mesurer la lumière disponible à l’aide d’une petite cellule intégrée (on dit aussi un posemètre). Il transcrit ensuite cette mesure en chiffres de Vitesse et de Diaphragme et les affiche dans le viseur. Les appareils modernes disposent de 3 ou 4 modes de mesure de l’exposition pour réaliser au mieux cette opération essentielle.

N’hésitez pas à vous replonger dans l’article sur l’exposition si besoin.

Reconnaitre les différents modes de mesure d’exposition

Comme par hasard, les différents fabricants n’ont pas cru bon d’utiliser les mêmes noms, ni les mêmes symboles pour leurs modes de mesure, mais vous devriez retrouver le vôtre dans la liste qui suit :

  •  Mesure Matricielle (NIKON) ou Multizone (PENTAX/ SONY) ou Multi (FUJI) ou Evaluative (CANON) ou ZESP Numerique (OLYMPUS)

modes de mesure multizone

  • Mesure Pondérée centrale (NIKON/ SONY/ OLYMPUS) ou Sélective (CANON) ou Centrale Pondérée (PENTAX) ou Moyenne (FUJI)modes de mesure expo centrale
  • Mesure SPOT (CANON/ NIKON/ PENTAX/ SONY) ou Ponctuelle (OLYMPUS) ou Centrale (FUJI)

modes de mesure spot

  • Enfin pour CANON la mesure Moyenne à Prépondérance centrale

mode de mesure centrale moyenne canon

Choisir parmi les modes de mesure de votre appareil

Notez qu’un mode de mesure s’applique à tous les modes d’exposition automatiques (A/Av – S/Tv – P – modes scènes – etc) comme au mode Manuel

Le mode de mesure Matricielle / Multizone / EvaluativeIso auto pour débutant

Si vous êtes débutant : c’est celui que vous choisirez sans hésiter, parmi les différents modes de mesure. C’est aussi en principe le mode par défaut. Tout ce que vous avez à faire c’est donc de vérifier qu’il est bien sélectionné.

Inventé par Nikon en 1983, c’est le plus « intelligent » des modes de mesure. Non seulement, il prend de nombreuses mesures d’exposition différentes sur tout le champ correspondant au viseur, mais surtout il va comparer ensuite avec des cas d’exposition « types » qu’il a en mémoire … Bref, pas la peine de vous compliquer la vie, laissez lui faire le travail – d’autant que nous verrons dans un prochain article comment contrôler l’exposition et la corriger éventuellement. Votre appareil dans ce mode réussit à exposer correctement les photos dans 90% des cas – (Comment ? non je n’ai pas vérifié ce chiffre 😉 mais cess sskiss dit)

Pour les photographeniveauavnces plus expérimentés : c’est aussi souvent le mode par défaut en numérique (jamais en argentique), lorsque des circonstances
particulières de prises de vues (concert, macro, nuit, etc) n’imposent pas un autre mode. Il y a cependant un petit problème : certains boitiers lient la mémorisation de la mesure d’exposition et l’AF. Donc lorsque vous mémorisez la Mise au Point en appuyant à mi-course sur votre déclencheur, l’appareil mémorise aussi l’exposition, qui en principe n’a pas de rapport.

Nikon : par défaut Nikon lie Mémorisation AF par le déclencheur et Mémorisation de l’exposition. La solution est simple, il vous faut désactiver memo expo par declencheur
l’option « Mémo expo par déclencheur » – dans le Menu  RÉGLAGES PERSO. L’autre solution, moins rapide à l’usage est d’attribuer à la touche AF-ON et à elle seule le réglage du point AF (il est recommandé de se faire greffer un nouveau doigt)

Canon : par défaut Canon lie aussi AF et exposition dans le mode de mesure évaluative, seulement. La solution est d’appuyer sur la touche représentée par un astérisque  » *  » en haut à droite du boitier. Enfin sur certains boitiers haut de gamme Canon on peut personnaliser la fonction du déclencheur à mi-course – Menu > Commandes personnalisées > Déclencheur mi-course

Dans quels cas où il n’est pas recommandé d’utiliser la mesure Matricielle / Multizone / Evaluative ?

  • En photo d’action principalement lorsque la scène présente de grandes différences de luminosité et que l’on n’a pas le temps de contrôler l’histogramme et corriger.
  • Lorsque vous utilisez des filtres denses (polarisants, filtres neutres) – ils peuvent tromper la cellule
  • Lorsque vous utilisez des filtres dégradés

Le mode de mesure Spotniveau expert

Le plus pointu des modes de mesure et le seul vraiment utile avec le mode précédent. On le retrouve chez tous les fabricants d’appareil. Dans ce mode, votre boitier effectue la mesure de l’exposition sur le rond central de votre viseur soit entre 2 et 4% du viseur.  L’intérêt est évident : on peut ainsi faire la mesure sur une zone précise de l’image (visage, partie au soleil, monument éclairé la nuit, etc) et mémoriser ce réglage. Son maniement est nettement moins évident et si la mesure spot reste une favorite des professionnels son utilisation est délicate et peut s’avérer source d’erreurs

mode de mesure spor

Travailler en mode de mesure spot

Faut il être expert pour travailler dans ce mode ? Non, mais de tous les modes de mesure, c’est certainement celui qui génère le plus d’erreurs. En théorie son maniement est simple : on fait la mesure d’exposition sur la zone représentative du reste de l’image – en pointant le rond central du viseur dessus –  et on mémorise cette mesure (ou on la reporte en mode manuel). Le problème est précisément de trouver cette zone « représentative ».

Pour la cellule de votre appareil tous les chats sont gris

charte-grise

La cellule de votre appareil à la différence des posemètres indépendants mesure la lumière réfléchie par le sujet. Or un mur noir et un mur blanc ne vont pas du tout réfléchir la même quantité de lumière. De même si vous faites une mesure spot sur le ciel et sur le sol, vous vous apercevrez que la différence peut-être de 5 valeurs (5 diaphragmes ou 5 vitesses). Les constructeurs ont tous repris les normes établis il y a longtemps par Kodak et ont calé les cellules de nos appareils sur un gris moyen à 18% … un gris clair donc censé être une moyenne représentative des différents sujets …

C’est le gris de la fameuse « charte grise » encore utilisée dans les studios photo pour caler exposition et couleurs. Un accessoire très bon marché, mais un peu long à utiliser en conditions de reportage.

Trouver un gris à 18% en pratique

Et on pourrait ajouter … et vite !! Supposons que vos meilleurs amis vous aient confié la mission de faire les photos de leur mariage (il n’y a pas de petite économie) :  vous voulez bien faire ; évidemment ce sont vos amis (en tout cas pour l’instant). Bref, les mariés sortent de l’église, il fait un soleil radieux, le riz vole de partout, les gens applaudissent et là vous vous demandez faire cette fameuse mesure spot …

Sur la mariée en blanc ? Mauvaise pioche, le blanc réfléchit dans les 80% de lumière

Bon ça va, alors sur le marié en noir ? Mauvaise pioche aussi, le noir ne réfléchit pas plus de 5 à 8% de la lumière

Bon alors … ah trop tard, les mariés sont passés, mais voilà le papa, en costume gris justement ! Super.
Moralité, demandez à vos amis : A) de s’habiller en gris / B) de ne pas se marier /  C) de vous laisser le temps de vous entrainer un peu avec la mesure spot, le plus complexe des modes de mesure !

Quelques exemples de gris 18% en liberté

Bon comme je suis sympa, je vais vous donner quelques exemples de matériaux possédant une valeur de réflexion proche de 18% :

  •  le dos de votre main
  • le ciel bleu en face de vous lorsque vous avez le soleil dans le dos
  • la brique claire
  • l’herbe verte claire
  • le foin / le blé (jaune pâle)

Comme vous le voyez, dans une salle de concert, ça ne va pas être simple … 😉 Voyons donc dans quels cas on doit ou peut utiliser la mesure spot

Mémorisation de l’exposition en mesure spot

C’est le second problème. En mesure spot, on va donc essayer de mémoriser la mesure, puis de faire la mise au point. Or avec la plupart des marques, l’appareil dans ce mode de mesure ne mémorise que l’AF lorsque l’on appuie sur le déclencheur.

Faites le test avec votre appareil > visez une partie claire d’une pièce et appuyer à mi-course sur le déclencheur, ensuite mettez votre main devant l’objectif :

  • Si les chiffres vitesse / diaphragme dans le viseur ne bougent pas, alors l’exposition est mémorisée
  • Si les chiffres vitesse / diaphragme dans le viseur bougent, alors l’exposition n’est pas mémorisée

Dans ce dernier cas, il vous faudra mémoriser séparément l’exposition ou paramétrer votre appareil pour qu’il lie toujours exposition et point AF en mode spotmodes de mesure touche AEL

Reportez vous à votre manuel pour être sûr car cela change d’une marque à l’autre, mais chez Nikon, cette fonction est dévolue au bouton AEL / AFL

Chez Canon, c’est la fonction de la touche représentée par un astérisque  » *  » en haut à droite du boitier.

Dans quels cas utiliser la mesure spot

A l’époque de l’argentique, les modes de mesure matricielle, multizone et Centrale n’étaient absolument pas assez précis pour travailler avec les films diapositives professionnels. On utilisait donc la mesure spot ou un posemètre indépendant (et souvent les 2 en alternance)

En numérique, la mesure spot n’a d’utilité que si vous n’avez pas le temps de vérifier et corriger votre expo. Autrement dit pour les scènes d’action. Sinon, le travail classique, en mode de mesure matricielle avec contrôle de l’histogramme et correction est rapide et 100% sûr.

Voici comment faire : repérer la partie de la scène éclairée qui vous intéresse (visage du chanteur en concert, partie du visage en contrejour, monument éclairé dans la photo de nuit) et pointez le centre de votre collimateur (où s’effectue la mesure spot) sur cette zone. Mémorisez l’exposition en appuyant sur le bouton AEL (Auto Exposure Lock) de votre boitier (ou autre touche mise à votre disposition pour faire une mémorisation de l’exposition – ce peut être la touche Fn ou une autre) – enfin recadrez et faites la photo.

Photo de concert et de spectacles

Un cas classique car souvent, le sujet est très éclairé alors que le fond est bien plus sombre. Choisissez une partie moyennement éclairée de votre sujet en évitant les couleurs rouge et bleu foncé. Le visage s’il n’est pas trop blanc est un bon choix aussi.

Macro photo

Encore un genre où le fond est souvent éclairé bien différemment du sujet. On procèdera comme pour les photos de concert, en privilégiant les zone de réflexion moyenne

Photo de nuit

Faites la mesure sur le bâtiment éclairé. Si vous êtes sur pied et que votre appareil le permet (Nikon entre autres), c’est le moment de coupler collimateur AF et zone de mesure spot. Si le sujet est statique, il va aussi vite de travailler de façon classique (voir plus haut).

Une autre façon de servir de la mesure spotniveau expert

En photo de paysage ou chaque fois que la scène présente de grands écarts de luminosité, j’utilise la mesure spot pour « évaluer » les contrastes. Je fais d’office une mesure sur la partie la plus claire et une autre sur la partie la plus sombre. Ensuite, je décide comment je gère le contraste mesuré :  filtre dégradé gris, mutli-exposition, HDR, ajout de flash externe, etc … mais cela fera un beau sujet d’article pour plus tard 😉

Le mode de mesure Sélective / Pondérée centrale / Centrale pondérée / Moyennemode mesure exposition - centrale débutant

C’est le plus ancien des modes de mesure et – comme son nom ne l’indique pas – il a l’avantage de la simplicité. En gros, il mesure l’exposition  sur la partie centrale du viseur (de 6 à 20% selon les marques), mais tient aussi plus ou moins partiellement compte du reste du champ, sauf pour Canon. Cette partie centrale de la plage mesurée est paramétrable sur certains modèles d’appareils.

Quelle est son utilité aujourd’hui ? Pas évidente, à part peut être, pour ceux qui font principalement des portraits cadrés … serrés. mais on peut l’utiliser aussi comme une mesure spot « élargie ». Je connais plusieurs photographes qui ont conservé cette bonne vieille cellule et s’en servent de cette façon. L’autre avantage est que votre appareil dans ce mode ne lie pas en principe Mémorisation AF et Exposition lorsque vous appuyez sur le déclencheur à mi course. Ce mode de mesure est beaucoup plus « prévisible » que la Matricielle, Multizone, Evaluative et ce peut être son intérêt si vous faites beaucoup de photo d’action et que vous souhaitez comprendre et anticiper votre exposition

mesure selective

Le mode de mesure Moyenne à Prépondérance centrale (Canon)

Ce mode de mesure que l’on trouve chez Canon est une déclinaison de la précédente avec une prise en compte du reste de la zone autour du rond central un peu plus forte. Son champ d’application est le même aussi, comme ses qualités et défauts

prepondérance centrale - modes de mesure

 

Un mot du professeur Yvon Schoutet
Serrant son boitier Canikon 12DMark800,
Jean Doute vit le grand cerf sortir de l’ombre,
sujet au soleil sur fond sombre, attention,
malin il passe en mesure spot, fait le point,
il appuie à mi-course et recadre, mais horreur,
les chiffres d’expo bougent, zut il se rappelle,
il faut mémoriser l’exposition, mais comment?
il plonge dans son menu, fonctions personnalisées
trouve, ajuste, remet l’œil au viseur et appui,
mais en attendant le cerf s’en est parti …
moralité rien ne sert d’exposer il faut shooter à point

Résumé :

Quel mode de mesure pour les débutants ? Le mode de mesure Matricielle / Multizone / Evaluatif sans hésitation

Et pour les autres ? Aussi, mais avec le mode spot dans des cas de lumières difficiles et en photo d’action

Sur quel partie de la photo faire la mesure spot ? Une zone présentant des couleurs plutôt claires que sombre en évitant le blanc et le noir

Ces thèmes sont traités dans nos stages photo Maitriser son appareil et Initiation à la photo, ainsi que Perfectionnement à la photographie

Cet article sur les modes de mesure d’exposition vous a plu ? Partagez le sur vos réseaux sociaux préférés, abonnez vous (dans la side bar à droite) si vous souhaitez être tenu au courant des nouveaux sujets et n’hésitez pas à laisser des commentaires, poser des questions. Enfin, consultez nos autres sujets sur l’exposition et les modes d’exposition photo par exemple

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés