Le Flou de mouvement est certainement l’une des techniques créatives les plus riches et passionnantes à utiliser pour le photographe. Et cela vous permettra de créer des images exceptionnelles

Le Flou de mouvement ou filé statique

Il y a flou de mouvement (on dit aussi Filé statique) lorsqu’un sujet en déplacement (vélo, piéton, vague, cascade, etc) dans votre image est flou à cause d’une vitesse d’obturation trop lente. La vitesse trop basse ne permet pas de figer le sujet. Celui-ci laisse alors comme une empreinte ou disparait dans un mouvement flou

Flou de mouvement

Dans cette image qui voulait représenter l’activité d’un marché vietnamien, un flou de mouvement a été réalisé afin de donner une impression de vie à l’ensemble de l’image. Les personnages sont nets, mais les motos plus rapides sont floues

Quel est l’intérêt du Flou de mouvement ?

Il apporte de la vie, par le mouvement créé, il restitue l’idée de vitesse, de mouvement. En photo, l’impression de mouvement est souvent bien mieux traduite par un léger flou que par une haute vitesse

Flou de mouvement

Du point de vue de la Grammaire de l’image, il apporte un contraste (net / flou – immobile / mouvement) et créé une hiérarchie entre les sujets

Un léger flou rend bien l’impression de mouvement

Un léger flou n’est pas la seule manière de rendre l’impression de mouvement, mais c’est l’une des plus évocatrices. On peut préférer une image nette avec le sujet figé, c’est une affaire de goût.

Flou de mouvement

Améliorez la lisibilité d’une image

Grâce au flou de mouvement, il est possible d’améliorer la lisibilité de l’image. Comme on le voit dans le stage Grammaire de l’image, le flou et le net sont perçus différemment par le cerveau. On peut se servir de cela pour créer une hiérarchie dans l’image. Dès lors la vitesse devient un élément clé du langage photographique.

Bon d’accord un petit exemple : la photo suivante est extraite d’un (ancien) sujet sur l’exclusion. L’idée était de montrer – dans un langage photo donc – l’exclusion dont était victime la personne assise qui demandait l’aumône. Or le seul trait marquant était qu’il était assis et immobile alors que tout le monde était en mouvement. Une photo faite au 1/125° de sec. aurait figé tous les personnages et noyé le sujet principal. Le flou de mouvement a lui créé un nouvelle exclusion. Le sujet est  le seul personnage net de la scène. Tous les autres semblent aller quelque part sauf lui. Il est exclus du mouvement général. Dernier avantage le flou de mouvement a rendu anonymes les autres personnages, ce qui dirige d’office le regard vers le sujet. Pour cette photo de reportage c’est le sens qui importe, l’esthétique étant bien sûr secondaire

La première impression photographique appelée aussi lecture immédiate est celle d’une exclusion qu’une seconde lecture analytique viendra renforcer lorsque le cerveau reconnaitra un SDF faisant l’aumône.

Grammaire de l'image et flou de mouvement

Le Filé filé statique et la lecture de l’image

En marge de l’aspect esthétique, c’est la partie la plus intéressante. En opposant net et flou dans une même image, vous créez une hiérarchie entre les parties nettes et celles qui ne le sont pas. Les sujet nets prennent d’autant plus d’importance et le décalage entre les 2 apporte une plus grande lisibilité à votre photo.

Cette technique raffinée est très utilisée par les photo-journalistes qui doivent travailler souvent sur des sujets complexes visuellement

flou de mouvement et lisibilité

Image extraite d’une série sur les heures de pointes. On voulait montrer l’arrivée des voyageurs. Si tous les personnages avaient été nets, l’image aurait manqué de lisibilité. Un flou de mouvement permet de distinguer ceux qui attendent (nets) de ceux qui arrivent (flous)

Réaliser un flou de mouvement dans la pratique

La chose est assez simple à faire, surtout si votre objectif est équipé d’un stabilisateur. L’idée étant d’avoir une partie de la photo nette (les zones qui sont statiques) et une autre floue (les sujets en mouvement). Vous devez donc régler la vitesse d’obturation en fonction du sujet en mouvement.

Le mieux est de procéder par essais successifs, la vitesse d’obturation étant toujours délicate à fixer dans ce cas. Démarrez avec le 1/60° ou le 1/30° pis descendez vers des vitesses plus basses en fonction du résultat

Un trépied pour de beaux filés statiques

L’utilisation d’un trépied vous permettra d’utiliser toute la gamme de vitesses sans le moindre risque de flou de bougé

Un classique du flou de mouvement : les filés de phares de voiture. Ceux-ci permettent de suggérer le mouvement ET la fréquentation et apportent plus d »éléments que ne saurait le faire une vitesse rapide.

Le stabilisateur – un ami précieux

Le trépied ne permet cependant pas d’être très réactif et ne se prête pas à tous les types de photos. Du coup, un zoom grand angulaire ou trans-standard équipé d’un stabilisateur vous permettra aussi de réaliser des flous de mouvement. Travaillez à des vitesses suffisamment lentes (de 1/8° à 1/30° de sec.) pour faire des effets de flous de mouvement intéressants.

Quelle vitesse choisir pour son filé statique ?

Tout dépend de vos gouts personnels et de votre sujet. Les vitesses très longues sont aujourd’hui moins à la mode qu’autrefois et les photographes de nature préfèrent maintenant souvent des poses plus rapides. FLOU DE MOUVEMENT

Dans la photo suivante, en revanche je voulais souligner l’immobilité des motos au feu rouge à Hanoi. Du coup, j’ai eu l’idée de déclencher au moment où d’autres motos passaient afin qu’elles créent un flou de mouvement qui par contraste renforce le côté statique des autres. Du coup la vitesse m’a été imposée par le sujet (la moto) et j’ai plusieurs essais pour avoir l’effet fantôme que je souhaitais

filé statique

Résumé

Qu’est ce qu’un filé statique ou flou de mouvement ? Un sujet en mouvement photographié à une vitesse d’obturation trop lente et qui apparait flou sur la photo

Quel intérêt en composition ? Cela apporte de la vie et rend bien l’impression de mouvement

Quel intérêt dans l’écriture d’une image ? Le contraste flou / net permet de hiérarchiser divers éléments de votre composition

Comment créer un flou de mouvement ? Il suffit d’utiliser une vitesse d’obturation assez basse pour le sujet choisi – en utilisant un trépied ou le stabilisateur de votre optique

Pour ceux que cela intéresse, ces notions sont abordées dans nos stages composition : Grammaire de l’image (pour la partie lecture et analyse), Cadrer avec sa tête (écriture de la photo) et Cadrer avec ses pieds

Si vous avez aimé cet article, partagez le et likez le – merci d’avance

Shares

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés

%d blogueurs aiment cette page :