plateau en L ou L-BracketVous vous êtes peut-être déjà demandé à quoi sert un plateau en L ou L-Bracket ? C’est un accessoire dont on ne peut plus se passer lorsque l’on y a goûté. C’est un plateau rapide à fixer sous l’appareil qui permet d’abord de rester toujours dans l’axe du trépied en évitant le déport.

C’est quoi un plateau en L ou L-Bracket ?

Basé sur une idée merveilleuse de simplicité, le plateau en L ou L-Bracket permet par exemple d’emporter sans problème un trépied un peu plus léger en voyage. C’est un plateau rapide en forme de « L » qui se fixe sous votre appareil photo. Comme n’importe quel plateau rapide, il permet une installation rapide de votre boitier sur la rotule du trépied. Mais surtout, il va vous permettre de passer d’une vue verticale à horizontale, en quelques secondes sans changer le centre de gravité de votre appareil.  il vous suffit de débloquer le plateau rapide et de la mettre en position verticale. Pas besoin de changer la position de la rotule et/ou de refaire le niveau.

Moins de déport = plus de stabilité

Le gros avantage du plateau en L ou L-Bracket est donc de gagner en stabilité. Avec ce système, vous évitez donc que votre appareil penche sur le côté – loin de l’axe de votre trépied. Cette position étant celle qui génère le plus de vibrations et de flou de bougé même avec de gros trépieds. C’est notamment important pour les objectifs de type 24/70 F 2,8 – lourds par construction, les zooms de grande amplitude du genre 28/300 mm et les zooms téléobjectifs de milieu de gamme qui sont souvent dépourvus de colliers de pied.

plateau en L ou L-Bracket

Comment utiliser le plateau en L

Le Plateau L Bracket s’utilise comme n’importe quel plateau rapide. Vous fixez votre appareil sur la partie horizontale et vous l’installez sur le trépied. Lorsque vous voulez faire une prise de vue verticale, il vous suffit de libérer le plateau en L et de le repositionner. Quelques secondes suffisent. Il faut en revanche que le plateau en L ou L-Bracket soit parfaitement adapté à votre boitier. Il doit ainsi permettre de changer de batterie sans avoir besoin de le démonter. De même, il devra laisser passer les câbles USB, HDMI, micro, etc., qui sortent du côté gauche du boitier.

Indispensable en photo panoramique par assemblage

Pour réaliser de bons assemblages en photo panoramique, il était autrefois nécessaire de trouver le point nodal de chaque objectif et une tête panoramique. Aujourd’hui, les logiciels d’assemblage ont fait de tels progrès que le calcul du point nodal n’est plus de mise que pour les sujets photographiés de près. Dans tous les autres cas, une rotule avec mouvement panoramique peut faire l’affaire. Sauf qu’en prenant en position verticale, on augmente le décalage, l’appareil n’étant plus dans l’axe de la colonne centrale. Avec le plateau en L ou L-Bracket, fini ces problèmes, l’appareil reste dans l’axe, ce qui facilite grandement les raccordements des images. Dans ce cas, l’utilisation d’un plateau rapide en L est indispensable.

plateau en L ou L-Bracket

Le plateau en L ou L-Bracket : une protection tout-terrain

Personnellement, je ne démonte mon plateau en L que lorsque je prends l’avion, pour au maximum mon sac. Le reste du temps, il est installé à demeure, car il protège le boitier. Je réalise beaucoup d’images avec le point de vue dit du chien, appareil posé par terre. Le plateau en L ou L-Bracket est en général en aluminium, donc incassable, et il permet de ne pas se soucier des éventuelles rayures ou des chocs causés au boitier. Très léger (dans les 100 g en général), il donne une impression de solidité.

Le i-bracket et la cage

Le i-bracket

plateau en L ou L-Bracket

Le premier est une variante de L-Bracket, que je ne connaissais pas et dont m’a parlé Florence, lors d’un voyage photo au Cambodge. Il s’agit d’un plateau en L ou L-Bracket dont la partie verticale est plus courte ce qui permet un passage des câbles plus facile, surtout lorsque l’appareil est installé sur le trépied en position verticale.

Je n’ai trouvé qu’un seul modèle sur le marché : le SLIK I-Bracket en monture Arca Swiss

Le i-Bracket est donc plus universel et n’empêche pas les câbles de passer. Il est également un poil moins stable et surtout il ne préserve pas l’accès aux batteries. Ce qui peut-être gênant avec certains hybrides.

La Cage

La cage, elle, consiste en 2 L-bracket solidaires. Elle entoure donc complètement l’appareil et est utilisée principalement par les vidéastes pour fixer micro, moniteur externe, torche vidéo et autres accessoires. Elle présente moins d’intérêt pour les photographes, sauf si vous voulez utiliser votre appareil dans des conditions extrêmes ou pour vous défendre en cas d’agression.

plateau en L ou L-Bracket

Où trouver un plateau en L ou L-Bracket ?

Comme on l’a vu, le plateau en L ou L-Bracket doit être adapté à votre appareil. De nombreuses marques proposent des plateaux en L – mais parfois à des prix un peu délirants (Gitzo, Arca Swiss, etc.). Or, cela n’est pas nécessaire : un plateau en L est composé de 2 pièces en aluminium fixées par une ou deux vis. Personnellement, j’ai acheté différentes marques comme Sunwayfoto ou Smallrig et j’en suis très satisfait.

Regardez d’abord quel type de monture possède votre rotule : Arca Swiss (la plus courante), Manfrotto (plusieurs possibilités) ou Peak Design.

Voici une liste de Plateaux en L disponible sur Digitphoto pour Canon, Nikon, Sony, Fuji, etc., en monture Arca Swiss

Ci-dessous, une liste de modèles universels :

Conclusion : le plateau en L ou L-Bracket

Un accessoire génial, pas très cher et qui permet de fixer aussi solidement son trépied en mode vertical qu’horizontal. Cela permet d’emporter un modèle de trépied de voyage plus léger.

Préférez un modèle adapté à votre boitier si vous le trouvez pour préserver l’accès à la batterie et aux câbles. Inutile de mettre cher, c’est un simple plateau rapide.

Cet article vous a été utile ? Donnez-moi un coup de main en le partageant autour de vous sur vos réseaux et en vous abonnant pour ne rien rater des prochains articles. Vous pouvez aussi utiliser le code créateur dont nous parlons plus bas.

J’en profite pour souhaiter à tous les abonnés du blog de très belles fêtes de fin d’année et vous dire à l’année prochaine.

Note > cet article possède des liens d’affiliation repérables à leur caractère gras. Si vous cliquez sur le lien et achetez le produit présenté, nous touchons une commission de 5%. Ce n’est pas ce qui va nous rendre riche, mais ça évite la publicité et ça peut aider un peu. Pour vous, bien sûr aucune différence, vous payez le même prix.

Aidez ce blog gratuitement

Si vous estimez que ce blog vous a aidé sans votre pratique, alors vous pouvez nous aider : ENTREZ NOTRE CODE CRÉATEUR : PBODY - au moment de vos achats chez nos partenaires (Miss Numérique et Digit-photo). Pour vous cela ne changera rien, mais cela nous permet de toucher une petite commission sur les ventes ainsi réalisées et d'éviter la publicité.

Abonnez vous à ce blog

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir un message lorsqu'un nouvel article est publié

Rejoignez les 3 097 autres abonnés
Philippe Body, votre photographe formateur

Philippe Body, votre photographe formateur

Philippe photographe de voyage professionnel a deux passions : la photographie et le voyage.  Après  … lire plus

plus ...

plusieurs séjours en Afrique, il se rend en Asie et c’est l’éblouissement. A la fin des années 80, il réalise ses premiers reportages en Inde, dont un sujet sur l’inaccessible ethnie Muria dans la province reculée du Chattisgarh et le gigantesque projet de barrage Narmada. Plusieurs publications s’ensuivent et ses premiers reportages sont diffusés par l’agence VU. En 1990, il est l’un des premiers photographes à revenir au Vietnam qui sort enfin de son isolement. Cinq ans plus tard, il entre à l’agence Hoa Qui, spécialisée dans la photo de voyage avant de rejoindre en 2007 la prestigieuse agence Hemis.fr. En 2010, il créé le site “www.avecunphotographe.fr” pour proposer ses propres stages et ceux de quelques photographes de grande qualité. Aujourd’hui son travail est diffusé par les agences Hemis.fr – Getty et AGE fotostock ainsi que sur son propre site professionnel www.philippebody.com

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés