Comprendre le réglage du diaphragme et de l’ouvertureréglage du diaphragme

Le réglage du diaphragme est un acte essentiel en photo puisqu’il détermine avec celui de la vitesse d’obturation la bonne exposition de votre photo. Mais c’est aussi (et surtout) un réglage créatif qui va modifier l’apparence de votre image

C’est quoi un diaphragme ?

EXPO_Web1

Vous vous rappelez de notre article sur l’exposition et de notre exemple de la pièce avec une porte et des volets ?

Les volets de la fenêtre servaient à doser la quantité de lumière qui entrait dans la pièce. Et bien c’est précisément à ça que sert le réglage du diaphragme : à laisser passer plus ou moins de lumière à travers l’objectif.

Tous vos objectifs (à l’exception des objectifs à miroirs devenus rares) possèdent un diaphragme – composé d’un jeu de lamelles métalliques. Le Réglage du diaphragme consiste donc à ouvrir ou fermer plus ou moins ces volets pour laisser entrer plus ou moins de lumière jusqu’au capteur

réglage du diaphragme

Le Réglage du diaphragme en mode d’exposition à priorité Ouverture : A / Av

Le Réglage du diaphragme étant l’un des 2 piliers de l’exposition avec la vitesse d’obturation, un mode d’exposition lui est dédié : c’est le mode à Priorité à l’Ouverture = A ou Av selon les marques. Par Ouverture on entend bien sûr l’ouverture … du diaphragme.

Dans ce mode d’exposition, le photographe fait le Réglage du diaphragme et l’appareil photo règle automatique la vitesse afin d’assurer une exposition correcte.

Les chiffres du diaphragme

Voici les chiffres de diaphragme les plus courants : les valeurs « entières » ou principales sont en gras et rouge et les valeurs intermédiaires en noir

lmodes d'exposition photo - les paliers d'exposition

F1,4 / F1,8 / F2 / F2,3 / F2,5 / F2,8 / F3,3 / F3,5 / F4 / F4,5 / F5 / F5,6 / F6,3 / F7,1 / F8 / F9 / F10 / F11 / F13 / F14 / F16 / F18 / F20 / F22 / F25 / F29 / F32 / F36

Cela fait beaucoup de chiffres et comme ils ne se présentent pas dans un ordre logique, c’est un peu difficile à retenir. Cela s’explique par la division des chiffres de diaphragme en tiers de valeur. Cela n’a aucun intérêt en photo numérique – une division par demi-valeur est bien suffisante,  aussi nous allons essayer de réduire ce nombre.

Sur certains appareils, on peut modifier cette incrémentation :

  • pour Nikon allez dans Menu / Configuration (le crayon) / Mesure / Exposition > cherchez la ligne »Incrément de l’exposition » et sélectionnez la valeur 1/2
  • pour Canon allez dans Fonctions personnalisés > cherchez « Les paliers de réglage d’exposition » et sélectionnez la valeur 1/2

Si votre appareil le permet cela vous fera moins de chiffres à retenir et à gérer et ne changera rien à la précision de l’exposition.

Voici maintenant les chiffres de diaphragmes obtenus avec un palier par 1/2 Valeurs : les valeurs « entières » ou principales sont en gras et rougeréglage du diaphragme - increments exposition
et les valeurs intermédiaires en noir

F1,4 / F2 / F2,5 / F2,8 / F3,5 / F4 / F4,8 / F5,6 / F6,7 / F8 / F9,5 / F11 / F13 / F16 / F19 / F22 / F27 / F32

Bon c’est déjà plus facile à gérer, enfin voici uniquement les valeurs entières : celles qui figuraient sur les bagues des anciens objectifs : 
F2 / F2,8 / F4 / F5,6 / F8 / F11 / F16 / F22 / F32 

La progression d’un chiffre à l’autre est géométrique : il rentre 2 fois plus de lumière à F2 qu’à F2,8 et 2 fois moins à F4 qu’à F2,8, etc.
Plus le chiffre est petit ( F2 / F2,8 / F4 ) plus le cercle formé par les lamelles du diaphragme est grand et plus il rentre de lumière par l’objectif. Plus il est grand (F16 / F22) et moins il rentre de lumière. Bref ce qu’il faut retenir c’est : Petit chiffre = grande ouverture.

Une grande ouverture qui vaut cher

diaphragme sur objectif

Vous commencez peut être à comprendre pourquoi certains objectifs de même focale sont nettement plus chers que d’autre : un 50 MM ouvrant à un diaphragme de F1,4 laisse ainsi entrer 2 fois plus de lumière que le modèle ouvrant à F2 ou  F1.8,  ce qui peut s’avérer très utile

Ce diaphragme le plus ouvert (on parle d’ouverture maximale) est d’ailleurs marqué sur votre objectif.

Voici à titre de comparaison 3 zooms de même focale – seule l’ouverture change et va de F2.8 à F5.6 – le prix lui passe de plus de 2 000€ à moins de 300 € … ce qui fait cher du prix au kilo … Bien sûr, les objectifs pro sont aussi construits de manière plus solide, avec une mise au point interne et un autofocus plus rapide, mais c’est surtout l’ouverture qui fait la différence de prix.

compar-nikon-70-200mm

sur la plupart des zooms vous aurez 2 chiffres d’ouverture >

Ex : un zoom 18 / 55 MM ouvrant à F3,5 – 4,5 – ce qui signifie F3,5 pour la focale de 18 MM et F4,5 pour la focale de 55MM

Pourquoi régler le diaphragme soi-même ?réglage du diaphragme - profondeur-de-champ

Le réglage du diaphragme présente un intérêt majeur pour les photographes : il nous permet de contrôler la Profondeur de champ. Ce mot un peu bizarre désigne en fait la zone de netteté devant et derrière l’endroit où vous avez fait la mise au point.

La règle est très simple : plus le chiffre de diaphragme est grand (F16 / F22) et plus la zone de netteté est grande. De même un petit chiffre de diaphragme (F2.8 / F4) donnera une petite zone de netteté – autrement dit un sujet net se détachant sur un fond flou.

Le réglage du diaphragme est donc un (des) moyens de créer un fond flou ou au contraire d’avoir de la netteté sur tout le champ. Nous verrons plus en détail dans un prochain article sur la Profondeur de champ tout l’intérêt de régler ce paramètre. C’est aussi en Grammaire de l’image l’une des meilleures façons de créer une hiérarchie entre le sujet et le fond, 2 sujets, 2 plans, etc

réglage du diaphragme - stage photo profondeur de champ

Regardez dans votre viseur

Le réglage du diaphragme ne nécessite pas de quitter l’œil du viseur. Les chiffres clés de l’exposition sont rappelés dans votre viseur – en général en bas à gauche – et vous pouvez les modifier sans quitter votre sujet des yeux. Chez certains modèles d’appareil, les chiffres du diaphragme ne sont pas précédés d’un « F », il faut donc se rappeler de quel côté est le diaphragme – l’autre chiffre étant celui de la vitesse.

diaphragme-dans-le-viseur

Pour quoi les chiffres du diaphragme ne se suivent ils pas de façon logique ?niveauavnce

C’est une question qui revient régulièrement durant les stages. Pourquoi y a t-il 4 fois moins de lumière qui passe à travers l’objectif à F8 qu’à F4 et pas … 2 fois moins ? Et bien parce que entre F4 et F8 … il y a F5.6

En fait on parle d’ouverture réelle et relative. L’ouverture réelle c’est la taille (en millimètres) du trou formé par les lamelles du diaphragme. On appelle aussi cela la pupille d’entrée. Mais cela n’a pas grand intérêt pour le photographe car ce qui nous importe nous c’est la quantité de lumière qui arrive au capteur et cela dépend de la longueur focale de l’objectif. Plus la focale est longue plus l’ouverture devra être grande pour amener une quantité de lumière équivalent jusqu’au capteur. C’est l’ouverture relative. Autrement dit à F4, le diamètre du diaphragme d’un 200 MM sera bien plus gros que pour 50 MM

L’Ouverture relative est égale à la focale divisée par l’ouverture réelle

  • Pour un objectif de 100mm avec une ouverture réelle de 50 mm, aura une ouverture relative de 100 divisé par 50 = 2 – autrement dit  f:2

Voilà pourquoi un téléobjectif très lumineux (du genre de ceux qu’ont les photographes sportifs autour des terrains) aura un très grand diamètre extérieur et coutera plusieurs milliers d’euros.

Qu’est ce que l’on appelle Visée à pleine ouverture ?

Tous les appareils modernes travaillent en visée à pleine ouverture. Dans ce mode, le réglage de diaphragme ne bouge pas durant la visée et ce n’est que lorsque l’on prend la photo que le diaphragme se ferme à l’ouverture que vous avez choisi. Ainsi la visée est toujours claire et l’Autofocus peut travailler facilement. Si le diaphragme se fermait comme ce fut le cas autrefois, notre visée s’assombrirait au fur et à mesure que l’on choisirait un diaphragme plus fermé. C’est ce qui se passe lorsque vous appuyez sur le testeur de profondeur de champ

Qu’est ce que l’on appelle Visée à ouverture réelle ?

Dans ce mode, le diaphragme se ferme et s’ouvre pour de bon selon vos réglages. La visée s’assombrit lorsque vous fermez le diaphragme et s’éclaircit lorsque vous l’ouvrez davantage. C’est ce qui se passe lorsque vous appuyez sur le testeur de profondeur de champ et avec certains vieux objectifs à décentrement par exemple …

Un objectif sans diaphragme500_miroir

Il existe une catégorie d’objectifs sans diaphragme, appelés objectifs à miroir. On en trouve surtout à partir de la focale 500 MM et plus. L’image qui entre par la lentille frontale, est renvoyée par un jeu de miroirs afin de permettre une construction plus courte pour une même focale. Ces objectifs n’ont donc qu’une seule ouverture : F8 pour un 500 MM par exemple et l’exposition se fait en jouant uniquement sur la vitesse et / ou la sensibilité ISO

Cet article sur le réglage du diaphragme vous a plu ? Donnez moi un coup de pouce pour faire connaitre ce blog en le partageant sur vos réseaux sociaux préférés, likez le et n’hésitez pas à laisser des commentaires, poser des questions …

Pour ceux que cela intéresse, ces thèmes sont abordés dans deux de nos stages photo Maitriser son appareil photo et Initiation à la photographie

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés

%d blogueurs aiment cette page :