point de vue en photographieLe point de vue en photographie c’est tout simplement l’endroit d’où vous prenez votre photo. Plus précisément, là où vous vous trouvez par rapport à votre sujet. Çà c’est la définition matérielle et rapide, mais comme on parle de photographie et donc d’acte créatif, le point de vue (physique) du photographe coïncide souvent aussi à son point de vue (personnel, artistique) sur le sujet qu’il est en train de photographier. Autrement dit, chercher, trouver et penser le point de vue c’est le premier travail du photographe sur le terrain. Et cela peut changer beaucoup dans vos images.

Le point de vue en photographie – définition

On peut le définir par la distance, la hauteur et l’angle du photographe par rapport à son sujet. Il s’agit d’une part de votre position en tant que photographe par rapport au sujet, mais aussi de la position de votre appareil. Est-il parfaitement horizontal ou penche t-il vers le bas ou le haut. On parle alors respectivement de plongée et de contreplongée. Les photographes, sans s’en rendre compte parfois, adoptent souvent le même point de vue, à hauteur d’homme. Ils penchent leur appareil vers le haut ou le bas, et s’arrêtent à distance raisonnable (et souvent constante) de leur sujet. C’est ce que révèlent souvent la lecture des portfolios. Pourtant le point de vue en photographie est l’une des décisions les plus importantes que doit prendre le photographe et parfois très rapidement. Le point de vue est aussi un terme qui sert à désigner un endroit d’où … la vue est magnifique. L’inventeur de la photographie, Nicéphore Niepce appelait ses images des « points de vue ». Ainsi la toute première photographie réalisée par lui s’appelait: « Le point de vue du gras ». 

Le Point de vue « de niveau »

On distingue habituellement 3 sortes de point de vue en photographie relatifs à la position de l’appareil: horizontale ou neutre, plongée et contreplongée

plongée - contre plongée

Horizontale ou Neutre:

L’appareil est de niveau – il ne « pique » ni vers le haut ni vers le bas. C’est un point de vue neutre. Très utilisé en photo documentaire et en reportage pour cette qualité là. Les déformations verticales sont évitées. Attention, dans beaucoup d’articles, on parle de « Point de vue à hauteur du sujet ». Ce n’est pas la même chose pourtant. Vous pouvez être accroupi, à hauteur d’une enfant de 5 ans par exemple et votre appareil être en plongée, en contreplongée ou horizontal. Dans la photo ci-dessous prise au 35 MM, à niveau mais accroupi,on note un recoupement de plans entre le saunier et les petites digues en arrière plan. Ce qui gêne un peu la lisibilité et enlève de la profondeur à l’image.

point de vue horizontal

Plongée:

L’appareil pique vers le bas. Il isole le sujet, permet de réduire le champ du cadrage. Il donne aussi une image affaiblie du sujet, voire condescendante. L’expression « prendre quelqu’un de haut » s’applique aussi en photo. Ce point de vue induit une déformation verticale. De ce fait les rectangles se transformeront en trapèzes, ce qui change beaucoup en termes de dynamique comme on le voit dans le stage Grammaire de l’image. Plus la focale est courte et plus les déformations seront prononcées. Attention à ce type de point de vue en architecture donc si vous voulez respecter les proportions du monument. L’image ci-dessous, prise au 15 MM, présente la même scène, mais prise en plongée, d’un point de vue en hauteur donc. Le sujet se détache bien dans l’un des bassins. Elle a beaucoup de profondeur et présente l’environnement de travail du saunier de façon bien plus satisfaisante que la précédente.

point de vue en photographie

Contreplongée:

Cette fois, l’appareil pique vers le haut. Ce point de vue en photographie permet souvent de détacher le sujet (sur fond de ciel par exemple). C’est un point de vue qui magnifie le sujet. Ainsi les athlètes, les champions grimpent sur le podium pour être admirés « d’en bas ». Ils deviennent ainsi « plus grands que nature ».  Ce point de vue induit lui aussi une déformation verticale avec les mêmes effets. Là encore, plus la focale est courte et plus les déformations seront prononcées. C’est aussi un point de vue peu fréquemment utilisé car physiquement inconfortable pour le photographe, malgré les viseurs orientables. Cette dernière photo, allie point de vue rapproché et contre-plongée cette fois. Prise également au 15 MM, elle a nécessité de placer l’appareil par terre, de façon à éviter le plus possible les recoupements de plans. Elle est à la fois informative (on voit l’environnement) et dynamique car le sujet est très près du photographe. Le détail des chaussettes protégeant les pieds de la femme étaient invisibles sur les autres images.

point de vue en contre plongée

La distance entre le photographe et le sujet

On parle maintenant de la position du photographe par rapport au sujet. Le point de vue en photographie est le même pour le photographe que pour le spectateur. En clair, la distance que vous mettez entre vous et votre sujet, se retrouvera entre le spectateur et votre image. Le point de vue peut être plus ou moins rapproché ou lointain. Il peut aussi être dans le même axe, le même sens que le sujet, notamment si l’on veut créer un effet de réel par exemple.  En tout cas le point de vue en photographie n’est jamais neutre, comme vous l’avez compris.

Le point de vue éloigné

C’est un point de vue utilisé pour montrer l’environnement ou le contexte du sujet. Là aussi, l’effet varie beaucoup selon la focale utilisée. Un point de vue de loin au grand angle peut tout de même nécessiter d’être assez près de son sujet (comme dans l’image ci-dessous). Avec un petit télé, il permet de montrer l’environnement d’une personne dans un portrait par exemple.

prise de vue distante

Le point de vue rapproché

C’est un point de vue intimiste et privilégié. En effet, en vous rapprochant ainsi de votre sujet, vous créez un rapport d’intimité avec lui, qu’il vous regarde ou non. Privilégié parce que en cadrant serré vous évitez toute distraction, notamment due au fond, à l’arrière plan. Ce type de point de vue est très intéressant pour de nombreux genres de sujets. Il se fait souvent au téléobjectif, par facilité surtout, mais il est bien plus fort au grand angle car le flou de profondeur de champ engendré par l’utilisation d’une longue focale « casse l’intimité au sujet » en apportant une vision plus éloignée de la réalité.

prise de vue rapprochée

 

Point de vue à hauteur du sujet ou à hauteur d’yeux

Le point de vue en photographie peut changer beaucoup l’aspect de votre image. On conseille souvent de se placer à hauteur des yeux de son sujet. Ce qui implique dans le cas d’un enfant de se baisser plutôt que de simplement pencher son appareil et rester droit. Le point de vue à hauteur des yeux créé aussi un rapport d’égalité avec la personne photographiée. C’est la raison pour laquelle beaucoup de grands photographes de l’école sociale américaine et de photo documentaire ont adopté ce point de vue, pour sa neutralité et son absence de parti pris. C’est pour la même raison que les images des débats entre hommes politiques sont faites avec ce point de vue. Ce sont les sièges des différents protagonistes du débat qui sont ajustés afin que tous soient à même hauteur face à la caméra.

point de vue en photographie

Dans la photo de gauche (ci-dessus), la fillette est prise de haut sans se pencher. Cela « écrase » un peu le sujet, qui relève les yeux. Du coup, elle parait également plus fragile, alors que dans l’image de droite, prise à hauteur du sujet, son regard est plus naturel. Elle est sur un « pied d’égalité » avec le photographe et donc la personne qui regarde l’image.

Se baisser ou se lever pour donner une autre vision

Dans la photo ci-dessous, je me suis baissé pour me mettre au niveau de cette petite fille dans son hamac. Pas de plongée ou de contre-plongée ici. Juste un point de vue bas, à ras du sol,  inhabituel. Ce type de prise de vues est aujourd’hui très facilité par les moniteurs orientables et la visée électronique des hybrides.

point de vue en photographie

Dans l’image suivante au contraire, je me suis levé, j’ai voulu isoler le sujet du fond et adopter un point de vue quasiment vertical. Une méga-plongée donc. Les prises de vues verticales, comme les images faites au drone sont souvent très graphiques, car sur un seul plan. Cela ajoute de la lisibilité et de l’esthétique à l’image.

point de vue vertical

Dans cette dernière image, je me suis assis par terre, l’appareil était posé au sol, j’ai réalisé en plus une contre-plongée. Là encore, on obtient une perspective étonnante et inhabituelle … qui a d’ailleurs également surpris l’enfant et ses parents.

point de vue original

Le point de vue en photographie ou comment améliorer vos images

Chercher le meilleur point de vue pourrait signifier qu’il y a peut être un point de vue idéal. Évidemment on serait tenté de répondre que cela dépend de chacun, du regard du photographe, etc. Et c’est vrai. Il n’y a pas de point de vue idéal, mais il y en a de meilleurs que d’autres et notamment en ce qui concerne la lisibilité de l’image. Or souvent les photographes se contentent d’un point de vue basique, voire évident. C’est d’ailleurs ce défaut que le stage Cadrer avec ses pieds tente de corriger en forçant à tourner autour du sujet, à chercher et dénicher de nouveaux points de vues. Bref à sortir de sa zone de confort. En réalité, nombres de photographes adoptent le point de vue le plus évident parce qu’il est facile à voir. Là où les professionnels, confrontés à la concurrence sont obligés d’être inventifs et de se renouveler.

Tourner autour de son sujet

Dans la série de photos ci-dessous d’une jeune femme birmane polissant l’intérieur d’un bol en bambou, j’ai cherché un point de vue à la fois très explicatif et esthétique. J’ai essayé différentes solutions avant de trouver le point de vue qui me convenait. C’est un travail d’ébauche qu’il faut réaliser humblement, sans parti pris et en étant exigeant avec soi-même. Pour rappel, la lisibilité dont je parle plus haut est la capacité à écrire sa photo de façon à ce qu’elle soit comprise facilement par ceux qui la regarderont. C’est particulièrement important en photo de reportage et documentaire, mais pas seulement.

comparer les points de vue

Dans la photo de gauche, le point de vue en plongée forte isole le sujet du fond et on voit bien le mouvement du bâton qui sert à actionner le tour à bois manuel. En revanche, on ne voit pas le bol dans sa main. Celle du milieu prise à hauteur d’homme, est plus lisible et la légère plongée encore une fois permet d’isoler le sujet sur un fond neutre.  On y voit bien le mouvement du tour. Mais l’image est sans originalité et on reste loin du sujet. Dans la 3° photo, j’ai adopté un point de vue bas, mais à hauteur du sujet et cadré plus serré avec une longue focale. Ceci pour éviter de trop me rapprocher d’elle et la gêner mais aussi pour avoir un flou de profondeur de champ plus important sur le fond. Du coup un filtre gris neutre léger a été nécessaire pour conserver une vitesse lente et montrer le mouvement du tour. C’est plus original et esthétique (selon moi), mais cela manque encore un peu de lisibilité…

Le résultat final, entre point de vue et composition

La dernière image corrige ce problème en utilisant la ligne de regard de la jeune femme pour guider le spectateur jusqu’au bol. Au final, une quinzaine de minutes auront été nécessaire. Inutile de  d’aller trop vite, de s’agiter et de déconcentrer l’artisan. L’utilisation de la vitesse lente pour montrer le mouvement et le choix d’une longue focale pour avoir un flou plus important relèvent de la composition. Le reste c’est le point de vue.

point de vue en photographie

Conclusion

Le point de vue en photographie est un choix essentiel et déterminant. Or, on a souvent tendance à aller au plus simple et à se contenter d’un ou deux essais. Il s’agit là d’un problème d’approche. L’amateur photographe n’a personne pour le pousser à faire mieux, plus original ou plus fouillé. C’est à chacun de trouver en soi l’envie, la volonté et les moyens de le faire. Et cela vous permettra de faire de grands progrès. Soyez exigeants avec vous mêmes.

Si cet article vous a plu, merci de le partager sur vos réseaux et de l’envoyer à vos amis. Si vous souhaitez progresser sur ce sujet, notre formation « Cadrer avec ses pieds » est faite pour cela et elle vous donnera un vrai coup de boost … regardez les avis si vous en doutez … à bientôt pour de nouvelles aventures

Abonnez vous à ce blog

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir un message lorsqu'un nouvel article est publié

Rejoignez les 2 298 autres abonnés

Philippe Body

Photographe de voyage professionnel, blogueur, directeur de Avec Un Photographe

Photographe de voyage professionnel, spécialisé sur l’Asie, Philippe Body je parcours le monde depuis l’âge de 22 ans,réalisant reportages et livres et guides de voyage. Mon travail photographique est diffusé par les agences photo Hemis.fr, Gamma-Rapho et Getty Images entre autres ainsi que sur ma photothèque pro : www.phlippebody.com

En 2011, je créé le site www.avecunphotographe.fr puis la société AVEC UN PHOTOGRAPHE pour proposer des stages photo axés sur la composition et la créativité. J’organise aussi des voyages photo en Asie. Le blog avec un  photographe est lancé en 2015. Depuis le site s’est ouvert à d’autres photographes pros de talent. … en savoir plus

tempus facilisis elit. mi, neque. ut

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés