Réussir un effet de pose longue est très facile et peut se faire – sous certaines conditions – sans POSE LONGUEbeaucoup de matériel, mais le résultat est saisissant

C’est quoi un effet de pose longue ?

Il s’agit de laisser l’obturateur de votre appareil photo ouvert plusieurs secondes ou minutes. Avec un sujet en mouvement, l’effet produit est assez spectaculaire.

Quel intérêt ?

L’effet de pose longue est avant tout esthétique. Très complexe à mettre en œuvre techniquement à l’époque de l’argentique, il est aujourd’hui facile à réaliser.

Montrer une autre réalité

On l’a vu dans l’article sur la vitesse d’obturation et la créativité, la vision humaine est limitée au 1/25° de seconde. Dès lors, une image d’un sujet en mouvement prise à une vitesse de 15 secondes sera forcément un peu irréelle. En tout cas , vous capturerez quelque chose que le cerveau ne pourra jamais « voir ». C’est tout l’intérêt de cette technique de pose longue : proposer une vision non pas ressemblante mais différente d’une scène.

POSE LONGUE

Avec quels sujets cela fonctionne t-il ?

On pourrait dire tous les sujets en mouvement, mais en fait il faut une opposition net / flou – statique / mouvement pour que ce genre de photo marche. La liste est quand même longue, l’eau en mouvement (cascades, mer, rivière, etc), les nuages dans le ciel, la fumée, etc, constituent des bons sujets

POSE LONGUE

La pose longue en pratique

En mode priorité vitesse, votre appareil vous permet de descendre à une vitesse d’obturation généralement de 30 secondes. Ensuite, pour aller au delà, il vous faut passer par la pose B. Ce réglage permet de poser aussi longtemps que vous le voulez (et que vos piles tiennent) du moment que vous restez le doigt appuyé sur le déclencheur. En pratique, on utilisera une télécommande avec blocage. Cela vous permettra de faire autre chose avec vos doigts et surtout de ne pas faire trembler l’appareil.

Quels accessoires ?

De l’utilité du trépied photo

Évidemment, il est impossible de réaliser une pose longue de plusieurs secondes sans bouger. Il y a en effet une règle qui s’appelle le flou de bougé (vous vous rappelez ?). En tout cas pas pour l’humain moyen. Un trépied est donc l’accessoire quasi indispensable, mais vous pouvez aussi poser votre appareil sur un muret. Le problème c’est qu’il est plus facile de déplacer un trépied photo qu’un muret, mais c’est vous qui voyez. Je rigole bien sûr, vous pouvez très bien essayer votre première pose longue sur le rebord de la fenêtre, mais un trépied sera vite votre meilleur compagnon.

Vous ne savez pas quel trépied acheter ? Regardez cet article et celui-ci

Une télécommande ou un déclencheur souple

Si vous avez l’intention de dépasser la vitesse de 30 secondes, alors il vous faudra une télécommande ou un déclencheur souple avec un dispositif à blocage. Cet accessoire vous permettra de laisser bloquer votre obturateur en position « ouverte » sans avoir à rester appuyer sur le déclencheur.

Un filtre gris neutre ou ND

Pour faire une pose longue sans risquer de surexposer la photo, il faut qu’il y ait très peu de lumière. filtre gris neutreC’est le cas, le soir et le matin, mais si vous souhaitez faire une pose longue en plein jour (ou contrôler plus efficacement la lumière) alors il vous faudra un filtre gris neutre. Celui-ci retiendra une grande partie de la lumière ambiante et vous permettra de poser jusqu’à 30 secondes ou un peu plus en plein jour.

C’est un accessoire assez cher pour le coup et je vous recommande de lire mon article « Quel Filtre Gris neutre acheter » avant de vous lancer.

Un réveil, des sandwichs et une bière

Au cas où la pose est très longue, un petit réveil … non là je blague

Réussir sa première pose longue en pratique

Bon, il vous reste à trouver le sujet maintenant. . Au pire vous pouvez toujours vous rabattre sur la fontaine municipale, ça fera très bien l’affaire pour un premier essai pose longue. Si vous n’avez pas de filtre neutre, commencez à travailler juste après le coucher du soleil.

Trouver le bon sujet

Le bon sujet pour un premier essai en pose longue doit comporter une partie fixe et une en mouvement. C’est de cette opposition, de ce contraste que naitra la puissance de l’image.

Imaginer le cadrage

Toute la difficulté, lorsque l’on fait un effet de pose longue consiste à imaginer l’effet et à réaliser son cadrage en fonction de cela. Car bien sûr vous ne pouvez voir avec vos yeux le résultat final. Vous découvrirez sur le moniteur de votre appareil photo le rendu final. Mon conseil, n’hésitez pas alors en fonction du rendu à modifier votre premier cadrage « à l’aveugle »

Stabiliser l’appareil

Pour la pose longue vous avez besoin d’une stabilité maximale. Installez votre trépied bien à l’équilibre. Vous pouvez enrouler les lanières de votre sac autour des jambes pour le lester un peu s’il est trop léger ou sur un terrain peu ferme.

Déterminer l’exposition

L’idée étant d’avoir la pose la plus longue possible, on va commencer par sélectionner la plus petite sensibilité possible sur votre appareil. Généralement 50 ou 100 ISO. Ne travaillez surtout pas en ISO Auto

Fermer ensuite le diaphragme à fond (petite ouverture) F16 ou F22 et faites une première mesure de l’exposition. Si le chiffre de vitesse est de plusieurs secondes, tout va bien. Mais s’il est de 1 seconde ou moins, alors il va vous falloir un filtre gris neutre. Vous pouvez aussi attendre qu’il y ait moins de lumière

Si vous devez ajouter un filtre gris neutre, consulter l’article qui explique comment l’utiliser sur le terrain.

Régler le retardateur ou la télécommande

Pour éviter toute vibration, je vous recommande d’utiliser votre retardateur (avec une vitesse de 2 sec.). Pour les possesseurs de boitier Nikon, la fonction « Temporisation miroir levée » est parfaite.  Une télécommande remplira la même fonction. Si votre boitier est connecté, une application sur votre smartphone remplira la même fonction.

Pensez à régler la réduction de bruit pose longue

Un dernier réglage pas indispensable, mais utile. Activez la réduction du bruit pose longue sur votre boitier. Celle-ci est destinée à supprimer l’apparition de bruit couleur dû à l’échauffement du capteur lors de poses de plusieurs secondes. Notez que cette opération est plutôt complexe à réaliser en post-production. Vous ne voyez pas où est ce réglage ? Regardez notre article sur la sensibilité ISO

Déclenchez

Voilà, vous avez fait votre première pose longue. Regardez le résultat et essayez de nouveaux réglages. Ce n’est pas parce que votre appareil va jusqu’à 30 secondes que vous devez systématiquement utiliser cette vitesse là en particulier. Faites des essais, cela ne vous coûte rien et vous deviendrez rapidement un pro de la pose longue

POSE LONGUE

Dans cette image de pose longue par exemple, j’ai choisi une vitesse plus rapide de l’ordre de 2,5 secondes basée sur le temps que mettait l’eau à s’écouler en cascade du rocher après l’impact des vagues. Je me suis servi d’un chronomètre pour mesurer précisément. de ce fait, l’image a gagné en netteté et retransmet bien l’effet de mouvement

Pour ceux que cela intéresse, ces notions sont abordées dans nos stages composition : Grammaire de l’image (pour la partie lecture et analyse), et le stage Vitesse d’obturation

Si vous avez aimé cet article sur la pose longue merci de le partager sur vos réseaux

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés