Fabienne Boutier a réalisé un Stage Cyanotype avec jean-Baptiste Rabouan, en 2019. Stage CyanotypeElle a très gentiment accepté de répondre à nos questions et de revenir sur son expérience.

Interview de Fabienne Boutier sur son expérience durant le stage cyanotype

interview réalisée par Jean-baptiste Rabouan (JBR)

JBR : Comment est venu votre intérêt pour le Cyanotype et la photographie alternative ?

Fabienne : Je pratique la photographie depuis de nombreuses années et depuis 3-4 ans j’éprouvais le besoin d’aller plus loin dans ma pratique amateur.  J’ai commencé à suivre des ateliers photos aux beaux-arts de la ville de Paris et j’ai suivi une formation BEP Photographie en 2019-2020. Au cours de ma formation j’ai abordé l’histoire des différents procédés photographiques dont le cyanotype lequel m’a séduite avec ses rendus bleus de Prusse. Et comme j’aime toujours apprendre et découvrir de nouvelles choses, j’ai souhaité me former à cette pratique qui me semblait la plus facile de tous les procédés alternatifs. C’était une façon aussi de prolonger ma formation photo.

JBR: Pourquoi avez-vous décidé de suivre le stage Cyanotype proposé par www.avecunphotographe.fr ?

Fabienne: Après une comparaison avec d’autres propositions, ce stage m’est apparu comme le plus complet et sérieux en proposant 2 jours de formation et en étant encadré par un expert en la matière. La vue des travaux de Jean-Baptiste sur le site a été déterminante.

JBR: Aviez-vous déjà pratiqué ? Aviez-vous un laboratoire ?

Fabienne J’avais un peu pratiqué il y a de nombreuses années le développement noir et blanc argentique mais sans avoir mon propre laboratoire.

 

Votre expérience pendant le stage cyanotype ?

Fabienne: « Le stage cyanotype se déroule dans une ambiance sympathique en petit groupe permettant à chacun de pratiquer. Nous avons vu en détail les différentes phases du tirage cyanotype et Jean Baptiste transmet avec générosité son savoir-faire.

JBR: Après le stage cyanotype, vous avez continué la pratique et avec succès à voir vos travaux ! Comment s’est déroulée l’installation du labo cyanotype ? Avez-vous rencontré des difficultés ?

Stage Cyanotype - organisé par Jean-Baptiste Rabouan - https://avecunphotograph.fr

© Fabienne Boutier

Fabienne: Habitant en appartement je n’ai pas un espace que je pourrais dédier à un laboratoire cyanotype. Je m’installe dans ma cuisine quand je pratique en prenant soin de bien de dégager l’espace nécessaire. Cela suppose de préparer et de ranger son laboratoire à chaque fois, c’est un peu fastidieux mais je m’en sors comme cela. Concernant l’achat du matériel, j’ai suivi les recommandations de Jean Baptiste. Par ailleurs, j’ai pu acquérir une insoleuse à led qui me permet de travailler à tous moments.

JBR: Avec le recul, que diriez-vous de votre formation cyanotype

Fabienne: C’est une formation qui ouvre un grand champ des possibles. C’est une pratique très créative et qui permet une approche globale de la photographie de la prise de vue au tirage. Faire ses propres tirages et les avoir en main est très satisfaisant. Cette formation est un bon point de départ pour pratiquer car elle est très complète et apporte de bonnes bases et Jean Baptiste est très disponible pour répondre à nos questions après le stage.

tirage Cyanotype

© Fabienne Boutier

Pouvez-vous nous parler de vos projets photographiques en cours et à venir ?

Fabienne: Concernant le cyanotype je pense que je suis encore dans une phase d’apprentissage et d’approfondissement de la technique, mais j’aimerais pouvoir réaliser et exposer une série dont je n’ai pas encore déterminé le thème. Par ailleurs j’ai un projet de livret en cours dans le cadre des ateliers des beaux arts : série photographique que j’ai intitulée Extra Muros en lien avec la période de confinement que nous vivons.

Cyanotype

© Fabienne Boutier

Le mot du Chef

JBR: C’est toujours une grande satisfaction de voir un-e stagiaire poursuivre l’aventure avec succès. Plusieurs d’entre eux ont réalisé comme Fabienne, des séries de belle facture grâce à ce qu’ils ont appris pendant le stage cyanotype. Certains comme Erwin Ernst, ont exposé et leurs œuvres ont trouvé un public. Pour ma part, j’ai le sentiment d’avoir accompli ma mission de « passeur de savoir ».

S’ouvrir à une discipline

La maîtrise des procédés photographiques anciens requiert une initiation directe avec un formateur – voire un maître – et cela est également vrai pour le cyanotype. A priori, ce dernier semble des plus simples. Des millions de vidéos et autres tutos circulent sur internet. Il est néanmoins beaucoup plus rare de voir des artistes manier l’alchimie photographique avec expressivité. Naturellement certains stagiaires n’ont d’autre ambition que de passer un bon moment et de vivre une expérience singulière. Ils font alors preuve d’une grande ouverture d’esprit. Même s’ils ne pratiquent pas eux-mêmes par la suite, le stage les invite à développer une sensibilité à une photographie différente et c’est, à mes yeux, le plus important.

Pour info

Fabienne Boutier a suivi la formation proposée par Jean-Baptiste Rabouan sur le Cyanotype. Deux jours intense en atelier où toutes les étapes de ce type de photographie alternative sont passées en revue. jean-Baptiste Rabouan est également l’auteur d’un livre pratique sur le Cyanotype – disponible en version papier et ebook. Jean-Baptiste s’est spécialisée dans le photographie alternative avec des formations sur le Cyanotype et le Van Dyke. A titre personnel, il travaille également le tirage au platine et la gomme arabique. Vous pouvez voir les articles de blog qu’il consacre à ce sujet ici.

Abonnez vous à ce blog

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir un message lorsqu'un nouvel article est publié

Rejoignez les 2 298 autres abonnés

Jean-Baptiste Rabouan, votre photographe formateur

Jean-Baptiste Rabouan, votre photographe formateur

Jean-baptiste Rabouan a de nombreuses cordes à son arc : photographe, journaliste et écrivain.

Jean-Baptiste Rabouan est photographe professionnel et collabore

plus ...

avec de nombreux éditeurs de livres et titres de la presse magazine internationale. Il a été l’un des collaborateurs « staff » du magazine Grands-Reportages de 2000 à 2016 et publie aujourd’hui aux Éditions Glénat. Il a étudié le Hindi et a écrit deux romans sur l’Inde : Un Jardin sur le Gange et Le Miel Amer de l’Himalaya. Ses principaux ouvrages dont il signe les textes et les photographies sont : Ladakh, voyage au royaume de la laine ; Mother India, 2010 ; À la recherche des laines précieuses, 2015, prix AJT du livre de voyage 2016 et publié aux états-Unis ; Mogok, la vallée des pierres précieuses, 2018 ; Cyanotype livre pratique de photographie alternative, 2018.Il consacre une part importante de son travail à la photographie alternative et aux procédés photographiques anciens.

diam consectetur Sed neque. id dapibus

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés