tester son objectif photoPourquoi tester son objectif photo soi-même alors qu’il existe de très bons sites qui font cela de façon professionnelle ? La réponse est simple, il s’agit d’optimiser l’utilisation de votre objectif. Notamment en connaissant l’ouverture à laquelle il délivre le meilleur piqué et celles auxquelles il présente éventuellement des défauts optiques. Les sites de tests vous donnent ces infos, mais qui les retient ? Nous n’utilisons éventuellement ces sites que pour nous faire une idée de la qualité avant de faire un achat … L’intérêt d’un test perso est qu’il est tourné vers l’usage et que vous retiendrez les résultats.

Tester son objectif photo pour bien le connaitre

Tester son objectif photo soi-même ne prend que 15 mn pour une focale fixe et une petite demi-heure pour un zoom. Mais il faut réaliser le test avec de la rigueur. Il vous faut simplement un trépied photo et vous pouvez le faire aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Voici la procédure à suivre.

1 : installer votre trépied et repérer un sujet

Chercher un objet près d’une fenêtre (un tableau, un objet, etc.) si possible éclairé par le côté. Dans l’exemple ci-dessous, j’ai utilisé une photo encadré sur fond de mur en pierre. L’idéal est donc d’avoir un objet présentant une texture et éclairé par le côté.

  • Installez votre trépied et stabilisez le bien,
  • placez votre appareil avec l’objectif à tester et serrez bien,
  • désactivez le stabilisateur si votre objectif en a un,
  • mettez le retardateur (2 secondes) ou la temporisation (pour Nikon),
  • choisissez une sensibilité ISO pas trop haute (400 iso max),
  • mettez vous en priorité ouverture (A, Av),
  • sélectionnez le format RAW

procédure pour tester son objectif photo

2 : commencez par la plus petite focale et faites toutes les ouvertures

Dans notre procédure seule la vitesse d’exposition varie – et celle-ci n’a aucun effet sur le piqué ou d’éventuels défauts optiques

  • Si vous avez un zoom commencez par la plus petite focale,
  • réalisez 1 ou 2 vues pour chaque ouverture,
  • une fois arrivé à la plus petite ouverture (f22, f32, etc) faites une vue avec votre main devant (elle servira de repère)
  • changez de focale et recommencez …
  • faites toutes les focales représentées sur votre bague de zoom

3 : étudiez les résultats

Il ne vous reste plus qu’à analyser les résultats sur votre logiciel photo préféré.

  • Déchargez les images sur votre ordinateur,
  • affichez les données exif pour savoir à quelle ouverture et focale a été prise la photo,
  • comparez le piqué des images pour déterminer la meilleure ouverture avec un zoom de 100%,
  • essayez de voir à partir de quelle ouverture (entre f16 et f32) on perçoit un manque de netteté

tester son objectif photo

4 : notez les résultats par focale

Maintenant à vous de noter sur votre téléphone, tablette, sac photo, tatouage, etc, les résultats pour les avoir toujours sous la main. Cela vous permettra de choisir la meilleure ouverture lorsque vous cherchez à tirer le meilleur piqué de votre objectif. d’éviter les ouvertures auxquelles apparait la diffraction. Ce défaut optique dégrade fortement la netteté et apparait parfois dès f11 sur certains grands angulaire au format APS-C.

De la même façon, vous pouvez comparer entre eux vos objectifs. Je vous dirai bientôt dans un prochain article, comment tester le stabilisateur de votre objectif.

Les sites de tests à consulter avant d’acheter

Pour finir, voici une liste de sites de tests de matériel photo (gratuits) :

Les numériques   / Photo Trend / DXO Mark (en anglais) / DP review (en anglais)

Abonnez vous à ce blog

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir un message lorsqu'un nouvel article est publié

Rejoignez les 2 490 autres abonnés

Philippe Body, votre photographe formateur

Philippe Body, votre photographe formateur

Philippe photographe de voyage professionnel a deux passions : la photographie et le voyage.  Après  … lire plus

plus ...

plusieurs séjours en Afrique, il se rend en Asie et c’est l’éblouissement. A la fin des années 80, il réalise ses premiers reportages en Inde, dont un sujet sur l’inaccessible ethnie Muria dans la province reculée du Chattisgarh et le gigantesque projet de barrage Narmada. Plusieurs publications s’ensuivent et ses premiers reportages sont diffusés par l’agence VU. En 1990, il est l’un des premiers photographes à revenir au Vietnam qui sort enfin de son isolement. Cinq ans plus tard, il entre à l’agence Hoa Qui, spécialisée dans la photo de voyage avant de rejoindre en 2007 la prestigieuse agence Hemis.fr. En 2010, il créé le site “www.avecunphotographe.fr” pour proposer ses propres stages et ceux de quelques photographes de grande qualité. Aujourd’hui son travail est diffusé par les agences Hemis.fr – Getty et AGE fotostock ainsi que sur son propre site professionnel www.philippebody.com

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés