Un test de terrain et un comparatif entre les 2 sacs à dos photo Tenba Axis et Lowepro Tactic – haut de gamme et vedettes de leur marques respectives. J’ai hésité entre ces 2 modèles cet hiver et ai commandé les 2 pour comparer.

Tenba Axis V2 et Lowepro Tactic

Voici 2 sacs à dos photo de très bonne qualité. Polyvalents, conçus pour la nature, le voyage comme la ville. Ils sont tous les 2 innovants et je les avais choisi parce que tous les 2 permettent un accès rapide au matériel grâce à une ouverture zip sur le côté. Autrement dit, pas besoin de poser l’appareil au sol pour attraper son boitier. Ce manque d’accès rapide et facile a toujours été le principal défaut des sacs à dos photo – par ailleurs préférés par beaucoup de photographes – et je voulais essayer par moi même les 2 systèmes.

Les 2 sacs Tenba Axis et Lowepro Tactic sont très proches.

Caractéristiques Tenba et Lowepro

Les modèles se déclinent en plusieurs capacités : 350 AW et 450 AW chez Lowepro et 16 – 20 ou 24 litres chez Tenba – ce qui revient exactement au même en tout cas sur le papier.

Tenba Axis V2 24l Dimensions ext. 32x52x22 cm // Dimensions int. 29x47x15 cm – Poids 2,1 kg – Capacité 24 litres – Prix: 249€
Lowepro ProTactic 450 AW: Dimensions ext. 36x52x22 cm // Dimensions int. 30x44x16 cm – Poids 2,13 kg – Capacité 25 litres : Prix: 250€

Capacité: pour les 2 modèles, 1 à 2 reflex FF (plein capteur) et de 4 à 6 objectifs plus les accessoires de base. Le Tenba est plus spacieux et surtout plus haut ce qui permet de mettre les gros objectifs verticalement.

La photo ci-dessous vous permettra de vous faire une idée plus précise : il s’agit à gauche du Tenba 24 l. et à droite du Lowepro 450 25 l. Rangé : 2 boitiers APS-C Fuji objectifs montés, + 4 optiques + pochette de filtre + petits accessoires. Le Lowepro est plein. Le Tenba a encore 2 espaces vides.

Tenba Tactical et Lowepro Tactic - intérieur des sacs

Housse anti-pluie : oui, les 2 modèles en sont pourvus et utilisation de matériaux anti-pluie

Compartiment ordinateur : 15 pouces pour Lowepro (mais un peu étroit donc pour un modèle très plat de type ultra portable en 15″) / 17 pouces pour Tenba

Support de trépied : oui avec coque et central pour les2  – c’est le moyen le plus équilibré et confortable pour porter un trépied. Le Lowepro peut aussi recevoir un pied sur le côté et son attache est plutôt mieux fichue que celle du Tenba. Ce dernier intègre la coque dans le sac en rabat ce qui en revanche est très pratique.

Matériaux utilisés: fermeture YKK (les meilleures du marché) pour les 2 modèles, boucles MOLLE (un système très rapide pour accrocher des accessoires) pour les 2

Accessoires fournis: Lowepro: une pochette pour accessoires, un étui pour bouteille d’eau et 2 sangles compatible SlipLock // Tenba : sangles, étui pour bouteille d’eau intégré au sac.

Le sac Lowepro Tactics

Lowepro Tactic ouverture latéraleTrès bien fini et plein d’innovations, c’est un excellent modèle. Le plus est la présence d’un accès par le dessus, et 2 par les côtés. Idéal pour attraper son matériel sans poser le sac par terre.  Autre point fort: la large ceinture ventrale avec 2 poches accessoires peut s’enlever – très pratique en ville, d’autant que le confort de portage est très très bon. Il est aussi fourni avec une sangle de poitrine. Mais le sac est long et ne conviendra pas aux personnes de moins d’1m70 car il tombe sur les reins.

Une fois chargé, le sac reste confortable, même longtemps. L’accès au matériel est vraiment facile, en tout cas pour un boitier rangé sur le côté. Avec des hybrides APS-C ou 4:3 et une optique de petite taille montée dessus, il est facile d’installer 2 boitiers en vis à vis pour pouvoir les attraper par les accès latéraux. Mais avec des reflex plein format ce sera plus difficile. Opter pour le modèle L’ouverture est un peu étroite. Il faudra mettre un boitier en haut (accès par le dessus) et un sur le côté. Enfin un défaut assez curieux, le sac a du mal tenir debout une fois posé au sol. C’est son format très étroit qui est en cause et c’est un peu énervant. Comme on le voit ci-dessous, les 2 sacs ont leur côté intérieur structuré pour éviter la transpiration. Matériaux thermo moulé pour Lowepro et filet pour Tenba.

Côté rangement, le sac est très bien fourni en poches pour accessoires – comme toujours chez Lowepro. Le seul souci étant qu’il est vite plein, et les petites poches sont alors moins pratiques à utiliser. Pas beaucoup de poches extérieures cependant (comme sur le Tenba d’ailleurs). Je soupçonne les marques d’avoir voulu privilégier l’esthétique …

Tenba Tactical et Lowepro Tactic

Le sac Tenba Axis V2Lowepro Tactic ouverture latérale

Ici on a un accès latéral, un accès par le dessus et un par l’arrière. Il n’y a qu’un seul accès par le côté sur le Tenba mais il est plus grand et un peu plus facile.  Sur le papier, on peut ranger 1 boitier avec un 400 MM 2,8 monté (contre 1 70/200 2,8 monté pour le Lowepro). De fait, le sac est plus haut ce qui permet de mettre plus d’objectifs en position verticale et il peut donc emporter plus de matériel que le Lowepro.

Les bretelles du sac à dos sont réglables en hauteur par un système ingénieux et procurent un grand confort. Elles permettent que le sac repose bien sur les hanches pour que le poids soit bien réparti. Un système mieux fichu que sur le Lowepro qui ne permet pas ce réglage – comme la plupart des sacs à dos photo. Ce dernier l’emporte quand même en terme de confort des bretelles car celles du Tenba sont un peu moins rembourrées et leurs extrémités grattent un peu lorsque l’on n’a qu’un tee-shirt. On reste cependant dans du sac très très confortable, mais un poil en dessous du Lowepro. Lui aussi a une ceinture amovible. Le fond et le dessus du sac sont réalisés dans une matière étanche. C’est très pratique lorsque l’on pose le sac. Reste à voir si la matière tient dans le temps (je ne l’utilise que depuis 4 mois et pour l’instant pas de souci).

Côté poches à accessoires, on est en retrait par rapport à Lowepro. Il n’y en a pas tant que ça et j’aurai apprécié un ou deux compartiments à l’extérieur.

Résultat du comparatif Tenba Axis et Lowepro Protactic

Les 2 sacs Tenba Axis et Lowepro Tactic sont tout bonnement excellents. Le Tenba permet d’emporter plus de matériel et l’accès latéral est plus pratique. C’est ce qui m’a convaincu d’acheter ce modèle (en version 20 l). je peux y mettre de quoi travailler plusieurs mois: 1 ordinateur 14 pouces, 2 boitiers hybrides, 3 zooms, 1 focale fixe, 1 flash et mes accessoires. Durant un voyage aérien, j’y glisse chargeurs et disques durs externes sans problème. Pour les reflex plein format, optez pour la capacité 24 ou 32 litres si vous avez des optiques de plus de 200 MM. Comme il est plus profond que le Lowepro, il garde une très bonne contenance.

Le Lowepro a pour lui une finition exemplaire, un look superbe, un très grand confort de portage (avec les réserves décrites plus haut), des accessoires utiles et fournis. Mais son accès latéral est moins bien pensé et moins pratique. Il sera parfait pour des possesseurs d’hybrides APS-C et 4:3, mais manque de profondeur pour des reflex full frame ou de longs objectifs. On peut bien sûr coucher ces derniers, mais cela limite fort le nombre de  rangements intérieur. Surtout son format très vertical très allongé fait qu’il ne tient pas debout une fois fort chargé et c’est ce qui m’a freiné. Enfin il est plus lourd de presque 1/2 kg ce qui n’est pas rien, même si le portage ne s’en ressent pas vu qu’il est plus confortable.

Les 2 sacs Tenba Axis et Lowepro Tactic ont le même gros avantage, à savoir un confort de portage (propre aux sacs à dos) qui n’exclue pas un accès rapide au matériel (via l’accès latéral). Autre point fort pour les 2, ils possèdent un niveau de finition supérieur aux modèles de Manfrotto qui offrent ces mêmes types d’accès (fermeture YKK et grosses coutures).

La gamme de sacs Tenba Axis

La gamme de sac Lowepro Protactic

Conclusion

J’ai personnellement craqué pour le 20 litres Tenba. Au final, je mets un boitier dans le compartiment latéral et un autre sur le dessus. Je peux attraper les 2 sans poser le sac au sol, tout en marchant. Un vrai plus. Idéal pour le voyage, les randos et le travail mixte. Aucun regret. Après 3 ans d’utilisation, aucun soui, le sac tient bien et ne fat pas son âge.

 

Note > cet article possède des liens d’affiliation repérables à leur caractère gras. Si vous cliquez sur le lien et achetez le produit présenté, nous touchons une commission de 5%. Ce n’est pas ce qui va nous rendre riche, mais ça évite la publicité et ça peut aider un peu. Pour vous, bien sûr aucune différence, vous payez le même prix.

Aidez ce blog gratuitement

Si vous estimez que ce blog vous a aidé sans votre pratique, alors vous pouvez nous aider : ENTREZ NOTRE CODE CRÉATEUR : PBODY - au moment de vos achats chez nos partenaires (Miss Numérique et Digit-photo). Pour vous cela ne changera rien, mais cela nous permet de toucher une petite commission sur les ventes ainsi réalisées et d'éviter la publicité.

Abonnez vous à ce blog

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir un message lorsqu'un nouvel article est publié

Rejoignez les 3 097 autres abonnés
Philippe Body, votre photographe formateur

Philippe Body, votre photographe formateur

Philippe photographe de voyage professionnel a deux passions : la photographie et le voyage.  Après  … lire plus

plus ...

plusieurs séjours en Afrique, il se rend en Asie et c’est l’éblouissement. A la fin des années 80, il réalise ses premiers reportages en Inde, dont un sujet sur l’inaccessible ethnie Muria dans la province reculée du Chattisgarh et le gigantesque projet de barrage Narmada. Plusieurs publications s’ensuivent et ses premiers reportages sont diffusés par l’agence VU. En 1990, il est l’un des premiers photographes à revenir au Vietnam qui sort enfin de son isolement. Cinq ans plus tard, il entre à l’agence Hoa Qui, spécialisée dans la photo de voyage avant de rejoindre en 2007 la prestigieuse agence Hemis.fr. En 2010, il créé le site “www.avecunphotographe.fr” pour proposer ses propres stages et ceux de quelques photographes de grande qualité. Aujourd’hui son travail est diffusé par les agences Hemis.fr – Getty et AGE fotostock ainsi que sur son propre site professionnel www.philippebody.com

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés