sac photo Tenba MessengerJe me suis acheté un sac photo Tenba Messenger , il y a 3 ans et voici donc un petit retour/test terrain pour ce modèle très réussi à mon gout et très innovant aussi. Oui je sais, ça fait long pour sortir un test, mais pour parler de la solidité et de la résistance c’est pas plus mal.

Sac photo Tenba Messenger

Le type de sac  « Messenger » pour messager en français, désigne un modèle de sac d’épaule se portant en bandoulière et relativement étroit pour rester bien en contact avec le corps et ne pas tourner. Ce type de sacs a été popularisé entre autres par les coursiers américains qui l’ont adopté. Tenba aurait d’ailleurs pensé à eux lorsqu’il a mis au point sa série de sacs photo.

Un sac photo d’épaule pensé pour la ville

Les sacs photo d’épaule comme on l’a vu dans notre article « Comment choisir son sac photo » se distinguent par un accès très rapide au matériel et par leur discrétion. Ce sont des sacs parfaits pour le reportage, la photo de rue, urbaine, des petites randonnées, etc. Leur point faible étant bien sûr le confort de portage comparé à un sac dos photo. Cette série Messenger se décline en 3 tailles, 2 couleurs et 3 versions.

Taille :

Modèles DNA 9, 13 ou 16 – chiffres qui correspondent aux tailles de tablettes et ordinateurs portables pouvant être logés dans le sac. Le choix de la bonne taille est important. Il ne faut pas charger trop un sac d’épaule qui devient alors intransportable et ne pas prendre trop petit, car on le sait les photographes adorent acheter du nouveau matériel. 😉  Gardez à l’esprit que cette série « Messenger » n’est pas taillée pour transporter de grande quantité de matériel comme les Billingham ou certains Lowepro. C’est une série plutôt pour la ville, le reportage, le voyage léger. Il faut donc choisir la taille idéale. Personnellement, j’ai pris un sac photo Tenba Messenger 10 (une taille qui n’est plus proposée) qui permet d’emporter 1 boitier hybride / petit reflex avec 2 objectifs et pas mal d’accessoires que l’on peut ranger dans l’une de ses très nombreuses poches. Il est équipé d’une housse de pluie (qui s’ajoute au revêtement imperméable) et de poches extensibles sur les côtés. Ci-dessous, mon sac déballé … on peut ajouter une petite bouteille d’eau sur le côté et une tablette (mais ça serre un peu dans ce cas). Notez que je trouve le modèle DNA 9 trop petit pour moi, donc aujourd’hui dans la nouvelle gamme 2022, je prendrai le 13.

mon sac photo Tenba Messenger

Couleurs

sac photo Tenba MessengerAu choix noir ou bleu

Version

Slim pour les appareils compacts, hybrides, petits reflex / DSLR pour les reflex et gros hybrides et enfin Pro pour le matériel plus gros.

Un sac photo qui regorge d’innovations

La série Messenger a aussi été pensée pour les photographes qui ne font pas que de la photo. En 2 secondes, on peut enlever tout le compartiment photo et se retrouver avec un beau sac de ville au look soigné et très pratique. Tenba a innové pour cette série et le succès a été au rendez-vous. Aujourd’hui, la gamme a été un peu améliorée, mais reste fidèle au concept de base. Côté accès au matériel, une fermeture éclair sur le dessus permet d’attraper son appareil en toute discrétion. Le grand rabat avant qui protège le sac se ferme avec 2 attaches magnétiques et 2 scratchs de type Quiet Velcro ou Whisper Hook (exclusivité Tenba) qui peuvent s’ouvrir silencieusement en tirant vers le bas. Une technologie développée, dit-on, pour les militaires. Très malin et très pratique. Le revêtement du sac n’est pas que joli, il est imperméable, déperlant et résiste bien aux taches. Une housse de pluie supplémentaire est fournie. La partie basse en contact avec le sol est étanche et renforcée – ce qui est indispensable selon moi, mais encore absent de très nombreux sacs.

Pour les cyclistes et les motards, Tenba a prévu une petite sangle pour accrocher le sac à la taille afin d’éviter une chute accidentelle.

En vrai urbain, le sac Messenger a un compartiment pour tablette ou portable selon la taille du modèle que vous choisissez. Le compartiment intérieur en mousse renforcé est totalement amovible, ce qui permet d’utiliser le sac pour autre chose que la photo. Les mousses utilisées sont de qualité comme les attaches de types Velcro fournies en quantité.

Le boitier se place sur le dessus du sac, objectif vers le bas. L’accès au matériel est donc ultrarapide et discret.

Sangle avec revêtement antidérapant sous forme de pastilles silicones à mémoire de forme. Elle résiste plutôt bien, cela fait 3 ans que j’ai mon sac et pour l’instant ça tient.sac photo Tenba Messenger housse de pluie

Il y a de très nombreux rangements dont une poche zippée, des emplacements pour smartphone, stylos, documents, etc. Petit bémol, sur le petit modèle, ces différentes poches ne peuvent pas être toutes utilisées faute d’épaisseur suffisante ou de soufflet. On peut aussi acheter des étuis Tenba pour objectifs à fixer sur le côté. Enfin, une lanière sur le dos du sac permettra de l’attacher à un trolley, valise à roulettes et autre ce qui s’avère toujours utile en voyage.

Où acheter sac photo Tenba Messenger

Retrouvez la série complète de sac photo Tenba Messenger sur Miss Numérique et Digit-Photo les 2 magasins avec lesquels j’ai un programme d’affiliation. Vous ne paierez pas plus cher bien sûr et permettrez à ce blog de se financer un petit peu. Je précise que mes tests ne sont en aucun cas orientés par ce partenariat. J’ai moi-même un sac Messenger depuis 3 ans et c’est parce que j’en suis très content que je fais cet article. Dans la plupart des tests, on vous présente le matériel, mais là on parle de 3 ans d’utilisation donc de véritable usage sur le terrain.

Autres articles sur le sujet:

Conclusion

Les +

  • le fond du sac étanche,
  • matériaux déperlants et housse de pluie fournie,
  • ouverture rapide et silencieuse,
  • ouverture velchro silencieux,
  • qualité de fabrication, des matériaux et durée dans le temps,
  • confortable,
  • nombreuses poches dont 2 latérales en maille élastique (bouteille d’eau, etc.),
  • sangle de chariot pour le voyage,
  • look sympa

Les –

  • housse de pluie non intégrée au sac et donc un peu longue à installer, par rapport à certains modèles Lowepro,
  • peu de poches à soufflet – certaines ne sont pas utilisables faute de place
  • taille du modèle 9 vraiment petite
  • le prix de 125 à 160€ selon modèles, mais c’est mérité

Abonnez vous à ce blog

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir un message lorsqu'un nouvel article est publié

Rejoignez les 2 889 autres abonnés

Note > cet article possède des liens d’affiliation vers le magasin Miss Numérique. Ces liens sont repérables à leur couleur bleu foncé. Si vous cliquez sur le lien et achetez le produit présenté, nous touchons une commission de 3%. Ce n’est pas ce qui va nous rendre riche, mais ça évite la pub et ça peut aider un peu. Pour vous, aucune différence, vous payez le même prix

Philippe Body

Photographe de voyage professionnel, blogueur, directeur de Avec Un Photographe

Photographe de voyage professionnel, spécialisé sur l’Asie, Philippe Body je parcours le monde depuis l’âge de 22 ans,réalisant reportages et livres et guides de voyage. Mon travail photographique est diffusé par les agences photo Hemis.fr, Gamma-Rapho et Getty Images entre autres ainsi que sur ma photothèque pro : www.phlippebody.com

En 2011, je créé le site www.avecunphotographe.fr puis la société AVEC UN PHOTOGRAPHE pour proposer des stages photo axés sur la composition et la créativité. J’organise aussi des voyages photo en Asie. Le blog avec un  photographe est lancé en 2015. Depuis le site s’est ouvert à d’autres photographes pros de talent. … en savoir plus

Pin It on Pinterest

Share This

Vous avez aimé cet article ?

Partagez le sur vos réseaux préférés