La profondeur de champ est un des réglages les plus importants pour le photographe créatif. Elle permet de créer VL_Villandry_295des fonds flous, du relief, de la profondeur, d’isoler le sujet du fond, de hiérarchiser les différents plans ou au contraire de présenter l’ensemble de l’image nette. Un gros morceau donc et un grand plaisir

Définition de la profondeur de champ

Pour faire simple c’est la zone de netteté qui se répartit devant et derrière l’endroit où vous avez fait la mise au point.

Profondeur de champ = zone de netteté

Une grande profondeur de champ signifie une zone de netteté plus grande et une petite profondeur de champ, une petite zone de netteté. En réalité, les objets situés dans cette zone de netteté ne sont pas tout à fait aussi nets que celui sur lequel vous avez fait la mise au point mais perçus comme tels par le cerveau … et ça nous suffit.

Regardez le dessin ci dessous (oui je sais je ne suis pas infographiste … on fait de son mieux 🙂 )

En vert la zone dans laquelle tous les objets sont nets : maison, chien et les 2 arbres les plus proches. Les 2 autres arbres sont flous car en dehors de la zone de profondeur de champ, de même que le second chien (le plus proche). La zone de netteté se répartit devant et derrière l’endroit où vous avez fait la mise au point. Sur la gauche, une échelle métrique vous montre que dans ce cas la profondeur de champ va de 4 à 15 m environ. Et sur la droite, le dégradé gris souligne que cette zone de netteté. Autrement dit, elle va en diminuant progressivement.

Profondeur de champ et zone de netteté

Exemple d’utilisation de la profondeur de champ

Regardez la photo ci-dessous : dans un cas on s’est arrangé pour avoir une grande profondeur de champ de façon à ce que les fresques sur le mur derrière le sujet (la sculpture) soient aussi nets que possible. A droite au contraire, on a décidé de faire ressortir le sujet en rendant le fond aussi flou que possible grâce à une petite profondeur de champ

Profondeur de champ comparaison diaphragme

Comme vous pouvez le voir, le résultat est vraiment différent. Un magasine d’archéologie prendrait la photo de gauche (plus informative) alors qu’un autre préférerait celle de droite plus « artistique », mais ce qui est important c’est de savoir faire les 2, bien sûr et de choisir en fonction de ce vous voulez faire.

Un fond flou pour isoler le sujet du fond

Une petite Profondeur de champ est utilisée pour créer un fond flou, ce qui permet de l’isoler du fond afin qu’il se détache parfaitement. On utilise cette technique en photo de jardin, macro, portrait, etc

Profondeur de champ fond arrière plan flou

Une profondeur de champ maximale pour que tous les éléments de la photo soient nets

Au contraire dans la photo de paysage ou d’architecture, mais aussi de reportage on cherche souvent à ce que tous les éléments de la photo soient nets. Cette fois on cherchera à obtenir une profondeur de champ maximale

Profondeur de champ - premier plan

Bon, vous voyez de quoi il s’agit alors voyons comment on peut régler cette profondeur de champ et jouer avec 🙂

Répartition de la profondeur de champ

Un peu plus haut, j’ai dit que le profondeur de champ se répartissait devant et derrière l’endroit où l’on a fait la mise au point. Cette répartition n’est pas homogène. Beaucoup d’auteurs disent qu’elle est plus importante derrière que devant et parlent de 1/3 devant et 2/3 derrière, mais en pratique, différents paramètres entrent en ligne de compte et il n’est pas possible sur le terrain d’appréhender facilement cette répartition (sans calcul j’entends).

Sur l’image ci-dessous, on voit bien la zone de flou devant et derrière et à partir de l’ouverture F11 / F16 – on remarque que le dernier personnage au fond semble plus net que le premier – tous 2 étant pourtant à égale distance du personnage central sur lequel le point a été fait.

Profondeur de champ repartition

Les 5 facteurs qui incluent sur la profondeur de champ

Comment ça 5 ? Mon expérience dans mes stages photo m’a appris que si beaucoup de gens savent ce qu’est la profondeur de champ, ceux qui la règlent régulièrement sont moins nombreux et que très peu de personnes en connaissent tous les secrets, la plupart des gens se contentant de la modifier grâce à l’ouverture du diaphragme…. si c’est votre cas continuez la lecture … vous allez apprendre des choses intéressantes

Facteur 1 : la taille du capteur

Eh oui, c’est le premier facteur à influencer la taille de zone de netteté. Plus le capteur est petit (bridges, compacts) et plus la profondeur de champ est importante. C’est parfait pour la macro et le paysage, mais faire un fond flou derrière un portrait nécessite avec un bridge de bien maitriser … les 4 autres facteurs. Le capteur d’un reflex offre une profondeur de champ bien plus réduite que celle d’un bridge et un appareil avec un capteur plein format encore plus qu’un appareil à capteur APS-C

Bon vous me direz qu’à part changer de boitier il n’y a pas grand chose à faire et c’est vrai

Facteur 2 : l’ouverture

Eh oui, bien sûr. Comme on l’a vu dans l’article sur l’ouverture – le réglage du diaphragme a une influence directe sur la profondeur de champ.

La règle est simple : une grande ouverture donne une petite profondeur de champ et une petite ouverture une profondeur de champ importante. Certains photographes débutants ont du mal à retenir la règle car cette histoire de grande et petite ouverture prête un peu à confusion. Voici donc  la méthode que j’utilise pour que mes stagiaires comprennent et retiennent facilement ce réglage :

un grand chiffre de diaphragme (F11 / F16 / F22 / etc) vous donnera une grande profondeur de champ, alors qu’un petit chiffre de diaphragme vous donnera une petite profondeur de champ. Facile non ?

Profondeur de champ et diaphragme

Profondeur de champ et ouverture

Facteur 3 : la focale

La focale n’influence pas la profondeur de champ en théorie, mais en pratique oui … et sur ce blog on s’intéresse plus à la pratique.

Donc si vous visez un sujet (disons un arbre) et que vous zoomez sans changer de place, alors la profondeur de champ sera différente selon votre focale. C’est évidemment le cas le plus courant de l’utilisation d’un zoom. Là encore la règle est simple :

Plus la focale est courte et plus la profondeur de champ est importante. Plus la focale est longue et plus la profondeur de champ est limitée. Ainsi dans le cas d’un portrait, on aura un fond d’arrière plan plus prononcé avec une longue focale qu’avec une courte focale. Pour un paysage en revanche, on aura plus de profondeur de champ avec un Grand Angulaire (courte focale) qu’avec une longue focale.

Profondeur de champ focale

A gauche l’image dont le fond est le plus « net » à cause de l’ouverture F8 – au milieu la même image au 200 MM avec une ouverture de F4 > le fond est plus flou – A droite, une plus longue focale qui donne une profondeur de champ plus réduite

Longue focale et profondeur de champ

Impossible d’avoir une grande profondeur de champ avec une longue focale. Au delà de 50 MM, il est difficile de faire une photo de paysage avec une netteté sur tous les plans de la photo

Focale et profondeur de champ niveau moyen

En fait, si l’on zoome, mais que l’on change aussi de point de vue pour que le sujet garde la même taille dans le viseur (le photographe recule ou avance), alors la profondeur de champ est identique. Mais si l’on zoome sans se déplacer,  alors le sujet est plus gros ou plus petit dans le viseur, et là oui la profondeur de champ varie avec la  focale

Cet article sur la Profondeur de champ vous a plu ?

Ne ratez pas le prochain épisode où nous verrons quels sont les 2 autres réglages qui permettent  de modifier la profondeur de champ. En attendant, donnez moi un coup de pouce pour faire connaitre ce blog en le partageant sur vos réseaux sociaux préférés, likez le et n’hésitez pas à laisser des commentaires, poser des questions …

Pour ceux que cela intéresse, ces notions sont abordées dans notre stage photo Maitriser la Profondeur de champ et  Perfectionnement à la photographie

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés