Voyage photo Shetlandlogo voyage

Un voyage photo Shetland (photo animalière et de paysages) de 10 jours organisé et accompagné par Patrick Dieudonné, photographe professionnel et spécialiste des Shetlands, en partenariat avec Huwans, une agence française de référence.

Les plus de ce séjour :voyage photo shetland

Ce voyage photo Shetland s’adresse prioritairement aux photographes de paysage et animaliers. Si les Shetlands sont connues pour abriter plusieurs millions d’oiseaux en été, on sait moins qu’elles possèdent aussi la plus forte proportion de paysages classés (NSA: National Scenic Area) en Écosse. Personnellement, en tant que photographe de paysage et de nature, je trouve mon bonheur dans les deux domaines aux Shetlands. Et c’est vraiment ce qui fait leur originalité : les îles Shetland sont un tout, animaux et décors naturels sont étroitement imbriqués et également fascinants. De même, certains sites sont déclarés comme réserves naturelles nationales de grande valeur, mais on peut avoir l’impression que tout l’archipel (une centaine d’îles) est une grande réserve. Ainsi, les oiseaux (ou les loutres) peuvent être présents presque partout. Vous bénéficierez dans ce voyage photo Shetland de ma connaissance approfondie des Shetlands (une trentaine de voyages sur place…), de ses paysages naturels et géologiques remarquables, de sa faune. Mais aussi de son histoire et de sa culture, assez tourmentées et originales. L’archipel possède en effet d’importants vestiges archéologiques, et les villages et maisons sont témoins d’un passé très proche, d’avant la découverte du pétrole en mer du nord, où la vie était bien plus difficile. 
Voyage photo Shetland en petits groupes: de 4 à 6 photographes + guide.

Voyage photo Shetland

participant voyage photo shetlandLes Shetlands sont certes une partie de l’Écosse, mais constituent un monde à part. Ni tout à fait écossais ni tout à fait scandinaves, les Shetlandais n’ont pas besoin de revendiquer leur différence, elle saute aux yeux. Dans le parler tout d’abord, qui comprend encore bon nombre de termes empruntés à l’ancien norvégien (Norse), hérité des Vikings; dans une situation géographique qui rend Lerwick, la capitale, plus proche du cercle arctique que de Londres.

L’archipel

L’archipel des Shetland s’allonge dans le sens nord sud sur environ 110 km (sans compter Fair Isle) et dans le sens est-ouest sur environ 60 km dans sa plus grande largeur (sans Foula). Les côtes très découpées par des fjords (appelés ici voes) et la montée des mers après la dernière glaciation créent environ 1500 km de côtes pour une surface de 1400 km². On n’est jamais à plus de 5 km de la mer aux Shetland. L’île principale est Mainland, qui abrite la capitale, Lerwick (8000 hab., sur les 20 000 à peine que compte l’archipel). Par air, l’arrivée aux Shetland se fait par Sumburgh airport, tout au sud. Mainland se subdivise en plusieurs régions assez diverses: Mainland sud est plus fertile et verdoyant, les cultures y sont possibles. Le centre de Mainland est dominé par les deux villes pittoresques de Scalloway et Lerwick. Lerwick, qui s’est beaucoup développée, conserve cependant tout son charme dans la vieille ville, avec beaucoup de maisons et de monuments des XVII et XVIII.

Des milliers d’oiseaux

A deux encablures de la ville, une expérience d’une nature parmi les plus sauvages qu’on puisse trouver en Europe vous attend: l’île de Noss: falaises de grès à pic de 180 m, remplies d’innombrables niches naturelles, colonisées par plus de 15 000 fous de Bassan, et aussi macareux, petits pingouins, guillemots, grands labbes : près de 100 000 oiseaux s’y donnent rendez-vous en été !macareux moine, voyage photo shetland Si l’on se dirige au contraire vers l’Ouest depuis Lerwick, on accède assez rapidement à Mainland Ouest (West Mainland), ou tout simplement Westside. Ponctuée de lacs de taille variable ou nichent nombre de plongeons catmarins, cette région de tradition agricole très ancienne fut sans doute la plus anciennement et richement peuplée, et ce depuis les temps préhistoriques (3500 av JC) Des sites néolithiques de première valeur en témoignent. Stanydale et le village de Scord of Brouster près de Walls rendent sensible un fascinant passé.

Paysages volcaniques

Depuis Mainland nord, il suffira ensuite de passer un isthme étroit, celui de Mavis Grind, qui sépare l’Océan Atlantique et la mer du Nord, pour accéder à un nouvel ensemble: Northmavine. A beaucoup d’égards c’est l’un des plus intéressants des Shetlands. Sa complexité géologique (failles, masses granitiques et roches volcaniques sur Esha Ness) lui assure des paysages d’une exceptionnelle variété et beauté. Unst, tout au nord, est le nécessaire point d’orgue de la visite de l’archipel: les paysages de bout du monde de la réserve d’Hermaness sont sans doute les plus spectaculaires des îles Shetland (avec les falaises de l’île isolée de Foula). A Saito, de hautes falaises de gneiss plongent de près de 180 m dans la mer, et sont du haut en bas couvertes de petits points blancs: des fous de Bassan, dont l’envergure immense devient lilliputienne dans un tel cadre… Unst est aussi le paradis des amoureux des poneys Shetland. Ils sont un peu partout sur l’île, et, de tempérament fort liant, bien disposés toujours pour un brin de causette…circuit photo shetland, animalier >> voir des images de ce voyage

Pour qui ?

Ce voyage photo Shetland est accessible à tous, photographes de tous niveaux, mais il est nécessaire pour ce séjour dans des zones assez reculées de l’Écosse d’être en bonne condition physique et correctement équipé (voir plus loin). Pour visiter les réserves de Noss, Hermaness et l’île de Foula, des marches de plusieurs km seront nécessaires, si nous voulons accéder aux meilleurs points de vue. Il ne s’agit pas cependant de longues randonnées et d’exploits sportifs, mais de marches de niveau modéré, rendues toutefois plus difficiles par le poids de l’équipement. Prévoyez un bon sac à dos (sacs d’épaule déconseillés) et pour certaines visites prévoyez de ne pas prendre forcément tout votre matériel avec vous, pour être plus léger. Dans certains cas, si vous êtes un peu fatigués, des parcours de substitution sont possibles (mais pas toujours)

Programme – voyage photo Shetlandséjour photo shetland, paysage

J 1 :

Dimanche. Départ depuis Paris ou autre aéroport de votre choix pour Aberdeen, au NE de l’Ecosse. Arrivée vers 13h 30 à Aberdeen, puis liaison avion pour l’aéroport shetlandais de Sumburgh. Arrivée vers 16 h. Nous récupérons notre voiture de location à l’aéroport et nous pouvons commencer à explorer le sud de l’île, et en particulier la pointe sud des Shetland, Sumburgh Head, un lieu de falaises spectaculaires, où les macareux moines, ces petits « clowns de mer », sont faciles à photographier. Ils peuvent être photographiés posés et en vol à faible distance, en soirée, alors qu’ils regagnent leur terrier. Beaucoup d’autres oiseaux de mer sont aussi présents sur ces falaises. Des orques, dauphins ou même baleines (à bosse) sont exceptionnellement observables depuis la pointe de Sumburgh.

J2 :

Sud Mainland : plusieurs endroits sont très photogéniques comme le tombolo de St Ninian, longue langue de sable de près de 2 km qui connecte St Ninian à Mainland, le plus bel exemple de tombolo en Europe, et le lac de Spiggie, entouré de collines où paissent les moutons, et ouvert sur la mer à peu de distance. Les iles basses de Burra et Trondra, sur la côte ouest de Mainland, offrent aussi de belles perspectives de paysages marins et de petits villages agréablement situés. Puis nous irons en bateau sur l’île de Mousa, célèbre pour son broch de 2000 ans, le mieux préservé de toute l’Ecosse. Un broch est une tour fortifiée, typiquement écossaise, bâtie à l’âge du fer dans un but défensif. Toute l’île est un paradis pour la faune, et il est généralement aisé d’y photographier guillemots à miroir, fulmars, labbes parasites ou grand labbe, ainsi que des phoques veaux marins.

J3:

Le voyage photo Shetland continue avec la visite de l’île de Noss à pied. Nous prendrons le ferry depuis Lerwick vers Bressay, puis un petit dinghy vers l’ile de Noss, réserve nationale. Après quelques km à pied le long des côtes basses, nous arrivons à Noup of Noss (181 m), un endroit extraordinaire, où chaque niche dans la roche, chaque replat rocheux est occupé par des colonies de guillemots, ou des couples de fous de Bassan (8000 couples), à perte de vue. L’odeur et le bruit sont étonnants, tandis qu’à vos pieds, dans l’herbe, les macareux vont et viennent de leur terrier à la mer en contrebas. Les possibilités de prises de vues sont variées et spectaculaires en plusieurs endroits de la côte. Nous passerons l’essentiel de la journée sur l’île, ce qui n’est pas de trop pour en apprécier les beautés. En soirée, nous pourrons visiter l’île de Bressay, son phare bâti par la famille Stevenson, et profiter sans doute de beaux points de vue depuis Bressay sur la vieille ville de Lerwick, par delà le détroit.

J4 :

Au petit matin, nous embarquons à nouveau pour Noss depuis Lerwick. Nous essayerons d’obtenir un petit bateau de pêche spécialement réservé pour notre groupe, à une heure plus matinale, car la majorité des visites en bateau pour Noss sont trop tardives à mon goût (départ à 10 h normalement). Nous bénéficierons ainsi de lumières plus favorables pour la photographie (réservation dépendante des possibilités locales). Il est possible en bateau de s’approcher très près des oiseaux, qui pêchent au bas des impressionnantes falaises. Dominés par ces promontoires qui fourmillent de vie, il nous sera possible d’apprécier ce grandiose spectacle naturel d’une toute autre perspective. Une visite qui complète admirablement celle faite la veille à pied sur l’île elle-même, et produit des photos radicalement différentes, sans doute encore plus spectaculaires. Au retour vers Lerwick le bateau nous amènera très près de phoques habitués à une présence humaine, ce qui produira sans doute des occasions de photo nouvelles et intéressantes. Les oiseaux marins à qui l’on offre des poissons peuvent offrir aussi des vues très rapprochées. Dans l’après-midi nous explorerons des territoires plus au nord et à l’ouest, en particulier la péninsule de West Mainland, riche en perspectives paysagères, constellée de petits lacs où niche le plongeon catmarin, et de vestiges archéologiques fort intéressants datant du néolithique (maisons ovales). Vers le soir nous ferons route vers une autre péninsule plus au nord, celle de Northmavine, dont l’exploration sera l’objet de la journée suivante.

J5 :

Nous passerons cette journée sur Northmavine. Northmavine se singularise surtout par des paysages côtiers remarquables, uniques en Europe. A Eshaness la mer s’attaque directement à un ancien volcan, produisant des structures rares telles que des évents et des gouffres à l’intérieur des terres. Northmavine est également très riche en oiseaux, et son exploration nous réservera de belles rencontres avec des sternes arctiques, courlis cendrés, chevalier gambettes, avec aussi plusieurs secteurs favorables pour les loutres.

J6 :

Nous poursuivons notre voyage photo Shetland vers les îles du nord, et prenons le ferry pour Yell et/ou Fetlar, où il est possible d’apercevoir et de photographier des loutres, même si cette espèce reste difficile. Nous pourrons peut-être aussi photographier le rare (en Grande-Bretagne) et amusant Phalarope à bec mince (Fetlar concentre 90 % de la population de phalaropes de Grande-Bretagne, mais ces dernières années ils se sont raréfiés sur l’île). Vers le soir nous reprenons le ferry vers Unst, l’île habitée la plus au nord de grande Bretagne.

J7:

Nous prendrons la journée pour explorer Unst et la réserve naturelle nationale d’Hermaness à notre rythme. Quelques km de marche sont à prévoir dans cette journée, car les falaises de la côte ouest ne sont accessibles qu’à pied. Néanmoins le sentier principal est bien aménagé, et permet un accès relativement facile à Hermaness, il n’y a plus de tourbières ou de zones humides à traverser plus ou moins à pied comme par le passé. Hermaness possède une atmosphère très particulière : le ciel est sillonné de grands Labbes, omniprésents ici, et les falaises s’étagent vraiment à perte de vue, jusqu’au point d’orgue de Muckle Flugga, le phare de la dernière chance, qui balaie de son pinceau l’immensité de l’Océan nordique. En plusieurs endroits il est possible de photographier des fous de Bassan en vol et posés, d’assez près, et il est aussi possible de s’asseoir en certains endroits à proximité des macareux, pour s’essayer à des compositions mi-animalières mi-paysagères, dans de superbes décors. Nous serons sur les falaises en fin de journée pour bénéficier des meilleures lumières.

J8 :

Nous passons encore cette journée sur Unst, pour continuer d’explorer cette île très intéressante, avec des possibilités de macrophoto, de photographie animalière, de paysage et de photos de poneys shetland aussi (c’est sur Unst que les poneys Shetland sont les plus nombreux). Nous pourrons aussi visiter, si plusieurs personnes en manifestent le désir, la réserve botanique de Keen of Hamar, pour découvrir quelques plantes subarctiques rares à cet endroit, et surtout la fleur endémique des Shetland, le Céraiste d’Edmonston (Shetland mouse-ear). Début Juin, les chevaliers gambettes se reproduisent aussi dans plusieurs secteurs sur Unst, accompagnés de vanneaux huppés et d’huîtriers pie, et l’occasion est belle de les photographier à ce moment. Dans l’après-midi, nous parcourrons à nouveau la réserve nationale d’Hermaness pour d’autres ambiances ou d’autres espèces, suivant la réussite de la veille.

J9:

Matinée sur Unst ou départ vers Yell, l’île plus au sud, dès le matin, suivant les désirs du groupe et les photos réalisées durant les deux jours précédents sur Unst. Yell, île qui semble un peu monotone de prime abord, possède de belles plages isolées, une forte population de loutres, et plusieurs lieux pleins de charme, nous serons sensibles à toute opportunité. Si le temps le permet, Il sera possible d’explorer dans l’après-midi des endroits nouveaux sur Mainland nord (Lunna Ness, par exemple, qui héberge une bonne population de loutres) ou de redescendre plus au sud, suivant les circonstances. En soirée, nous pourrons par exemple faire des prises de vues vers Scalloway, ancienne capitale des Shetland (château médiéval), ou tout autre endroit apprécié au préalable dans cette zone. Nuit à Lerwick ou Scalloway, hôtel ou B&B.

J10:

Fin du voyage photo Shetland – Départ en fin de matinée depuis l’aéroport de Sumburgh pour prendre l’avion vers Aberdeen, Glasgow ou Edimbourg, suivant les cas. Arrivée à Paris vers 22 h

La Photo sur place

Les Shetland sont favorables à la photographie de faune sans affût, sur les oiseaux marins avant tout, peu méfiants, mais aussi pour les oiseaux de la lande (courlis, vanneau, bécasseau variable, etc), et mammifères (loutres, phoques veaux-marins et gris, parfois lièvre variable), un peu plus difficiles. Les longues focales de 300 mm et plus ne sont pas toujours nécessaires, même si elles sont utiles. Durant ce voyage photo Shetland, vous apprendrez quelques techniques d’approche et vous exercerez à composer aussi des images animalières en intégrant l’environnement (par exemple macareux et falaises sur Hermaness). Parallèlement les paysages sont de toute beauté et vous n’y resterez pas insensibles : nous verrons comment percevoir et analyser un paysage, choisir la bonne focale et la bonne composition, utiliser les premiers plans pour structurer l’image, et aussi maîtriser les contrastes et les lumières difficiles, les plus spectaculaires, à l’aide de filtres polarisants et dégradés gris neutre, ou par des expositions multiples.

Techniques de photographie

Au cours de ce voyage photo Shetland je vous montrerai également les principes de composition des photos panoramiques, avec ou sans rotule dédiée. Nous verrons de plus comment optimiser une photo prise en RAW pour lui donner son plein potentiel, et cela sans trahir la scène photographiée. Un art subtil abordé à l’aide de techniques de traitement originales et pourtant simples à appliquer. Peu de cours didactiques de photographie dans mes stages. Certains arrivent avec un sérieux bagage photographique ou ont déjà participé à un ou plusieurs voyages avec moi, d’autres ont besoin de conseils plus personnalisés et ont moins d’expérience. La taille du groupe réduite me permet de cerner les besoins et d’intervenir de façon personnalisée pour vous apporter les éléments techniques et esthétiques qui vous manqueraient, que ce soit sur le terrain, en critique d’images (apportez SVP une vingtaine de vos photos préférées sur carte mémoire) ou en optimisation d’images (Lightroom, Capture One, Photoshop, etc).

Prix du Voyage photo shetland

Prix du voyage : 2395 € par  personne en chambre partagée pour l’ensemble du séjour et un supplément de 200 EUR environ par personne en chambre individuelle. Ce prix est le tarif avec -5% pour réservation plus de 3 mois à l’avance. Le prix normal est de 2520 €.

Acompte de réservation et solde : un chèque de garantie de 300 € est demandé au moment de l’inscription chez Patrick Dieudonné (non encaissé). Votre dossier est ensuite constitué par notre agence française partenaire (Huwans) , et vous payez un acompte de 30 à 40 % à l’inscription en ligne (carte bancaire ou autre moyen de paiement). Le solde doit être réglé, toujours en ligne, au moins 1 mois avant la date du voyage. Pas de frais pour paiement par carte. Votre chèque de garantie de 300 € est alors détruit.

Pour plus de renseignements, consultez SVP les conditions générales et particulières de l’agence partenaire :
http://www.huwans-clubaventure.fr/conditions-generales.php

http://www.huwans-clubaventure.fr/conditions-particulieres.php

Offres promotionnelles :  réduction de 5% sur le prix du voyage pour réservation plus de 3 mois à l’avance. (voir ci-dessus). Ce prix comprend : les frais d’hébergement, les repas, les transports, les entrées des sites, les transferts aéroports depuis et vers Sumburgh (Shetland). Ce prix ne comprend pas : le vol aller-retour jusqu’à Sumburgh, l’acheminement aller-retour jusqu’à l’aéroport en France, vos boissons ou dépenses personnelles sur place. Vous devez aussi avoir une assurance santé / rapatriement qui n’est pas comprise et qui peut être souscrite auprès de notre agence partenaire – ou vous pouvez utiliser les garanties de votre carte de paiement (Gold ou Premier conseillées) si vous les jugez suffisantes (contrôlez SVP).
A emporter : consulter notre page Préparer son voyage photo. Vous pouvez éventuellement prolonger votre séjour sur place au-delà de la date du stage photo et explorer d’autres régions d’Ecosse ou des Shetland. Me contacter pour en parler, nous verrons les possibilités avec l’agence.

Organisation du Voyage photo Shetland

voir notre page Préparer son voyage photo Ce stage photo de 10 jours est organisé par Patrick Dieudonné, photographe professionnel, en partenariat avec Huwans, une agence française de référence, qui s’occupe des réservations d’hôtels et de l’organisation matérielle du voyage. Patrick accompagne le séjour, conduit le véhicule et s’occupe de la partie photo (formation, conseils, critique, etc). Chaque participant prend lui même son billet d’avion, à destination d’Edimbourg, notre lieu de rendez vous. Patrick peut vous conseiller gratuitement sur les horaires et les compagnies.

 

PROCHAINES DATES

du 03 au 12 juin 2018
du 17 au 26 juin 2018

 

TARIF 2395 €*

Voyage : 2395 € par  personne en chambre partagée pour l’ensemble du séjour et un supplément de 180 EUR environ (à confirmer) par personne en chambre individuelle. Ce prix est le tarif avec -5% pour réservation plus de 3 mois à l’avance. Le prix normal est de 2520 €. 

10 jours - 6 participants maxi
10 jours – 4 à 6 participants maxi

JE RESERVE

pour réserver ce séjour, télécharger le bulletin d’inscription et nous le renvoyer. Nous entrerons en contact avec vous pour la suite.

Appelez nous : 06 79 63 27 25

Un photographe répond à vos questions

Sumburgh

Mainland, St Ninian

Lerwick

Aberdeen

Votre photographe et guide : Patrick Dieudonné

Votre photographe et guide : Patrick Dieudonné

Patrick est photographe professionnel …

lire plus ...

  :  depuis 10 ans, représenté par les plus grandes agences photo étrangères et françaises (Getty Images, Corbis, Hemis, etc). Sa passion de la photo de paysage et de nature le porte principalement vers les paysages naturels du nord et de l’est de l’Europe et aussi vers les animaux qui peuplent ces contrées. Patrick réinvestit une approche personnelle du voyage et son sens du contact humain dans les stages et voyages photo qu’il organise dans des pays qu’il connaît parfaitement (Islande, Ecosse, Italie, Europe de l’Est). Patrick a exposé 3 fois dans le plus grand festival de nature d’Europe, Montier en Der, ses photos sont publiées un peu partout dans le monde et il a travaillé pour des clients prestigieux comme LVMH, Veolia, Scotland Tourism. Pour en savoir plus : www.patrickdieudonne.com

Pin It on Pinterest