Dans la plupart des stages que j’anime, je montre comment recadrer ses photos recadrer ses photosau moment de l’analyse d’images. C’est un exercice très simple, mais très riche d’enseignement car cela permet de découvrir le potentiel caché d’une image.

Peut on et faut il recadrer ses photos ?

S’il y a débat sur ce point, on le doit sans doute à Henri Cartier Bresson. HCB pour les intimes prônait le cadrage définitif au nom du respect de l’instant décisif. Personnellement, j’ai passé une bonne partie de ma carrière professionnelle à faire du cadrage définitif puisque travaillant en diapo, mais je ne regrette pas cet aspect là. Même si le cadrage définitif est une très bonne école de la rigueur, si l’on a la possibilité de recadrer ses photos alors pourquoi s’en priver.  Mais pouvoir recadrer ses photos ne veut surtout pas dire oublier de cadrer correctement sur le terrain …

Essayer de recadrer vos photos vous apprendra beaucoup.. Il y a cependant quelques règles à respecter que nous verrons plus loin. Le recadrage vous permettra d’améliorer certaines photos, d’en sauver d’autres parfois et surtout de comprendre les relations entre les différentes parties de l’image.

Redresser ou recadrer

On parle de redresser ses photos lorsque l’horizon, un monument etc, est de travers et que l’on veut le remettre droit. Recadrer ses photos consiste à rogner, autrement dit enlever des parties de l’image.

Comment le recadrage peut il m’aider à faire de meilleurs images ?

Sur place, on n’a pas toujours le temps de fignoler son cadrage, le viseur est petit, on veut parfois aller trop vite. Bref on rate des possibilités. Recadrer ses photos après la prise de vue permet – en prenant tout son temps – d’explorer d’autres possibilités de cadrage, de regarder plus en détails les différentes parties de la photo, et de découvrir les autres images cachées, inclus dans le format initial.

recadrer ses photos

Personnellement je ne recadre que très rarement ayant été formé à la dure école de la diapo. Mais parfois cela vaut la peine car une léger recadrage peut changer le sens d’une image comme dans cet exemple. Dans la photo ci-dessous, le fait que qu’aucun des personnages de l’image ne se regarde renforce le contraste entre touristes et locaux, chacun semblant vivre sa propre vie sans se soucier de l’autre. Comme dans une image de Shoji Ueda un photographe japonias dont nous vous avons présenté le travail il y a quelque temps.

recadrer ses photos

Les 5 règles d’or pour recadrer ses photos

Ce sont plutôt des conseils que des règles au sens strict, mais bon …

Ne jamais tenir compte de l’avis des autres

On peut recadrer ses photos, mais pas selon l’avis des autres. Ne laissez jamais personne recadrer votre photo à votre place! Cela partira toujours d’un bon sentiment, mais lorsque vous entendez des phrases comme :

  • elle serait mieux comme ça
  • moi j’aurai cadré autrement
  • tu peux enlever cette partie elle ne sert à rien …

… il est temps de s’enfuir. Vous pouvez écouter les conseils bien sûr, mais c’est votre image et le recadrage doit vous plaire à vous en premier.

Car le problème avec tous ces bons conseils, c’est que celui ou celle qui vous les dit se projette dans vos photos. Pas étonnant qu’il aurait cadré différemment puisqu’il ou elle n’est pas vous. Pire parfois, certains amateurs ne jurant que par la règle des tiers ou autre miracle supposé de composition tentent de vous faire rentrer dans le rang. Or le cadrage c’est très personnel. Ce sont vos gouts, votre propre sens de l’esthétique, votre personnalité qui s’expriment dans ce choix fondamental. Donc ce n’est pas négociable.

Commencez par identifier le sujet de votre photo

Et oui, c’est la première étape. Un de mes directeurs d’agence photo expliquait ça très bien. Dans une photo rien n’est neutre, les parties de l’image jouent pour vous ou contre vous, disait il. Une fois le sujet identifié clairement, il est plus simple de décider ce qui est intéressant de garder. De la même façon on décidera de couper ce qui est hors sujet, dérangeant ou parfois superflu. Ainsi dans la photo ci-dessous, le sujet ce sont les gens et leur ombre. L’intérêt de la photo résidant dans le graphisme généré par une lumière dure et homogène. J’ai donc décidé d’enlever ce qui ne renforçait pas le graphisme et n’avait aucun rapport avec le sujet.

recadrer ses photos

Prenez votre temps et essayez plusieurs options

Ne vous contentez pas d’un essai, faites en plusieurs jusqu’à tomber sur les bonnes proportions. Celles qui améliorent nettement votre image. Dans Lightroom, vous pouvez créer des copies virtuelles d’une image. Cela vous permettra de comparer différentes versions recadrées de votre photo. Sinon vous pouvez faire des copies physiques de votre image le temps d’essayer.

Concentrez vous sur le gras

C’est une notion que j’aborde dans le stage Grammaire de l’image. Il y a du gras dans certains cadrage, c’est à dire des parties de l’image redondantes qui ne contiennent pas d’information nouvelle ou différente. Dans ce cas, il est possible de couper sans supprimer le sens ou la valeur informative de l’image. Autrement dit c’est à vous de décider si vous gardez ou pas ces parties là. Comme pour le jambon,. Certains aiment le gras et le gardent et d’autres non et l’enlèvent …

recadrer ses photos

Peut on tout couper ?

Dans beaucoup de forums ou de clubs, on vous dira que non, qu’il y a des règles (encore) à respecter, etc. Ces gens là n’ont sans doute jamais entendu parler de l’école de la Gelstalt. En réalité, coupez comme vous voulez et ne vous souciez pas de l’effet final. Nos cerveaux sont assez malins pour recomposer la partie manquante … aucun souci. Je reviendrai d’ailleurs sur ce thème dans un prochain article.

recadrer ses photos

Dans l’image ci-dessus, la statue de Bouddha a été volontairement laissée dans le flou en travaillant sur la profondeur de champ. Mais elle prend trop de place pour moi dans l’image et attire l’attention à elle. Le problème étant qu’elle n’a d’autre utilité que d’indiquer que l’on est en présence d’un jeune novice. Un recadrage permet de remettre l’accent sur le sujet. Une demi statue fait tout aussi le travail qu’une statue entière. Si le public à qui était destiné la photo avait été asiatique et non occidental, j’aurai pu laisser un seul bout d’oreille et l’image aurait été tout aussi lisible pour eux.

Si l’image est petite remplissez le cadre

Ce n’est pas une règle, mais un conseil qui tombe souvent juste. Si la photo est destinée à être tirée ou présentée en petite taille, on conseille de remplir le cadre. A l’opposé un grand tirage mettra en valeur une image plus complexe avec beaucoup d’éléments

Attention à ne pas trop couper

Forcément recadrer ses photos signifie enlever des pixels. Du coup si vous avez la main lourde, attention, aux dimensions finales de votre image si vous avez l’intention de faire un tirage de grande taille.

recadrer ses photos

Dans l’image ci-dessus, impossible de se rapprocher physiquement et mon zoom était à fond … Une situation assez courante. Le recadrage s’apparente ici à un zoom dans l’image. Mais la perte de pixels dans ce cas est assez sévère.

Choisissez votre format de recadrage

On peut recadrer ses photos dans le même format, 3:2 ou 4:3 etc. On parle alors de recadrage homothétique – c’est à dire respectant les proportions d’origine. Mais rien ne vous empêche de choisir un autre format (1:1, 16:9) ou même d’en inventer un avec le recadrage libre,  c’est à dire sans proportions fixes.

recadrer ses photos

Il y aussi les recadrage aux formats en « or ». J’ai nommé le rectangle d’or ou la spirale d’or (de Fibonacci), etc. Pourquoi ne pas essayer, mais ne vous enfermez donc pas dans une proportion quelconque avec de pseudo points et lignes de force. dans l’article sur la règle des tiers, j’ai parlé de ce problème de formatage. Vous êtes photographe? Alors cadrez en liberté.

recadrer ses photos

Attention alors au moment du tirage éventuel de la photo, à choisir le bon format de papier en prévoyant des marges blanches de belles proportions. Vous pouvez aussi recouper vos tirages.

Attention au superflu

Beaucoup de photographes amateurs ont tendance à considérer superflu tout ce qui esthétiquement n’est pas tip top. Attention pourtant au sens de l’image, au contexte, à toutes ces petites informations apportées par des éléments qui à première vue pourraient paraitre superflues. Elles ajoutent souvent des informations précieuses, de date, de lieux notamment et donnent de la richesse à votre image. L’esthétique est une des composantes de la photo, mais pas la seule loin de là.

Penser au recadrage dès la prise de vue

En photo d’architecture, il vous faut intégrer l’idée du recadrage dès la prise de vue. Il est en effet impossible la plupart du temps d’éviter un point de vue en contre plongée et donc les déformations optiques qui vont avec. La solution est de corriger l’image en post-traitement. La plupart des logiciels photo font ça très bien, à condition d’avoir anticipé en cadrant plus large que nécessaire. Sinon la correction supprimera des détails de l’image en rognant la scène. Cadrez donc suffisamment large, sans exagérer pour ne pas perdre trop de pixels. Les premières fois, faites plusieurs photos si vous n’êtes pas sûr de vous.

photo redresser perspectives

Quels outils pour recadrer ?

Il existe un outil de recadrage dans chaque logiciel photo.Vous y avez généralement le choix d’un certain de format (donc de proportions) pré-définis. La plupart proposent aussi un outil différent pour redresser l’image. Il y en a même de gratuits en ligne pour recadrer ses images en fonction des différents réseaux sociaux. Regardez sur cette page pour en savoir plus : https://www.blogdumoderateur.com/recadrer-images-reseaux-sociaux/

Mon outil de recadrage préféré reste les équerres en carton noir, qui servent lors des séances d’analyses d’image dans les stages. Faciles à se faire soi même et très efficaces sur les tirages.

Conclusion

Mon conseil : écoutez vous, ne vous fiez pas trop aux grilles de cadrages pré-établies qui risquent à terme de vous formater. Écoutez votre instinct et conservez votre style, mais essayer de recadrer pour voir si vous pouvez tirer la quintessence d’une image de cette façon.

Cet article vous a plu ? Alors partagez le sur les réseaux sociaux pour nous aider à continuer. Merci et à bientôt pour de nouveaux articles

Abonnez vous à ce blog

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir un message lorsqu'un nouvel article est publié

Rejoignez les 1 848 autres abonnés

Philippe Body

Photographe de voyage professionnel, blogueur, directeur de Avec Un Photographe

Photographe de voyage professionnel, spécialisé sur l’Asie, Philippe Body je parcours le monde depuis l’âge de 22 ans,réalisant reportages et livres et guides de voyage. Mon travail photographique est diffusé par les agences photo Hemis.fr, Gamma-Rapho et Getty Images entre autres ainsi que sur ma photothèque pro : www.phlippebody.com

En 2011, je créé le site www.avecunphotographe.fr puis la société AVEC UN PHOTOGRAPHE pour proposer des stages photo axés sur la composition et la créativité. J’organise aussi des voyages photo en Asie. Le blog avec un  photographe est lancé en 2015. Depuis le site s’est ouvert à d’autres photographes pros de talent. … en savoir plus

Sed lectus tempus ut nunc elementum consectetur amet,

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés

%d blogueurs aiment cette page :