La symétrie en composition photo est une technique simple et très efficace qui produit des images équilibrées, puissantes avec beaucoup d’impact visuel. Il faut simplement veiller à ce que les images ne soient pas trop ennuyeuses.

La symétrie en composition photo

A force de vouloir éviter à tout prix de centrer et de toujours cadrer selon la règle des tiers, les photographes oublient parfois les bienfaits de l’équilibre et de la symétrie. Je dis les photographes parce que, au contraire, les architectes, designers et sculpteurs pour ne citer qu’eux s’en servent énormément dans leurs réalisations.

La symétrie propose une vision du monde stable, équilibrée et rassurante qui plait beaucoup à notre cerveau. C’est ce que nous enseigne la théorie de la Gestalt et la grammaire de l’image. C’est aussi l’une des définitions même de la beauté et de l’harmonie, même si – en ce qui concerne les visages humains – plusieurs études ont nuancé cette affirmation*. En photo d’architecture, de paysage, en graphisme, la symétrie permet de réaliser des images très fortes et magnétiques.

la symétrie en composition

Dans cette image, le sujet est parfaitement centré et les espaces sur les côtés identiques – ce qui a permis de prendre le château de Chambord légèrement de biais plutôt que de face et proposer ainsi un autre point de vue moins connu, mais qui donne une image d’équilibre et de sérénité.

 

Un type d’équilibre

La symétrie est l’un des 4 types d’équilibres existants, avec l’équilibre asymétrique, radial et cristallographique. On l’appelle aussi équilibre parfait, symétrique ou miroir. C’est l’un des plus efficaces, mais aussi le plus conventionnel et prévisible. Il repose sur un effet miroir qui est réalisé (et estimé) à partir des lignes médianes de votre photo.

La symétrie en composition photo sur le terrain

Il s’agit de cadrer de façon symétrique – c’est le cas de le dire – en partant d’un axe vertical, horizontal voire les deux. En pratique, en photo d’architecture, c’est relativement simple, car vous avez une ligne de référence qui est le centre physique du monument. Je vois très souvent sur le terrain, des photographes dont le placement approximatif par rapport aux monuments leur garantit, une fausse symétrie et une belle déformation horizontale, alors qu’il suffit de se placer précisément en face. Un peu de rigueur donc et tout ira bien.

Une symétrie sur les 2 axes est assez rare et très formelle (exemple du château de Chambord), mais ce peut être un choix délibéré. Souvent, en format 2:3 et 4:3, on choisit de faire une symétrie sur l’un des 2 axes seulement – comme ci-dessous (symétrie sur axe vertical). Dans le cas du format carré 1:1 il n’y a pas le choix.

travailler la symétrie en composition photo

La perspective frontale

Dans les autres domaines, la symétrie en composition photo s’obtient la plupart du temps par une perspective frontale. Vous vous placez face au sujet, cherchez son axe central, le mettez au milieu et laissez autant d’espace à gauche qu’à droite. Pour un portrait c’est facile, l’axe vertical du visage passe par le nez, le milieu de la bouche, etc. Mais si vous décalez le visage sur la gauche ou la droite (règle des tiers) vous perdrez votre effet de symétrie – qui lui demande autant d’espace à gauche qu’à droite.

cadrage centré et symétrie

Les paysages

En photo de paysage, un classique est la photo de reflet. Il s’agit d’un cas de symétrie à partir de l’axe horizontal (haut / bas). Très puissant, mais qui peut produire des images un peu ennuyeuses, notamment lorsque le reflet est un peu brouillon, parce qu’il y a du vent ou du courant. En effet, la puissance du paysage est alors bien supérieure à son reflet. On y reconnait des formes, on identifie des matières alors qu’un reflet brouillon ne propose souvent que des couleurs. Il s’agit en fait alors d’un faux équilibre symétrique, les 2 parties de l’image n’étant pas aussi puissantes l’une que l’autre.

symétrie miroir

Les espaces autour du sujet

On peut utiliser la symétrie en composition photo pour gérer l’espace qu’on laisse autour du sujet principal, même si ce dernier n’est pas symétrique. C’est une technique de composition intéressante parce qu’elle peut se faire en grande partie au recadrage. Il s’agit de laisser autant d’espace à gauche et à droite et / ou en haut et en bas. Vous créez ainsi comme un cadre dans le cadre, mais inversé – ce que certains appellent un espace négatif. Cela donne de l’aplomb, de la stabilité et de la sérénité à votre image. Cela ne va pas avec tous les sujets et cela n’est bien sûr pas à appliquer à toutes les photos.

symétrie

Utilisez les lignes pour créer une symétrie

Les diagonales, verticales et horizontales sont très utiles pour créer des symétries en photo – y compris lorsque le sujet ne l’est pas. Si vous le pouvez, affichez les lignes dans votre viseur. Cela vous sera d’une grande aide pour créer des symétries. Composez large afin de pouvoir affiner le cadrage en post-traitement.

Si ce cet article vous a plu merci de partager sur vos réseaux et à bientôt sur avecunphotographe.fr pour de nouveaux sujets

Abonnez vous à ce blog

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir un message lorsqu'un nouvel article est publié

Rejoignez les 2 490 autres abonnés

Philippe Body, votre photographe formateur

Philippe Body, votre photographe formateur

Philippe photographe de voyage professionnel a deux passions : la photographie et le voyage.  Après  … lire plus

plus ...

plusieurs séjours en Afrique, il se rend en Asie et c’est l’éblouissement. A la fin des années 80, il réalise ses premiers reportages en Inde, dont un sujet sur l’inaccessible ethnie Muria dans la province reculée du Chattisgarh et le gigantesque projet de barrage Narmada. Plusieurs publications s’ensuivent et ses premiers reportages sont diffusés par l’agence VU. En 1990, il est l’un des premiers photographes à revenir au Vietnam qui sort enfin de son isolement. Cinq ans plus tard, il entre à l’agence Hoa Qui, spécialisée dans la photo de voyage avant de rejoindre en 2007 la prestigieuse agence Hemis.fr. En 2010, il créé le site “www.avecunphotographe.fr” pour proposer ses propres stages et ceux de quelques photographes de grande qualité. Aujourd’hui son travail est diffusé par les agences Hemis.fr – Getty et AGE fotostock ainsi que sur son propre site professionnel www.philippebody.com

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés

%d blogueurs aiment cette page :