Faut il mettre un filtre de protection devant son objectif ?

filtre de protection

Faut il mettre un filtre de protection ou un filtre UV  pour protéger l’objectif, est une question souvent demandée lors de mes stages pour débutant et un thème récurrent dans les forums.

C’est quoi un filtre de protection ?

C’est un filtre que vous vissez sur votre objectif afin de protéger la lentille frontale de votre précieux « cailloux », des chocs éventuels, des embruns, du sable ou de simples traces de doigts. Il s’agit d’un filtre neutre qui ne change rien aux couleurs ou au contraste : un filtre dit Protecteur ou un simple filtre anti-UV

Est ce vraiment utile ?

Si vous travaillez en studio et que vous êtes soigneux, vous n’avez pas besoin d’un filtre de protection, mais dès lors que vous sortez, je vous conseille personnellement d’en mettre un.

Pour faire court, il est très utile, voire indispensable, en voyage, au bord de la mer (sable, embrun, etc) et en situation de reportage (ça vous évitera d’avoir à mettre le bouchon avant et vous serez prêts à déclencher à tout moment), car la lentille avant n’aiment ni les traces de doigts bien grasses ni les nettoyages trop fréquents. Au cours des voyages photo que j’accompagne, j’ai été témoin 2 fois de chocs sur la face avant de l’objectif (un 80/400 et 100 Macro) avec bris du filtre UV. Une fois dégagée la lentille frontale s’est avérée intacte.

 Y a t-il perte de qualité avec un filtre de protection ?

niveauavnce

Certains photographes déconseillent l’ajout d’un filtre arguant d’une perte de piqué (de définition ou de netteté autrement dit). Les spécialistes  expliquent qu’un filtre ajoute une surface de verre, qui n’est pas comprise dans le calcul original de l’optique (on parle de surface air – verre supplémentaire), ce qui est vrai

Voyons ça de plus près : l’argument de la netteté ne tient pas. Faites le test et vous verrez qu’un filtre de qualité monté sur votre objectif n’altère en rien le piqué. D’un point de vue optique, un filtre plan ne modifie pas la définition.

En revanche, l’ajout d’une lamelle de verre supplémentaire – que les spécialistes appellent – surface air-verre –  risque de créer des reflets parasites appelés « flare » en anglais. C’est vrai avec des filtres de basse qualité et sous certains éclairages. Personnellement dans le cas de lumières très dirigées (de nuit en ville par exemple),  j’enlève le filtre de protection le temps de faire les photos. Et je n’en mets pas en studio bien entendu.

filtre de protection flare

Il faut donc choisir un filtre de qualité et surtout traité anti-reflets. Enfin, je rappellerai que le but d’une mesure de protection n’est pas d’améliorer la qualité mais la sécurité du matériel.

Voici un autre exemple plus récent, de flare. L’objectif est un 70/200 MM Nikkor F4 – très récent donc et très bien corrigé – avec un filtre Hoya HMC dessus. On voit le reflet parasite – point rouge dû au filtre que j’ai oublié d’enlever. Et on voit aussi que ce n’est pas bien méchant pour une image avec le soleil quasimment de face

filtre de protection - flare

 

Quel filtre utiliser pour la protection ?protection du matériel photo - UV

En gros il y a 2 sortes de filtre de protection : le filtre UV et le filtre protecteur.

Le filtre UV disponible chez de très nombreuses marques, absorbe les UltraViolets comme son nom l’indique. Il densifie très légèrement les bleus (dans le ciel notamment) et apporte une très subtile augmentation du contraste. L’action anti UV n’est pas particulièrement évidente même en montagne ou au bord de la mer – les objectifs absorbant la plus grande part du rayonnement et surtout les capteurs sont nettement moins sensibles aux UV que les films argentiques

Le filtre Skylight, les filtres 1A ou A2, etc sont des filtres légèrement colorés (rose ou jaune) de l’époque argentique et je les déconseille aujourd’hui, mais si vous en possédez et qu’ils sont en bon état avec un bon traitement multicouches, vous pouvez les utiliser

Le filtre protecteur plus récent, est le plus neutre et convient bien pour la protection du matériel en numérique et c’est celui que je conseille si vous devez en acheter un

Quelle marque et quels modèles choisir

Là les choses se compliquent, car il y a bien peu de sites de tests :

Voici le seul  que j’ai pu trouver (test réalisé avec spectromètre) … il est en anglais, mais les résultats sont intéressants car ce ne sont pas les marques les plus chères qui arrivent en premier – et surtout, pas les séries les plus chères de chaque marque …

http://www.lenstip.com/113.1-article-UV_filters_test_Introduction.html et la mise à jour de ce même test

Le plus important est que le filtre de protection possède un traitement anti-reflet et qu’il soit d’une marque réputée pour son sérieux et sa qualité de fabrication. Voici les marques les plus réputées : Hoya / BW / Nikon  sont les plus sérieuses et celles qui arrivent en tête des rares tests disponibles. Moins bien distribuées en France, on trouve aussi Marumi et Rodenstock. Citons aussi les spécialistes des filtres de paysage pour porte filtres, mais qui font également des filtres à visser : Singh Ray et Lee filter

Hoya et BW sont 2 fabricants de qualité – Nikon est très cher et plus performant sur les polarisant à mon avis – Les filtres Canon ou d’autres marques (Pentax, etc) ont nettement moins bonne réputation.

Pour Hoya on a 4 séries :

  • Série HMC – traité multicouches (4 couches de chaque coté) : excellente et pas chère
  • Série Pro 1 super HMC  (abandonnée)
  • Série Pro 1 digital : traitement multicouches plus important (6 couches de chaque coté)
  • Série HD : la plus chère avec un revêtement waterproof en plus dans le test cité ci-dessus – c’est la série HMC qui arrive en tête – suivie de près par la série Pro1 (la série HD n’est pas testée)

Pour BW on a les sigles suivants :

  • MRC Nano : traité multicouches
  • MRC  : Multi Resistant Coating /Traité multicouches  (8 couches de chaque coté)
  • NANO  : pour nanotechnologie traitement multicouches renforcé, favorise l’effet déperlant (équivalent HD Hoya)
  • XS  : Extra small ou Slim réduit le vignettage (grands angles)
  • F-PRO :  monture finition noire mate en laiton
  • KAESEMANN : finition haut de gamme: qualité des feuilles de verre…  garantit une neutralité absolue des couleurs

dans le test cité ci-dessus – c’est la série MRC – la moins chère – qui arrive en tête

Mon choix perso pour les filtres UV et / ou Protecteurs : HOYA série HMC ou Pro1 – jamais pu constater de différence entre les 2 (à part le prix …!!!), j’ai eu également au fil du temps de L37c Nikon, BW MRC, A2 Nikon et équivalents  en BW

Monture fine ou normale ?

la plupart des fabricants proposent désormais des filtres en monture mince pour les ultra grand angulaires car il pourrait y avoir un risque de vignettage. C’est surtout vrai pour les filtres polarisants et le filtre de protection n’est pas concerné

Résumé

Faut il mettre un filtre de protection ? Oui, n’en déplaise aux super technicos et autres coupeurs de cheveux en 4, il est quand même recommandé d’en mettre un par sécurité, surtout en environnement difficile

Est ce que cela fait baisser la qualité ?  Non, pas la définition (netteté), mais il y a risque de reflets parasites supplémentaires (la nuit surtout et en contrejour) et donc on peut le retirer ponctuellement dans ces cas là

Quand n’est-il pas conseillé d’utiliser un filtre de protection ? La nuit donc, en studio ou chaque fois qu’il n’y a aucun risque

Quelle marque faut il acheter ? Hoya / BW / Nikon / Rodenstock / Marumi / Lee filter / Singh Ray

Quelle qualité ? Comme le montre les tests en anglais, ce ne sont pas les modèles les plus chers qui se placent en tête. Il faut que le filtre de protection soit traité multicouches (HMC chez Hoya / MRC chez BW)

Cet article sur les Filtres de protection vous a plu ? Partagez le sur vos réseaux sociaux préférés, abonnez vous (dans la side-bar à droite) si vous souhaitez être tenu au courant des nouveaux sujets et n’hésitez pas à laisser des commentaires, poser des questions …

Pour ceux que cela intéresse, ces thèmes sont abordés dans les stages Maitriser son appareil photo et Initiation à la photographie

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés