BALANCE2Décider du meilleur couple vitesse diaphragme parmi les différents proposés par l’appareil photo revient à faire un choix personnel, esthétique, artistique ou créatif. C’est un moment essentiel car il permet au photographe de s’exprimer.

Le couple Vitesse diaphragme – petits rappels

Comme on l’a vu dans plusieurs articles précédents sur l’exposition, lorsque vous appuyez sur votre déclencheur, l’appareil effectue une mesure de la lumière ambiante disponible et l’affiche sous la forme d’un couple vitesse diaphragme. Ainsi par un temps ensoleillé et pour une sensibilité de 100 ISO, votre boitier vous proposera peut être ce couple vitesse diaphragme :

Ex : F16 – 1/125

mais ce couple vitesse diaphragme n’est que l’un de ceux possibles car cette combinaison ouverture / vitesse est égale à d’autres >

couple vitesse diaphragme

Dans l’exemple ci-dessus nous avons 8 ou 9 choix possibles (selon l’ouverture maximale  et minimale  votre objectif).

Choisir le couple Vitesse diaphragme adapté à votre sujet

Si du point de vue de l’exposition tous ces couples se valent, il en va autrement d’un point de vue créatif et c’est là que vous devez faire un choix. Le plus simple est de prendre en exemple quelques couples vitesse diaphragme et de voir à quel cas de figure cela nous renvoie :

Prenons d’abord le dernier couple de notre exemple :

F2 – 1/8000° de sec.

voilà qui conviendrait parfaitement à un portrait avec recherche de profondeur de champ mini et donc un beau flou d’arrière plan – mais ce pourrait être aussi la prise de vue d’un colibri dont on souhaite figer les ailes par une vitesse très élevée

pour le premier couple vitesse diaphragme nous avons :

F22 – 1/60° de sec.

ce couple vitesse diaphragme conviendrait plutôt pour une vue de paysage ou de macro-photo où l’on chercherait la profondeur de champ maximale

Lorsque l’on prend ainsi les valeurs extrêmes, il est relativement simple de choisir le bon couple, mais la différence entre le couple F8 – 1/500° et  F11 – 1/250° est moins évidente. Voyons un peu les critères qui peuvent guider votre choix du couple vitesse diaphragme le plus adapté à votre photo

Critères de choix du couple vitesse diaphragme

Bien sûr, le plus souvent ce sont des critères créatifs, esthétiques comme la profondeur de champ qui vont emporter la décision, mais pas seulement et pas toujours

Vitesse de sécurité minimale

C’est un des tout premiers critères. Si vous êtes à main levée et dans des conditions de lumières difficiles ou avec une longue focale, vous devez sélectionner une vitesse d’obturation suffisamment élevée pour éviter le flou de bougé

Profondeur de champ

Petite ouverture pour un maximum de plans net en paysage ou grande ouverture pour obtenir un beau fond flou en portrait, la profondeur de champ est l’un des critères majeurs de choix du couple vitesse diaphragme, particulièrement si vous vous servez de votre bouton « Testeur de profondeur de champ » … ce qui comme me l’a montré ma pratique des stages photo est … plutôt rare 🙂

Vitesse adaptée au sujet

C’est le second grand critère. Rien à voir avec le réglage technique de la vitesse de sécurité, puisqu’il s’agit là de sélectionner une vitesse adaptée au sujet photographié afin que celui-ci soit net

Réglage de Vitesse  Créative

Filé, zooming, pose lente, les effets créatifs d’un réglage de vitesse sont quasiment infinis et ils déterminent souvent le choix du couple vitesse diaphragme. L’avantage est que l’on sait souvent dans ces cas là ce que l’on cherche.

Éviter les extrêmes

Vos objectifs, même s’ils sont de qualité professionnelle, ont des faiblesses à leur ouverture maxi et mini. A l’ouverture maxi, le piqué est en général nettement moins bon et à l’ouverture mini, le phénomène de diffraction fait baisser les performances dans tous les domaines. Le vignettage est aussi souvent plus présent à ces valeurs. Bref, se mettre systématiquement à F22 lorsque vous photographiez un paysage n’est pas forcément le meilleur moyen d’avoir une image super piquée. Si vous n’avez pas de premier plan très rapproché, une valeur de F11 donnera un résultat bien plus flatteur.

Même chose pour les ouvertures maximales. Un flou d’arrière plan peut se créer selon différents facteurs et pas seulement en choisissant systématiquement le couple vitesse diaphragme extrême

Chercher le compromis

Sur une photo d’architecture, en plein soleil à disons 200 ISO, vous avez le choix entre plusieurs couples vitesse diaphragme. Si vous ne recherchez pas un effet de flou particulier, ni une vitesse élevée, vous pourrez faire la photo au 1/125° / F22 ou 1/250° / F16 par exemple – alors quel couple vitesse diaphragme choisir ? Aucune importance me direz-vous ? C’est vrai pas grande différence, mais votre objectif est sans doute meilleur à F16 qu’à F22 et encore meilleur à F11 alors pourquoi ne pas sélectionner cette valeur, d’autant qu’une vitesse plus élevée vous apporte du confort et de la sécurité

Comment savoir à quel diaphragme votre objectif offre le meilleur rendu ?

Il suffit de lire les tests réalisés sur des sites de confiance (www.focus-numerique.com/articles/optiques.html)(www.lemondedelaphoto.com/+-testobjectif-+.html) – ou sites anglophones (www.naturfotograf.com/lens_surv.html) ou de faire ses propres tests de terrain avec son matériel. Ainsi si votre objectif 85 MM offre le meilleur rendu à F8, c’est l’ouverture que vous choisirez pour rendre des effets de texture par exemple lorsque le piqué est très important

Que faire lorsque vous ne pouvez pas choisir le couple vitesse diaphragme que vous souhaitez ?

C’est un cas qui arrive fréquemment, en faible lumière, le soir, ou en plein midi. Impossible par exemple de sélectionner une vitesse suffisamment basse sur certains boitiers, pour faire un filé en plein soleil ou une ouverture suffisamment petite pour avoir une bonne profondeur de champ en faible lumière.

Modifier la sensibilité ISOsensibilité ISO - couple vitesse diaphragme

C’est l’autre réglage important de l’exposition. Et c’est lorsque vous ne pouvez pas obtenir le couple vitesse diaphragme idéal pour votre photo qu’il est temps de modifier la sensibilité ISO. On parle alors de triangle d’exposition, mais j’insiste sur un fait, le réglage de sensibilité ISO doit seulement vous aider à obtenir le couple vitesse diaphragme qui vous intéresse d’un point de vue créatif.

Pas assez de lumière > montez la sensibilité ISO
Trop de lumière > baissez là

Ce qu’il faut bien retenir c’est que grâce à l’ajustement de cette sensibilité ISO, nous avons maintenant un bien plus grand nombre de couples possibles. Par contre on évitera de monter dans les très hautes sensibilités ISO pour ne pas trop faire monter le bruit

Sortir le trépied photo

Eh oui, ça sert aussi à ça 😉 > le pied photo vous permet de lever la barrière de la vitesse de sécurité et donc d’utiliser toutes les vitesses lentes que l’on veut

Mettre un filtre gris neutrecouple vitesse diaphragme - filtre gris

Si vous avez trop de lumière – pour faire des effets de vitesse lente en plein soleil par exemple, vous pouvez ajuster la sensibilité ISO au minimum (50 ou 100 selon les boitiers) mais cela ne suffira sans doute pas …  Il vous faut un filtre gris neutre qui absorbe la lumière, sans colorer la photo. Il en existe de différentes intensités qui peuvent vous faire gagner de 1 à 10 valeurs de diaphragme

RÉSUMÉ

Quel est le couple vitesse diaphragme idéal ? Celui qui correspond à l’effet que vous souhaitez donner à votre image

Combien de couples vitesse diaphragme différents pour chaque photo ? Cela dépend de l’ouverture mini et maxi de votre objectif, mais entre 6 et 9 env. pour un réflex

Comment savoir si mon couple vitesse diaphragme est impossible (on dit hors couplage) ? en général les chiffres de vitesse et ou du diaphragme se mettent à clignoter ou affichent « low » ou « high » chez Nikon par exemple

Que faire si le couple vitesse diaphragme souhaité est « hors couplage » ? Montez ou baissez la sensibilité ISO, utilisez un trépied, un flash ou un filtre gris pour augmenter ou réduire la lumière

Cet article sur le couple d’exposition vitesse diaphragme vous a plu ?

Donnez moi un coup de pouce pour faire connaitre ce blog en le partageant sur vos réseaux sociaux préférés, likez le et n’hésitez pas à laisser des commentaires, poser des questions …

Pour ceux que cela intéresse, ces notions sont abordées dans nos stages photo Initiation à la photographie et Perfectionnement

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés

%d blogueurs aiment cette page :