Savoir corriger les déformations de perspectives est d’autant plus important qu’Il est impossible de les éviter totalement. Or, si un défaut de perspective se corrige bien en post-traitement, une double déformation est presque impossible à rattraper

Comment corriger les déformations de perspectives en photo ?

Il y a 2 types de déformations de perspectives. Une horizontale, une verticale. Les 2 ont la même origine, un défaut de positionnement de l’appareil par rapport à l’objet photographié. Si vous aimez la physique et les maths et souhaitez tout comprendre regardez cet article trèèèès technique

corriger les déformations de perspectives

La perspective verticale

C’est un cas très courant. Vous photographiez un monument et manquez de recul. Vous levez votre appareil et hop, le monument se transforme en flèche prête à décoller. En une seconde, vous avez massacré un magnifique édifice bien proportionné . Bon ce n’est pas votre faute, c’est déjà ça et il n’y a souvent pas grand chose à faire.

corriger les déformations de perspectives

Et voici le résultat … une forme de trapèze très amplifiée et un effet d’ascenseur qui fait que l’on « sort » de cette image aussi vite que l’on y est entré.

corriger les déformations de perspectives

Plongée et contre-plongée

Chaque fois que vous baissez ou levez votre appareil, vous créez donc une déformation de perspectives. Le défaut n’affecte pas spécialement les grands angles comme on le croit souvent. C’est vrai aussi avec un téléobjectif. Mais avec un grand angle, on se rapproche et du coup les angles de contre-plongée ou plongée sont bien plus grands qu’avec un télé et les déformations aussi …

corriger les déformations de perspectives

Comment corriger les déformations de perspectives verticale ?

La méthode naturelle

il suffit de se mettre au niveau de la moitié de la hauteur du bâtiment. Vous n’aurez ainsi pas à lever votre appareil et donc vous n’aurez pas à corriger les déformations de perspectives, puisqu’il n’y en aura pas. Sauter à une hauteur de 20 mètres ou plus n’étant pas à la portée de tout le monde, il vous reste à louer un chariot élévateur. C’est une très bonne technique, un peu chère, certes et un peu lourde à mettre en place.

La méthode optique

Il existe des objectifs qui permettent de corriger le problème des déformations de perspectives corriger les déformations de perspectivesdès la prise de vue. Ce sont des objectifs à décentrement. Une partie de l’objectif est mobile et se règle à l’aide d’une molette. On peut ainsi visuellement compenser les déformations de perspectives. Qu’elle soient verticales ou horizontales.

C’est la meilleure méthode, mais elle est chère et seules quelques marques (Nikon, Canon, Samyang) proposent de tels objectifs. L’achat d’une telle optiques (ou plusieurs car il n’y a pas de zooms) sera réservée aux passionnés ou spécialistes de l’architecture. Les focales vont de 17 à 90 MM selon les marques et modèles

Corriger les déformations de perspectives verticale en post-traitement

Il s’agit là de corriger le problème en post-traitement. Presque tous les logiciels de post-production permettent aujourd’hui de corriger les déformations de perspectives – certains de manière tout automatique. Certains logiciels (Lightroom sur cette capture d’écran) ont en mémoire les infos de votre objectif et peuvent faire cela de façon automatique. Pour les autres, il faudra bouger les curseurs manuellement, mais le principe est le même. Notez que la correction des 2 perspectives en même temps est toutefois très difficile.

correction des perspectives lightroom

 

Comme on le voit sur l’exemple ci-dessous, le logiciel (Lightroom) va redresser les perspectives de la photo, mais cela va « rogner » le cadrage original. Le bâtiment risque ainsi d’être coupé ou tout au moins très serré. C’est pourquoi, il vous faut anticiper la correction à la prise de vue et cadrer plus large.

corriger les déformations de perspectives

Anticiper la correction à la prise de vue

C’est très important si vous voulez conservez les proportions de votre cadrage d’origine, alors il vous faut laisser de l’espace supplémentaire à la prise de vue. Avec les nouveaux capteurs bourrés de pixels, ce n’est vraiment pas du tout un problème. Si possible éloignez vous du sujet plutôt que de zoomer plus large. En vous éloignant, votre appareil sera moins en contre-plongée donc la correction sera moins forte.

Et la perspective horizontale ?

C’est le même principe. Cette fois votre appareil n’est pas en plongée ou contre-plongée mais il n’est pas parallèle au plan du bâtiment. Les photographes font beaucoup moins attention à ce type de déformation, moins spectaculaire il est vrai. Sauf que celle-ci est bien plus facile à corriger à la prise de vue et plus difficile en post-traitement. Il faut donc absolument le faire sur le terrain, car la correction en post-traitement elle, est complexe.

corriger les déformations de perspectives

Placez vous correctement

Il suffit de quelques secondes et d’un peu d’attention pour se placer parallèlement au plan et corriger les déformations de perspectives horizontale. Vous éviterez ainsi une correction fastidieuse à l’ordinateur. Pensez à cadrer avec vos pieds

corriger les déformations de perspectives

Éviter les doubles déformations

Si vous avez un problème de perspective horizontale doublée d’une perspective verticale, vous n’arrivez probablement pas à corriger le problème en post-traitement. En tout cas, pas sans créer d’autres soucis. Une technique simple pour bien se placer consiste à trouver le point central du bâtiment et se placer là. Vous respectez ainsi le plan architectural du bâtiment et n’aurez pas à corriger les déformations de perspectives horizontale. On appelle cela le formalisme.

Résumé

Les déformations sont elles inévitables ? Oui dans la pratique. Notamment la déformation de perspective verticale, car on manque de recul et les bâtiments sont trop hauts.

Peut on corriger les déformations de perspectives ? Oui, en utilisant un objectif à décentrement ou en travaillant la photo en post-traitement dans un logiciel

Peut on éviter corriger les déformations de perspectives sur le terrain ? Oui, notamment la déformation de perspective horizontale. Il suffit de se placer parallèlement au plan photographié. On peut aussi réduire la déformation verticale en se reculant et en utilisant une focale plus longue quand c’est possible.

Pourquoi faut il anticiper les corrections en post-traitement ? Lorsque l’on va corriger les déformations de perspectives en post-traitement, on va « cropper » ou rogner l’image. Donc si vous n’avez pas cadrer plus large, il vous manquera une partie de la photo. De plus il est quasi impossible de corriger une déformation de perspective verticale si elle est doublée d’une déformation horizontale

Tous ces sujets sont abordés dans les stages Grand-Angle, Cadrer en 3D et Maitriser la photo d’architecture

Si cet article vous a plu, merci de partager et de liker  …

massa felis Praesent Donec vulputate, et, ipsum non dolor tempus suscipit

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés