Test du Flash Nissin i60A – modèle intéressant  Test du Flash Nissin i60Aen photo de voyage avec son faible poids et une bonne puissance. Compatible avec les plus grandes marques – y compris Sony et Fuji et la plupart des appareils au format 4:3. Nous allons voir ce que la bête a dans le ventre.

Test du Flash Nissin i60A

J’ai acheté ce flash, en 2017 et ai donc eu le temps de le tester. Je cherchais un flash léger, mais suffisamment puissant pour de la photo de voyage. A l’époque, je n’ai pas trouvé de Test du Flash Nissin i60A et pas beaucoup de comparatifs non plus. Avant ce Flash Nissin, j’ai utilisé et testé le Metz M400, le Nissin D700A  et un flash Voking.

 Test du Flash Nissin i60A

Présentation et caractéristiques techniques

Nombre Guide (NG) : 28 pour 100 ISO à 35 MM – rappelons que le Nombre Guide est l’indicateur de la puissance du flash. Le nombre s’exprime en fonction d’une sensibilité ISO particulière et bien sur de la focale du zoom du flash. Ainsi à la focale de 200 MM on obtient le NG- flatteur – de 60

Couverture Focale : de 24 à 200 MM – jusqu’à 16 MM avec le diffuseur intégré et même 14 MM avec le diffuseur externe fourni

Tête orientable : oui dans tous les sens – oui dans tous les sens – 360° et  à +90° en vertical

Modes d’expo : TTL / A (tout auto) / Manuel / Mode sans fil / Mode esclave traditionnel (optique)

Mode vidéo : oui avec 9 niveaux de puissance au choix – une lampe LED éclaire la scène en continue

Synchro second rideau : oui – ce type de synchro est plus naturelle en open flash

Synchro FP : oui – synchro haute vitesse jusqu’au 1/8000° sec. – très bien pour les portraits en extérieur

Transmission radio avec le NIssin Air 1

Poids : 300 g.

En plus : Assistance à la mise au point, compensation du niveau de l’éclair, etc

4 piles – Prise pour batterie externe

Déballage et prise en main

 Test du Flash Nissin i60ADans le colis, vous trouverez outre le flash lui-même, sa petite sacoche de protection, un diffuseur externe en plastique opaque translucide et un pied en plastique pour l’utilisation en flash déporté. Vous y trouverez aussi un tout petit manuel d’utilisation … en anglais (sic).

A la prise en main, le flash est léger pour cette puissance. Il est bien fini et très complet. Le flash possède un diffuseur intégré qui permet d’utiliser des focales jusqu’à 16 MM. On parle en équivalent 24X36 ou plein capteur. Le diffuseur externe, solide, très large est excellent sur le terrain. Seul défaut, il prend un peu de place, mais c’est à cause de cela qu’il est aussi efficace. Un réflecteur situé au dessus du tube éclair est facile à sortir et permet de renvoyer de la lumière en utilisation  « tête en l’air ».

Le bonus

Parmi les bonne surprises découvertes lors de ce Test du Flash Nissin i60A, il y a une petite lampe LED en façade. Prévue pour les tournages vidéo, cette LED éclaire la scène avec 9 niveaux de puissance différentes. Pour ceux qui ne font pas de vidéo, elle servira entre autre au light-painting. Très efficace pour déboucher une scène en pose longue aussi.

Sur le terrain

 Test du Flash Nissin i60ACe Test du Flash Nissin i60A s’appuie surtout sur une utilisation sur le terrain. La sélection des modes par la molette est très simple, rapide et intuitive. Le réglage du niveau d’intensité de l’éclair aussi grâce à la molette. Une touche « Lock » symbolisée par un petit cadenas permet de verrouiller n’importe quel réglage.

Le bouton de test de flash est facile à utiliser. La lampe LED permet de se faire une bonne idée de l’éclairage que l’on va avoir. C’est très utile, je trouve.

Un bouton pour couper le son, bien pratique.

Les petits défauts

Le compartiment de piles nécessite de respecter les polarités. Pas pratique la nuit … et parfois un flash ça s’utilise la nuit, merci d’y réfléchir messieurs les ingénieurs. La porte du logement de piles me laisse aussi sceptique. Elle tient bon, mais il faut prendre son temps. Plus grave la faible luminosité de l’écran en plein jour qui rend la lecture difficile parfois. Pour les modèles achetés avant juin 2017, la fonction synchro haute vitesse nécessite une MAJ en atelier. Si c’est votre cas cliquez ici

Flash Nissin i60A

Travail en flash sans fil

C’est l’un des points forts de ce modèle et celui qui m’a convaincu de l’acheter. Le Nissin i60A possède un récepteur radio intégré prévu pour fonctionner avec le Nissin Air 1 (d’où le suffixe A).

Une fois le Nissin Air 1 commander fixé sur votre boitier, vous pouvez commander totalement votre flash à distance. Puissance, mode de flash, correction d’exposition et même focale du zoom. Bien sûr vous pouvez utiliser plusieurs flash Nissin, du même modèle ou pas.

 

Conclusion

Conclusion de ce Test du Flash Nissin i60A : après avoir essayé plusieurs flashs pour mes Fuji XT-1 et XT-2, j’ai enfin trouvé un compagnon de voyage très bien doté. Meilleur et moins cher que le flash dédié Fuji.

Points forts :

  • rapport puissance / poids, très bon
  • diffuseur intégré
  • diffuseur externe fourni
  • réflecteur intégré
  • tête inclinable sans déverrouiller
  • lampe LED pour la vidéo et le lightpainting
  • synchro FP
  • système Nissin Air très performant pour le flash sans fil
  • réglages par molettes très intuitif et rapide
  • prix (270€  env.)

Points faibles :

  • Pas de notice en français
  • obligation de mise à jour pour certains boitiers pour le mode FP (pas pour modèles récents)
  • écran arrière peu lumineux
  • porte du logement piles peu pratique

Où trouver le Nissin i60A

Les concurrents

Dans cette gamme de puissance et de prix, on trouve plusieurs flashs :

Metz M400 – Plus léger et aussi complet que le Nissin. Fabrication un peu moins belle. Le seul vrai défaut, mais il est de taille, c’est l’absence de bouton de test pilote. Sans ce bouton l’open flash et le lightpainting, le débouchage à la volée en pause longue sont compliquées. J’ l’avais acheté et l’ai renvoyé à cause de ça

Nikon SB-700 – Flash de milieu de gamme. Moins puissant et moins complet – fourni sans réflecteur ni diffuseur dôme mais avec des filtres. Pas de LED pour lumière continue. Il possède plus de fonctionnalités (pas forcément utiles). S’intègre évidemment parfaitement dans le très bon système sans fil Nikon.

Canon 430EX III – Flash de milieu de gamme. Léger et puissant, mais manque de fonctionnalités pour un travail en manuel. Plutôt pour une utilisation très automatique. Bon système sans fil

GODOX V860II-C – Flash puissant, mais lourd. Complet et similaire au Nissin, mais avec une qualité de fabrication en dessous. Fonctionne avec une batterie Lithium. Pas très pratique en voyage par rapport à des piles car cela oblige à emporter un chargeur de plus … et une batterie de rechange.

Si ce Test du Flash Nissin i60A vous a été utile, n’hésitez pas à partager sur vos réseaux sociaux. Je vous en dirai plus prochainement sur le flash et le travail en mode sans fil et vous présenterai en test un autre modèle de Nissin, alors abonnez vous, c’est gratuit et vous êtes prévenu par mail des nouveaux articles (1 fois tous les 10 j. en moyenne) et c’est tout.

Retrouvez un autre test de flash, le Nissin Di700A, ainsi que toute une série d’articles sur ce thème : à quoi sert un flash en photo, comment bien choisir son flash, les accessoires de flash, test du kit d’accessoires de flash Godox

 

Abonnez vous à ce blog

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir un message lorsqu'un nouvel article est publié

Rejoignez les 1 902 autres abonnés

Note > cet article possède des liens d’affiliation vers le magasin Miss Numérique. Ces liens sont repérables à leur couleur bleu foncé. Si vous cliquez sur le lien et achetez le produit présenté, nous touchons une commission de 3%. Ce n’est pas ce qui va nous rendre riche, mais ça évite la pub et ça peut aider un peu. Pour vous, aucune différence, vous payez le même prix

Philippe Body

Photographe de voyage professionnel, blogueur, directeur de Avec Un Photographe

Photographe de voyage professionnel, spécialisé sur l’Asie, Philippe Body je parcours le monde depuis l’âge de 22 ans,réalisant reportages et livres et guides de voyage. Mon travail photographique est diffusé par les agences photo Hemis.fr, Gamma-Rapho et Getty Images entre autres ainsi que sur ma photothèque pro : www.phlippebody.com

En 2011, je créé le site www.avecunphotographe.fr puis la société AVEC UN PHOTOGRAPHE pour proposer des stages photo axés sur la composition et la créativité. J’organise aussi des voyages photo en Asie. Le blog avec un  photographe est lancé en 2015. Depuis le site s’est ouvert à d’autres photographes pros de talent. … en savoir plus

ut justo dapibus consequat. fringilla dictum ipsum lectus

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés