Régler la balance des blancs en mode expert

Régler la balance des blancs de façon précise est nécessaire pour obtenir des couleurs naturelles ou pour faire des séries d’images avec une même valeur (panoramiques par assemblage)

Régler la balance des blancs pour les vraies couleurs ou une belle lumière ?

C’est une très grande différence : en photo de voyage, par exemple, on va chercher à travailler aux heures où le soleil bas sur l’horizon délivre une lumière jaune / rouge. C’est ce qu’on appelle une belle lumière. Et on évitera les heures proches de midi où la lumière est blanche. Dans ces cas, on ne cherche pas à avoir des couleurs naturelles, mais bien la lumière chaude et dorée telle qu’on la perçoit. Je vous expliquerai en fin d’article ma technique personnelle

En revanche une photo de plat cuisinée par exemple s’intéresse à la vraie couleur des aliments, le riz doit être blanc, la salade verte doit être « verte » et pas jaune.  Voici une petite liste de sujets où les vraies couleurs sont recherchées et où il vous faudra régler la balance des blancs de façon experte:

  • photos de reproduction d’objets, peintures, etc
  • photos de mode / vêtements
  • photos de produits
  • portraits
  • photo culinaire
  • photo d’architecture
  • etc

régler la balance des blancs photo culinaire

Régler la balance des blancs pour retrouver des couleurs naturelles

Il existe plusieurs méthodes pour retrouver les couleurs naturelles de votre sujet quel que soit l’environnement. Nous allons commencer par les plus simples

Balance des blancs personnalisée  bal-blancs_perso

Tous les appareils réflex et hybrides modernes permettent de régler la balance des blancs de façon personnalisée  (le pictogramme peut être différent selon les marques) qui permet où que l’on soit de caler sa lumière c »est à dire d’indiquer à l’appareil photo quelle correction il doit apporter par rapport à la lumière ambiante. La procédure est très simple : vous prenez en photo un objet blanc. L’appareil vous guide ensuite dans les différentes étapes. Au final, cela servira à l’appareil pour étalonner les couleurs. Le plus simple est une feuille de papier blanc, ça ne pèse rien, vous pouvez toujours en avoir une sur vous et c’est aussi facile à trouver. Éviter les objets gros et volumineux (à cause des ombres)

Attention, même si votre boitier vous propose d’enregistrer ce réglage, celui-ci n’est valable que sous la lumière qui vous a servi à photographier votre feuille blanche et surtout pas dans n’importe quelle autre condition.

Balance des blancs personnalisée avec mire et / ou carte grise à la prise de vue  bal-blancs_perso

Pour ceux qui ont besoin de régler la balance des blancs de manière ultra précise, la feuille blanche est un peu juste car … il y a blanc et blanc, carte grisebrillant ou mat, bref de petites nuances qui peuvent fausser (un peu) le résultat

Dans ces cas là une carte gris neutre ou une mire spécialement étudiée fera l’affaire (je répète, vraiment si vous avez besoin de quelque chose de très précis)

La carte grise est un accessoire bien connu des photographes de la période glaciaire 😉 non je rigole, j’en ai une bien sûr et je ne saurai pas m’en passer même si on l’utilise moins. Le principe est simple, il s’agit d’un bout de carton ou de plastique de format Carte de Crédit ou plus grande (pour le studio) teintée de façon homogène en gris clair à 18%. Un gris de référence parfait pour la balance des blancs comme pour la mesure d’exposition. Évitez les modèles en carton qui changent de couleur dans le temps et choisissez un modèle en matériau composite teinté dans la masse de type : Scuadra ou autre pour des prix allant de 10 à 25 €

Certaines cartes présentent aussi des patchs, blancs et noirs (pour régler les contrastes avec point blanc / point noir), D’autres possèdent des patchs de couleurs de référence et sont associées à un système de calibration d’écran et de périphériques comme la Color checker – si vous ne faites pas de photo de mode ou de catalogues nécessitant un système complet de calibration – cela est sans doute disproportionné et la carte gris ci-dessus devrait très largement suffire à vos besoins

Petit budget : sur ce site vous trouverez une carte gris neutre à télécharger et imprimer – qui marchera si votre imprimante est calibrée …

Balance des blancs personnalisée avec systèmes à monter devant l’objectifrégler la balance des blancs - ExpoDisc-2.0

Vous trouverez des systèmes qui se montent sur l’objectif comme un filtre – comme l’Expodisc par exemple. Ceux-ci ont l’avantage de pouvoir être utilisés en toute situation, sans avoir à poser matériellement la carte grise à côté du sujet

Là aussi, on utilise le mode Balance des blancs personnalisée – dans lequel on prend une vue test. Il suffit ensuite de rester das ce mode et de faire autant de photos que souhaitées avec une balance des blancs parfaitement calée

Note > ce système un peu plus cher qu’une simple carte grise est à mon avis plus long, mais revient au même en terme d’efficacité

Important > dans tous les modes pré-cités la balance des blancs est réalisée pour un type de lumière donné. S’il change en terme de source, position par rapport au sujet, voire de puissance, vous devez refaire une mesure

Balance des blancs en mode Flash ou autre (sauf Auto) avec mire et/ou carte grise – post-production  bal-blancs_perso

L’accessoire utilisé pour  régler la balance des blancs est le même, mais cette fois on va l’inclure dans la photo et l’on règlera la balance des blancs en post-production. C’est une méthode extrêmement précise, quelle que soit la source de l’éclairage et utilisée largement en studio notamment où l’on cherche de la constance et des méthodes de traitements groupés

Prise de vue

On choisit un réglage de balance des blancs de base comme Flash ou lumière du jour ou un chiffre de température couleur entre 5000 et 5600°K et surtout pas le mode « Auto » qui change trop souvent de valeurs. Une première photo est faite avec la carte grise ou la mire placée à côté du sujet. Vous prenez autant de photos que vous le souhaitez  et ne refaites une vue avec carte grise que si vous changez les conditions de lumière (puissance des flashs, placement du sujet ou du photographe par rapport aux sources lumineuses, etc)

Post-production

Ensuite dans votre logiciel de retouche (ici Lightroom, mais la plupart des logiciels photo proposent un réglage similaire) , vous allez utiliser l’outil pipette et cliquer sur la carte grise, ce qui aura pour effet immédiat de régler la balance des blancs et vous donner des couleurs parfaitement naturelles

régler la balance des blancs post-prod

Régler la balance des blancs en photo de voyage ou de reportage

De l’utilité du Jpeg pour les photographes de voyage, de nature et de reportage

Avant de vous donner la technique que j’utilise, j’aimerais préciser quelque chose à propos de la balance des blancs et des couleurs et de leur modification en post-production en format RAW. L’image qui s’affiche au dos de votre appareil photo est la seule référence que vous avez sur le terrain pour juger si ce que vous voyez (de vos yeux) correspond à ce que l’appareil a capturé. Il se trouve que cette image est un Jpeg – développé par l’appareil – et ce même si vous travaillez en mode RAW seul.

Une fois chez vous, si vous développez vos fichiers RAW avec un logiciel de même marque que votre appareil … aucun souci, votre RAW ressemblera très exactement à votre Jpeg (puisque développé selon les mêmes bases de calcul). Mais si en revanche, vous utilisez des logiciels tiers comme DXO, Lightroom, Capture One, etc alors le fichier RAW sera différent du Jpeg affiché par votre appareil (puisque développé selon d’autres bases de calcul). Et votre photo sur la carte mémoire sera la seule trace des couleurs affichées sur le terrain … pas pratique car on travaille souvent ses images longtemps après la prise de vue

Donc si vous devez régler la balance des blancs sur le terrain parce que les couleurs observées par vous ne correspondent pas à ce que vous voyez, vous le ferez en fonction du Jpeg affiché par le boitier – alors autant enregistrer votre image au format RAW + Jpeg car ainsi cette image qui vous a servi de référence sera visible aussi dans votre logiciel de post-production et pourra vous servir de référence …

Technique personnelle

Je suis un photojournaliste travaillant en couleur et – je ne le sais que trop bien – cela représente souvent une difficulté supplémentaire car la couleur n’est pas neutre. Personnellement, je ne retouche jamais mes couleurs en post-production. Un ciel crépusculaire réalisé en post-production sous Photoshop™ ne m’intéresse pas du tout. En revanche, si le rose si délicat que je voie dans le ciel est rendu par un jaune orangé enterré par mon appareil, alors je vais régler la balance des blancs afin que l’appareil affiche quelque chose d’aussi proche que possible de ce que je voie …

régler la balance des blancs jpeg et raw

Sur le terrain : régler la balance des blancs

J’utilise la méthode décrite dans l’article précédent pour régler la balance des blancs à l’aide du réglage fin disponible dans tous les modes. Lorsqu’il y a une différence entre ce que je voie et ce que l’appareil affiche au dos, je déplace le curseur vers la couleur qui me semble manquer ou vers l’opposée de celle qui est trop présente (pour une photo trop bleu je vais placer le curseur vers le jaune)

En post-production :

Dans mon logiciel de post-production (ci-dessus Lightroom) les 2 photo Raw et Jpeg s’affichent côte à côte. J’utilise le Jpeg comme base de travail pour développer mon fichier RAW ce qui ne m’oblige pas à garder les images sur ma carte mémoire

Résumé

Pourquoi régler la balance des blancs ?  Pour obtenir des couleurs naturelles, quelle que soit la source de lumière et l’heure de la journée

Quelle est la méthode ? on utilise un objet de référence – qui peut être une carte grise ou une simple page blanche – pour faire une balance des blancs personnalisée

Est ce un réglage définitif ? pas du tout, il faut de nouveau régler la balance des blancs dès que les conditions d’éclairage changent (sources de lumière différentes, position par rapport au sujet, puissance des flashs, etc)

Pourquoi ne pas le faire en post-production ? parce que l’œil n’est pas toujours assez précis et que cela serait fastidieux par rapport à la facilité d’utilisation d’une carte grise

Abonnez-vous à ce blog par email

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 913 autres abonnés

INDEX DES ARTICLES PUBLIES

FLOU DE BOUGE

Eviter le flou de bougé
Bien tenir son appareil photo

Capteur haute définition et Flou de bougé

FOCALE

Longueur focale
Petit capteur et coef. multiplicateur

EXPOSITION

Sortir du Mode Tout Auto
Comprendre l'exposition
Les Modes d'exposition
Faut-il Utiliser le Mode Manuel
Modes de mesure de l'exposition
Mesure Incidente VS Réfléchie
Lire un histogramme
Corriger l'exposition en Auto
Corriger l'exposition en Manuel
Choisir le couple vitesse / diaphrgame
Sensibilité ISO
Sensibilité ISO AUTO
Les modes d'entrainement

OUVERTURE

Réglage d'ouverture
Profondeur de champ - base (1)
Profondeur de champ et distance (2)
La distance hyperfocale (3)
La profondeur de champ sur le terrain (4)

VITESSE D'OBTURATION

Vitesse d'obturation(2)
Vitesse d'obturation et créativité
Réussir un effet de filé
Flou de mouvement artistique
Effet de pose longue pour débutants
Effet de Filé artistique

BALANCE DES BLANCS

Balance des Blancs (1)
Balance des Blancs expert(2)

RAW - JPEG

Raw ou Jpeg ?
Le format Jpeg
Le format RAW
RAW compressé ou non ?AUTOFOCUS et MAP

La MISE AU POINT
Les Modes AF
Les Modes de Zone AF
Les Modes de Zone AF - Experts
Le Bouton AF-ON

COMPOSITION

5 règles de composition
La règle des Tiers
La photo de silhouette
La photo de reflets
Laisser espace devant le sujet en mouvement

Photographier les enfants


Sens de lecture d'une photo

Photo Philo - Artistique ou pas ?
Remplir le cadre de sa photo
Centrer ou ne pas ses photos ?
Créer un cadre dans le cadre
Unepetite bande de ciel en photo de paysage ?

MATÉRIEL

Quel appareil photo choisir pour la photo de voyage
Quel appareil photo choisir pour la photo de nature
Quel appareil photo choisir pour la photo animalière
Quel pied photo choisir
Quel sac photo en pays humide
Test du 18/35 AF-S MM Nikon
Test du 10-24 MM Fuji XF F4
Test Rotule Arca Swiss P0
Plateau rapide en L-Bracket
Utiliser un déclencheur doux
Acheter une batterie compatible
Test Trépied voyage Induro CLT-104
Bean Bag
Mettre à jour le firmware de son Nikon
Mettre à jour le firmware de son appareil Fuji X
Mettre à jour le firmware de objectif Fuji X

Capteur Plein format VS APS-C
Coefficient multiplicateur des capteurs APS-C

FILTRES

Filtre UV et de protection
Quel Filtre Gris neutre acheter
Utiliser filtre gris sur le terrain
Filtre polarisant
Economisez avec les bagues adaptatrices
Faut il mettre son Pare soleil

SAUVEGARDE

Sauvegarder ses photos en voyage
Disque dur externe de voyage

CALIBRATION

Faut il calibrer son écran
Comment choisir son écran pour la photo
Calibrer son écran avec la sonde Colormunki display
Calibrer son écran avec la sonde i1 Display pro
Calibrer son écran avec la sonde Spyder 5 express

DIVERS

Concours Photo - Les coulisses
Sélectionner ses images pour un Concours Photo
Séduire le jury d'un Concours Photo
Traiter images pour un Concours Photo
La photographie alternative

 

À PROPOS DE MOI

Photographe professionnel depuis 27 ans, je suis passionné par l'Asie et la photo de voyage. Mon travail photographique est diffusé par les agences photo Hemis.fr, Gamma-Rapho et Getty Images entre autres En 2011, je créé le site www.avecunphotographe.fr en 2011 pour proposer des stages photo pour tous niveaux, mais axés sur la composition et la créativité. J'organise aussi des voyages photo au Vietnam, au Cambodge et en Birmanie. Depuis le site s'est ouvert à d'autres photographes pros de talent qui proposent également des stages ou des voyages photos mais toujours avec la même passion

Cet article expliquant comment régler la balance des blancs en mode expert vous a plu ? Partagez le sur vos réseaux sociaux préférés, abonnez vous (dans la side-bar à droite) si vous souhaitez être tenu au courant des nouveaux sujets (réglage de la balance des blancs multi-sources, etc à venir) et n’hésitez pas à laisser des commentaires, poser des questions …

Pour ceux que cela intéresse, nous travaillons ces techniques dans le stage Perfectionnement

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés

%d blogueurs aiment cette page :