meilleur appareil photo pour le voyageQuel est le meilleur appareil photo pour le voyage en 2023 et selon quels critères le choisir ? Ce guide comparatif vous aidera à trouver le boitier idéal parmi les nombreux modèles proposés, en fonction de vos préférences et de votre budget.

Quel est le meilleur appareil photo pour le voyage ?

La photo de voyage regroupe des domaines très variés: paysage, humain, architecture, portrait, etc. Le matériel doit donc être très polyvalent, mais également léger. En effet, on transporte souvent tout son matériel avec soi – pour des questions de sécurité – dans des conditions parfois fatigantes. On choisira aussi un appareil discret, une qualité souvent oubliée, mais indispensable. Nous allons voir ensemble quel est le meilleur appareil photo pour le voyage en 2023 selon ces critères. Ce guide a été précédé par un autre sur la photo de nature et de paysage, et un sur la photo animalière et de sport. Il y a aussi un guide pour choisir ses objectifs de voyage. Ceux qui pensent d’abord à voyager le plus léger possible seront intéressés par notre guide sur les compacts experts.

Quelles sont les qualités indispensables du meilleur appareil photo pour le voyage ?

Bien entendu, cela dépend du voyage et du genre d’images que vous faites, mais voici une liste des priorités :

  • Tropicalisation et fiabilité: il doit être capable d’affronter des conditions difficiles, poussière, humidité, soleil, etc.,
  • silencieux : l’idéal est un mode obturateur électronique ou au moins un mode silencieux (Q) pour les reflex,
  • léger et discret : un boitier léger et de taille raisonnable, équipé d’objectifs eux aussi discrets. L’énorme boitier équipé du méga-zoom f/2.8 est le plus sûr moyen de faire peur aux gens et de se faire repérer immédiatement,
  • réactivité; un AF performant, même si l’on sera moins exigeant que pour un boitier destiné à la photo animalière,
  • bonne montée en sensibilité ISO pour le travail en intérieur et en extérieur par faible lumière, car on n’a pas toujours le trépied avec soi en voyage,
  • viseur orientable

Les qualités facultatives du meilleur appareil photo pour le voyage

  • Connectivité : partager ses images c’est plutôt sympa en voyage,
  • application pour smartphone : elle vous permettra de piloter votre appareil en toute discrétion depuis votre téléphone,
  • cadence rafale correcte : au moins 6 / images secondes pour les fêtes, les sports locaux, etc.,
  • un bel écran pour montrer leur photo aux gens,
  • fonction GPS pour taguer les images au retour

Le meilleur appareil photo pour le voyage par genre

Comme pour les boitiers pour la photo nature et animalière, ce sont les hybrides qui aujourd’hui correspondent le mieux au modèle idéal. Bien sûr, les reflex sont très bien aussi, mais si vous devez investir ce n’est pas forcément une bonne idée. En occasion en revanche, il y a de bonnes affaires de ce côté là. Leurs principaux handicaps face aux hybrides : le bruit, la taille, le poids et l’absence encore parfois de viseur orientable.

Les hybrides experts

meilleur appareil photo pour le voyage en 2023 Les boitiers hybrides de dernière génération ont séduit un très grand nombre de photographes de voyage professionnels. Grâce à leur petite taille et au faible poids du matériel, mais pas seulement. La  visée poitrine de série, la visualisation de la profondeur de champ très confortable, le travail en hyperfocale sont autant d’atouts très utiles en voyage. Surtout, les hybrides proposent un mode obturateur électronique totalement silencieux: un must en photo de voyage comme en reportage lorsque l’on fait du portrait ou que l’on travaille très près des gens. Ils sont aussi souvent stabilisés. Leur principal défaut : le prix encore élevé et des menus de plus en plus complexes.

Les hybrides entrée et milieu de gamme

C’est la gamme que je recommanderai sans hésiter. Ils sont parfaits pour le voyage, si tant est qu’ils soient un minimum tropicalisé. C’est dans cette catégorie que vous avez le plus de chance de trouver le meilleur appareil photo pour le voyage.

Les réflex haut de gamme

Les appareils pros et semi-pros ont longtemps été préférés pour une raison de fiabilité. Emmener un boitier sous des climats chauds, froids, humides et le transporter à la dure demande une solidité à toute épreuve. Les autres avantages des boitiers haut de gamme en photo de voyage sont un AF rapide et réactif et un mode rafale puissant. Ainsi que des commandes largement dimensionnées qui permettent de travailler avec des gants par temps très froid. Pour un travail fréquent dans les régions polaires, c’est encore un bon choix. Du côté des défauts : ils sont très lourds et très gros. Peu discrets, ils font parfois carrément peur et cela est un handicap en photo de voyage. Je ne les conseillerai qu’en mode expédition dans des environnements très difficiles. Mais autant investir dans un hybride haut de gamme. 

Les boitiers réflex experts et avancés

C’est dans cette gamme de nos jours que l’on trouve encore quelques modèles bien adaptés au voyage. Légers, polyvalents, munis d’un AF de qualité, ils sont plus discrets et moins chers.  On en trouve aussi beaucoup de modèles en occasion ce qui est intéressant pour ceux dont le budget est limité. Si vous voulez investir et n’avez pas de problème de budget, passez en hybride.

Taille du capteur 24×36 – APS-C ou Micro 4:3 ?

Dans un récent article, nous avons parlé des avantages et inconvénients des différentes tailles de capteur. Dans le monde de l’hybride, beaucoup de marques proposent désormais des appareils plein capteur. Mais pour la photo de voyage, le format 24×36 ne se justifie pas particulièrement. Si un boitier hybride est plus discret et léger que son équivalent en reflex, c’est à peine le cas des objectifs. La différence de taille par rapport à un capteur APS-C ou 4:3 est en revanche très importante. Là encore, il s’agit plus d’être discret et de voyager léger. Le format 4:3 est également intéressant en voyage : ultra léger et discret, il permet d’emporter de très longues focales par exemple. La profondeur de champ est plus importante et la montée en ISO moins bonne, mais cela reste convenable. Si vous pensez qu’ils ne seont pas de qualité suffisante, allez voir le travail de Mathieu Ricard qui travaille en Lumix…

Pendant des années, Nikon et Canon ont privilégié le format 24×36 qui offre des marges bénéficiaires merveilleuses aux fabricants. Les boitiers APS-C étaient un peu les parents pauvres et il y avait moins d’objectifs et souvent de moins bon niveau. Mais les choses évoluent et il y a aussi des marques (Fuji / Lumix / Olympus) qui ont misé sur le format APS-C et 4:3 dès le début.

Bridges

Bien qu’imbattables en terme de légèreté et de discrétion, les bridges ne parviennent pas à égaler la qualité des appareils ci-dessus. La faute à un capteur très petit et un zoom d’une amplitude délirante. Mais certains photographes les ont adoptés pour des raisons de compacité et de facilité et ont prouvé que l’on pouvait en tirer de très belles images. Si ces critères sont primordiaux pour vous, cela peut être un choix intéressant, mais je n’en parle pas ici.

Quel nombre de pixels ?canon eos r7 pour le voyage

En photo de voyage, 20 ou 24 MP sont bien suffisants. Cela permettra une bonne montée en sensibilité ISO  et une bonne cadence en mode rafale. Comme on l’a vu dans notre article sur la définition et résolution, un appareil avec 16 ou 20 MP est suffisant pour faire des tirages d’expo de 150 cm de long, à condition que vous ayez un bon objectif.

Vous avez dit tropicalisation ?

La tropicalisation d’un boitier consiste à protéger celui-ci de la poussière, du sable, de l’humidité et de l’eau. Elle repose sur l’utilisation de joints en silicone ou en caoutchouc ainsi que sur la conception. Moins de pièces = moins de joints d’étanchéité. Par le passé, certains constructeurs utilisaient une électronique militaire résistante à l’humidité. Aujourd’hui, de nombreux boitiers – et pas seulement les plus chers – sont vendus comme tropicalisés. Mais presque aucun fabricant (à l’exception d’Olympus)  ne s’engage réellement de ce côté-là et ne propose la norme IP qui caractérise le matériel réellement tropicalisé. En clair, c’est souvent plus un argument marketing qu’une réalité mesurable. Si vous voulez approfondir cette question sur les normes de tropicalisation, regardez cet excellent article (un peu technique quand même).

La tropicalisation du boitier est une chose,  mais les objectifs doivent aussi être tropicalisés si vous allez dans des zones difficiles (poussières, humidité, embruns).

Lors des voyages photo que j’accompagne au Vietnam et au Cambodge, c’est l’humidité qui met le plus à mal les boitiers. Et, j’ai assisté à plus d’une panne, y compris sur du matériel censé être tropicalisé. Je me souviens d’un de mes objectifs Nikon tropicalisés dont le joint avait tellement gonflé qu’il était sorti de son emplacement… C’est la raison pour laquelle les boitiers entrée et milieu de gamme de Nikon et Canon ne figurent pas dans ce classement.

Le meilleur appareil photo pour le voyage

nikon z7 IIVoici une sélection d’excellents boitiers. Quelques explications sur cette liste : j’ai tenu à mettre des appareils couvrant une gamme de prix assez large pour tous types de budgets. Dans chaque marque, je n’ai sélectionné que les appareils présentant un intérêt pour la photo de voyage. Il y a donc des absents. Les modèles pro de Canon et Nikon ne sont pas dans le classement : gros, lourds, chers et manquant totalement de discrétion. Leur seul atout serait la fiabilité dans le cas de voyage en zones polaires obligeant à travailler avec des gants, mais la série semi-pro permet cela aussi.

Cela ne veut pas dire que l’on ne peut pas les utiliser pour ce type de photo, mais ce ne sont pas, ou plus, les mieux adaptés, voilà tout. 

Meilleur appareil pour la photo de voyage
Hybrides - Capteurs 24x36Capteur - Prix - ISOAvantagesInconvénients
NIKON Z6II24,5 MP - 1950 à 2400€ - 51 200 ISO - Stabilisé - TropicaliséTrès bon capteur - Montée en Iso - tropicalisation - Poids et encombrement corrects - Stabilisation - Bon rapport qualité prixSuivi AF moyen - c'est le clone du Z6 en plus cher - Pas de visualisation correcte de la Profondeur de champ - 2 formats de carte mémoire
NIKON Z7II45,7 MP - 3150 à 3500€ - 25 600 ISO - Stabilisé - Tropicalisé - 705 gExcellent capteur - Polyvalence - Montée en Iso - tropicalisation - Poids et encombrement corrects - Stabilisation - Suivi AF perfectible - c'est le clone du Z7 en plus cher - Pas de visualisation correcte de la Profondeur de champ - 2 formats de carte mémoire
Canon R6 II24,2 MP - 2750 à 2900€ - 102 400 ISO - Stabilisé - Tropicalisé - 670 gTrès bon capteur – AF rapide- Suivi AF - Cadence rafale - Peu de défauts - Complexité des modes AF Dynamique - menus touffus et peu clairs
Canon R545 MP - 4000 - 4500€ - 51 200 ISO(extensible 102 400) - Stabilisé - Tropicalisé - 650 gTrès bon capteur – AF rapide et précis - Suivi AF - Cadence rafale Prix - Complexité des modes AF Dynamique - menus touffus et peu clairs
SONY A7 V R61 MP - < 4500€ - 32000 ISO (extensible 102 400) - Stabilisé - Tropicalisé - 665 g
Capteur excellent – Bonne montée en ISO – Visualisation Prof Champ - Poids - AF tès rapide - PolyvalentPresque aucun défauts sinon le prix et la cadence rafale
SONY A7 IV Ra61 MP - < 3700€ - 32 000 ISO (extensible 102 400) - Stabilisé - Tropicalisé - 665 g
Capteur excellent – Bonne montée en ISO – Visualisation Prof Champ - Poids - AF rapide Peu de défauts sinon le prix - Réactivité AF perfectible - Cadence rafale juste
SONY A7 IV33 MP - 2200 à 2800€ - 40 000 ISO (extensible 204 800) - Stabilisé - Tropicalisé - 658 g
Capteur excellent – Bonne montée en ISO – Visualisation Prof Champ - Poids - AF rapidePeu de défauts sinon le prix - Réactivité AF perfectible - Cadence rafale juste
SONY A7 III33 MP - 1500 à 1700€ - 51 000 ISO (extensible 204 800) - Stabilisé - Tropicalisé - 652 g
Très bon capteur – Très bonne montée en ISO – Visualisation Prof Champ - Poids - AF rapide - Prix correctRéactivité AF perfectible - Tropicalisation un peu juste -
LUMIX PANASONIC S5 II24,2 MP - moins de 2500€ - 102 400 ISO (extensible 204 800) - Stabilisé - Tropicalisé 714 g
Très bon capteur – Hautes sensibilités ISO - Tropicalisation- Visualisation Prof Champ - AF réactif et précis - Fonctions vidéoSuivi AF perfectible - Réactivité moyenne - système de mise à jour
Hybrides - Capteurs APS-C et 4:3Capteur - Prix - ISOAvantagesInconvénients
NIKON Z5020,9 MP - Moins de 1000€ - 51 200 ISO - TropicaliséCapteur très bon – Bonne gestion ISO - Poids très léger- Tropicalisation - Bonne dynamiquePas de Stabilisation - Pas de cartes UHS-II - Gamme optique limitée - AF perfectible - Qualité de construction
Canon R732,5 MP - Aux alentours de 1600€ - 32 000 (extensible 51 200) - Stabilisé - Tropicalisé Très bon capteur – AF rapide - Suivi AF - Stabilisation - Cadence rafale correcte - Poids - PrixMontée en ISO - Tropicalisation un peu juste - menus complexes
Sony A640024,2 MP - moins de 1000€ - 32 000 (extensible 102 400) - Tropicalisé - 403 gTrès bon capteur – AF rapide - Suivi AF - Stabilisation - Cadence rafale correcte - Poids - PrixPas de stabilisation - menus complexes et redondants
FUJI X-T540,2 MP - moins de 1900€ - 12 800 (extensible 51 200) - Stabilisé - Tropicalisé - 557 gExcellent capteur capteur - AF rapide et réactif - Discrétion - Poids - Hyperfocale - Bonne tropicalisation - AjustableSuivi AF perfectible - Montée en ISO un peu juste
FUJI XT30 II26,1 MP - Moins de 1000€ - 12 800 (extensible 51 200) - Tropicalisé - 378 gTrès bon capteur - léger - Discrétion - Poids - Hyperfocale - Tropicalisation - Rapport qualité prixAutonomie - AF et suivi en retrait - Pas de stabilisation
Olympus OM System OM-120,4 MP - < 2100€ - 25 600 (extensible 102 400) - Tropicalisé - stabilisé - 559 gTrès bon capteur - Réactivité - Discrétion - Poids - Tropicalisation excellente - RafaleDynamique moyenne - Lent au démarrage - Suivi AF perfectible - menus complexes
Olympus OM System OM-520,4 MP - < 1300€ - 6 400 (extensible 25 600) - Tropicalisé - stabilisé - 559 gBon capteur - Réactivité - Discrétion - Poids Tropicalisation excellente - PrixCapteur un peu vieux - Suivi AF moyen - menus vraiment complexes
Réflex Plein capteursCapteur - Prix - ISOAvantagesInconvénients
NIKON D78024,5 MP - 2350€ - 51 200 ISO (extensible 204 800) - TropicaliséTrès bon capteur – Montée en ISO - AF réactif - Cadence rafaleBoitier vieillissant - Pas de stabilisation - AF en rafale un peu léger
NIKON D85045,7 MP - 2300€ - 25 600 ISO (extensible 102 400) - TropicaliséExcellent capteur – AF rapide et réactif - Cadence rafale correcte - Mode silencieux en Live-view - PolyvalentPoids - Prix - Pas discret - Bruyant - Pas de stabilisation - Boitier vieillissant
CANON 5D MARK IV30,4 MP - 2300 à 3000€ - 32 000 ISO (extensible 102 400) - TropicaliséExcellent capteur - AF – Rafale – hautes sensibilités ISO - TropicalisationModes AF complexe – Pas de viseur orientable Pas de stabilisation – Prix - Poids - Manque de discrétion
Réflex APS-CCapteur - Prix - ISOAvantagesInconvénients
NIKON D750020,9 MP - Moins de 1200€ - 51 200 ISO (extensible 1 600 000) - 640 gBon capteur – AF - Viseur orientable - Sensibilité ISO - Tropicalisationécran médiocre - Le rapport qualité prix - Pas de visualisation de la profondeur de champ ni de stabilisation
CANON EOS 90D32,5MP - Moins de 1300€ - 25 600 ISO (extensible 51 200) - Tropicalisé -701 gTrès bon capteur – AF - Viseur orientable - Bon viseur - Sensibilité ISO - TropicalisationAF moyennement réactif - Prix un peu élevé - Pas de stabilisation - Cadence rafale
PENTAX K3 III25,7 MP - 2000€ - 51 200 ISO (extensible 1 600 000) - Stabilisé - Tropicalisé - 820 gBon capteur – Reflex stabilisé – Assez discretAF en basse lumière - Dynamique en retrait - Pas de viseur orientable - Lourd et encombrant

Quel est le meilleur de ce tableau ?

Quel est le meilleur appareil pour la photo de voyage ? Je me garderai bien de répondre à cette question, car il y a de nombreux critères. Mais voici quelques pistes pour vous aider à trouver quel appareil choisir pour la photo de voyage.

  • Fuji, le X-T5 est l’un des meilleurs aujourd’hui avec un excellent rapport qualité prix. AF rapide et réactif, stabilisé et tropicalisé avec un capteur de 40 MP. Pour ceux qui ne font pas ou peu de photos d’actions, le X-T4 (en occasion seulement) est toujours un excellent choix. Le X-H2 et X-H2S sont excellents et plus chers, mais ne se justifient que si vous faites beaucoup de vidéo ou des photos d’action en voyage.  Le Fuji  XT-30 II est un très bon choix en dessous de 1000€ – mais il lui manque la stabilisation – comme l’était le XT 30  encore disponible en occase
  • Sony doit aimer truster les colonnes des tableaux comparatifs, car il ne supprime pas ses anciens boitiers de la vente, mais baisse simplement le prix. Les 2 modèles haut de gamme ultra-pixellisés A7R V et  A7R IV intéresseront ceux qui sont plutôt orientés nature – paysage. Les autres se tourneront vers les : A7 IV et même le A7 III qui est largement suffisant pour le voyage et pas trop cher, une très bonne affaire donc.Les grands frères A7 IV et A7R V offrent un AF plus rapide, mais à un prix bien plus élevé. En version R (plein de pixels) ils seront parfaits pour celui qui a un gros budget et fait principalement de la photo de nature ou de paysage en voyage. Bref, toute la gamme Sony est excellente avec une très bonne montée en ISO, un très bon AF et une large gamme optique. La version « S » qui offre une fantastique montée en ISO est moins polyvalente pour la photo de voyage. Du côté des capteurs APS-C on ne peut pas en dire autant. Le A6600 est trop cher pour les performances proposées par rapport à ses concurrents directs et seul le A6400 figure dans le tableau. Seulement pour ceux qui ont déjà du Sony en 24×36 et cherchent un second boitier.
  • Olympus qui a été racheté récemment propose 1 seul boitier vraiment intéressant le OM-System OM-1un boitier très costaud, bien stabilisé, avec une excellente tropicalisation pour un poids mini. La gamme objectifs de qualité et tropicalisés est également intéressante et très compacte. Encombrement et poids mini. Un excellent choix pour ceux qui aiment les capteurs micro 4:3. Le modèle OM System OM-5 est un peu moins bien, mais moins cher.
  • Canon : le Eos R6 II est un excellent boitier, complet, pas trop cher et polyvalent, bref idéal pour le voyage. Les photographes qui font beaucoup de nature et de paysage se tourneront vers le Eos R5 nettement plus cher, mais avec beaucoup de pixels et un AF de compétition. En APS-C, le Eos R7 est une vraie bonne affaire, si l’on excepte la complexité des menus qui pourrait en rebuter plus d’un. En reflex, je trouve que la gamme Canon a vieillie et je n’investirai pas dans un 5D Mark IV qui n’a même pas d’écran orientable et préfèrerai un 6D Mark II.
  • Nikon : le Z7 II est polyvalent avec son capteur à 45 MP, mais pour ceux qui ne sont pas spécialistes de la photo de nature. Le Z6 II moins cher, suffit très largement pour le voyage, malgré des soucis de batterie qui chauffe. Pour les petits budgets ou comme second boitier: le Z50 en APS-C. Du côté des reflex, c’est toujours le D850 lourd et encombrant, mais très polyvalent et le D780 plus orienté voyage, qui sont les plus intéressants comme il y a 3 ans. L’excellent D500 ne se trouve plus qu’en occasion. Le D7500 n’est pas au niveau de la concurrence, à cause de choix marketing de Nikon très discutables – comme celui de virer le testeur de profondeur de champ.
  • Pentax, le K1- II est sorti du tableau, car trop cher aujourd’hui pour les performances de son AF. Mais sa construction et sa tropicalisation en font un baroudeur fiable et durable. Si vous ne faites pas trop de photo d’action, c’est un bon choix. Idem pour le K III en APS-C – boitier vieillissant et dépassé par la concurrence, mais toujours intéressant en occasion car fiable et solide
    .
  • Lumix, le S1 en version H ou R, bien que absent du tableau est un vrai baroudeur ultra performant, mais trop lourd. Le S5 II est un meilleur compromis polyvalence / prix, pour le voyage toujours. Du côté des capteurs micro 4:3 la série GX intéressera les petits budgets et ceux qui font aussi beaucoup de vidéo. Le Panasonic DC-GX9 est un bon boitier, très abordable, mais avec une solidité et une tropicalisation insuffisante pour figurer dans le tableau.

Occasion

Mieux vaut un boitier d’une gamme supérieure, mais d’ancienne génération. Ainsi on préserve des qualités haut de gamme (AF, fiabilité, tropicalisation).

  • Fuji : les hybrides XT-3 (non stabilisés) et XT4 sont rapides et réactifs avec une gamme optique excellente. Personnellement, j’emporte toujours mon X-T4 et un X-T2 (qui ne vaut plus rien en occasion) en second boitier.
  • Sony : le A7 III se trouve en occasion, mais aussi toujours en magasin neuf à prix réduit.
  • Nikon : le Z6 et le Z7 sont aussi bons quasiment que leur version « II » et sont donc intéressants. Le D500 et le D750 en occasion sont de bonnes affaires. Le D7200 ancien, mais complet et solide fait le job.
  • Canon : le EOS R6 est une bonne affaire en occasion.
  • Pentax : K1 et K3 en occasion, boitiers vieillissants, mais complets, solides, tropicalisés et stabilisés. Si vous en trouvez à un bon prix, ça vaut le coup.
  • Lumix : S5 très bien, plus léger et aussi polyvalent que le grand frère S1

Des absents, mais…

Si votre appareil n’est pas dans cette liste, inutile de m’envoyer un mail pour m’insulter.  J’ai essayé de faire un choix objectif, mais on peut toujours trouver à redire … Toujours pas de Leica, simplement parce que le rapport qualité prix du SL est vraiment très bas, même si l’appareil est excellent.

Le Sygma FP L n’y est pas non plus, car peu polyvalent et doté d’un AF trop poussif.

 Conclusion

Alors quel est le meilleur appareil photo pour le voyage en 2023 ? Si vous ne faites que ce genre de photo et n’avez aucun problème de budget les hybrides Fuji XT-5, ou les Sony A7 IV, ou A7 IV R et l’OM-1 sont parfaits pour l’exercice. Chez Canon et Nikon l’Eos R6 II et le Z6 II. Pour un budget intermédiaire, toujours en hybride, le Canon Eos R7 est excellent.

Le meilleur appareil photo pour le voyage pour un petit budget ? L’Olympus OM-M5 ou le Fuji X-T30 II (auquel il manque la stabilisation). En occasion, le Fuji  XT4 est la meilleure affaire du moment avec le A7 III de Sony.

 Si vous ne faites pas que ce genre de photo mais aussi de la photo de paysage nature et souhaitez un appareil plus polyvalent malgré un poids plus élevé :

> Sans problème de budget, le Nikon Z7 II, le Canon R5, le Sony A7 IV R ou A7 V R sont parfaits.

Voilà, j’espère que ce guide vous a plu et vous a aidé à vous décider. Le prochain guide parlera des objectifs. Si vous avez aimé, partagez le et likez le, cela m’aidera à continuer

Note > cet article possède des liens d’affiliation repérables à leur caractère gras. Si vous cliquez sur le lien et achetez le produit présenté, nous touchons une commission de 5%. Ce n’est pas ce qui va nous rendre riche, mais ça évite la publicité et ça peut aider un peu. Pour vous, bien sûr aucune différence, vous payez le même prix.

Aidez ce blog gratuitement

Si vous estimez que ce blog vous a aidé sans votre pratique, alors vous pouvez nous aider : ENTREZ NOTRE CODE CRÉATEUR : PBODY - au moment de vos achats chez nos partenaires (Miss Numérique et Digit-photo). Pour vous cela ne changera rien, mais cela nous permet de toucher une petite commission sur les ventes ainsi réalisées et d'éviter la publicité.

Abonnez vous à ce blog

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir un message lorsqu'un nouvel article est publié

Rejoignez les 3 135 autres abonnés
Philippe Body, votre photographe formateur

Philippe Body, votre photographe formateur

Philippe photographe de voyage professionnel a deux passions : la photographie et le voyage.  Après  … lire plus

plus ...

plusieurs séjours en Afrique, il se rend en Asie et c’est l’éblouissement. A la fin des années 80, il réalise ses premiers reportages en Inde, dont un sujet sur l’inaccessible ethnie Muria dans la province reculée du Chattisgarh et le gigantesque projet de barrage Narmada. Plusieurs publications s’ensuivent et ses premiers reportages sont diffusés par l’agence VU. En 1990, il est l’un des premiers photographes à revenir au Vietnam qui sort enfin de son isolement. Cinq ans plus tard, il entre à l’agence Hoa Qui, spécialisée dans la photo de voyage avant de rejoindre en 2007 la prestigieuse agence Hemis.fr. En 2010, il créé le site “www.avecunphotographe.fr” pour proposer ses propres stages et ceux de quelques photographes de grande qualité. Aujourd’hui son travail est diffusé par les agences Hemis.fr – Getty et AGE fotostock ainsi que sur son propre site professionnel www.philippebody.com

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés